Afficher un message
  #1  
Vieux 26/02/2009
jean-michel jean-michel est déconnecté
Administrator
 
Date d'inscription: décembre 2008
Messages: 2
Par défaut Ingérer, fumer, inhaler?

Quand on utilise le cannabis sous sa forme naturelle il est parfois difficile
de maîtriser les dosages.Surtout s'il est consommé par voie orale, les effets
tardant quelque peu, il arrive que la quantité absorbée soit trop importante
et les effets ne sont par conséquent pas ceux souhaités.
Le mélange avec le tabac n'est évidemment pas souhaitable non plus mais
il existe cependant des moyens pas forcément onéreux pour tirer parti
d'une plante en évitant de respirer les goudrons particulièrement néfastes.

Ces dernières années une multitude d'inventions dans ce domaine a vu le jour
parmi ces inventions, la plus saine est le vaporisateur puisqu'aucun goudron
n'est inhalé.Le gros défaut est qu'il vaut souvent très cher, mais il en existe
à très bon marché.
Un exemple:



En secouant un peu la pipe au-dessus de la flamme, la chaleur se répartit
et les vapeurs se dégagent.Le gros avantage est que l'effet étant immédiat
il est beaucoup plus facile de doser pour obtenir l'effet souhaité.
Un inconvénient, attention à ne pas se brûler en prenant la pipe à pleine main,
ça m'est arrivé la première fois que je l'ai utilisée
Réponse avec citation