[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 30 Novembre 2001

Canada: Débat concernant la loi sur l'usage médical du cannabis


L'Association de Protection Médicale Canadienne (CMPA) a adressé une lettre au Ministre de la Santé Allan Rock indiquant que les réglementations qui permettent aux patients l'accès légal au cannabis depuis juillet 2001 placent une responsabilité injuste sur les médecins.

"La CMPA pense que les déclarations médicales requises par les réglementations placent une charge inacceptable sur les médecins pour qu'ils s'informent eux-mêmes sur l'efficacité de la marijuana médicale dans le cas de chaque patient, de même que sur les risques et les bénéfices relatifs de la substance et sur les dosages appropriés," a déclaré le Dr John Gray de l'association dans sa lettre. "Cette information n'est tout simplement pas disponible."

D'autres Canadiens ont exprimé leur avis selon lequel les réglementations sont trop strictes. Selon l'avocat John Conroy, qui a pris part à de nombreuses affaires d'usage médical de marijuana, le critère pour l'usage médical du cannabis est "absurde" et il déclare que les réglementations rendent l'usage légal de cette substance trop difficile pour les personnes qui souffrent de problèmes de santé. La plupart des patients doivent se battre pour accomplir ce qu'il considère comme un droit de base, c'est à dire l'accès à la médecine de leur choix.

(Sources : Edmonton Sun du 11 novembre 2001, Saanich News du 21 novembre 2001)

Science: Discussion sur des articles d'analyse dans le British Medical Journal

Le 24 novembre, le British Medical Journal a publié quatre lettres à l'éditeur discutant des articles d'analyse publiés en juillet sur l'efficacité des cannabinoïdes dans le traitement de la douleur et des nausées provoquées par la chimiothérapie. Ces articles étaient plutôt réservés sur le potentiel médical des cannabinoïdes dans ces deux indications.

Le Dr Leslie Iversen, professeur de pharmacologie à l'Université d'Oxford, écrit : "Campbell et al s'attellent eux-mêmes à une tâche impossible avec leur revue systématique. N'importe qui ayant analysé la documentation scientifique sur les usages médicaux du cannabis découvre rapidement qu'il existe une pénurie d'essais cliniques bien contrôlés. Une méta-analyse de l'usage du cannabis dans le traitement de la douleur est par conséquent susceptible de trouver peu de substance à commenter. (...) Malheureusement, cela n'empêche pas les auteurs de parvenir à une série de conclusions emphatiques mais sans fondement."

Le Dr Ethan Russo, professeur assistant clinicien à l'Université de Washington et rédacteur en chef du Journal of Cannabis, a déclaré : "Ce qui est surprenant c'est que les auteurs choisissent d'élargir l'impact présumé de leur investigation limitée pour reléguer l'usage du cannabis et des cannabinoïdes au second plan dans les futures applications analgésiques. (...) Les media populaires ont saisi l'opportunité, et de ce fait la précieuse recherche clinique et en laboratoire, ainsi que leur financement dans l'analgésie et le contrôle de la douleur ont été sérieusement compromis."

Le Dr Franjo Grotenhermen du nova-Institut de Cologne et Président de l'Association Internationale pour le Cannabis Médical remarque : "Je ne suis pas sûr que les méthodes appliquées dans les revues systématiques de Campbell et al et Tramèr et al puissent répondre aux questions qui intéressent aujourd'hui. Si vous regroupez les données d'anciennes études sur la douleur, il vous manquera la plupart des informations intéressantes. (...) La question d'intérêt n'est pas tant qu'ils soient de puissants analgésiques comparés à la codéine mais plutôt pour quelles douleurs ils sont efficaces."

(Sources : British Medical Journal du 7 juillet et du 24 novembre 2001, )

Royaume-Uni: La police ne sait pas comment agir avec le cannabis café

Le premier cannabis café de Grande-Bretagne, à Stockport, Manchester, a été attaqué par la police pour la seconde fois le 20 novembre. Après le raid du 15 septembre, le jour de son ouverture, la police semblait avoir adopté une politique de laisser-faire, reconnaissant avec bienveillance qu'il y a un "débat en cours sur les bénéfices médicaux, ou non, du cannabis."

Le 20 novembre, alors que la BBC filmait à l'intérieur du café pour une émission sur la politique des drogues, la police est revenue, a jeté tout le monde dehors et a accusé le propriétaire, Colin Davies, et plusieurs autres personnes de diverses infractions à la législation sur les drogues.

Un article du New York Times indiquait que "ce que la police de Stockport pense réellement du Dutch Experience n'est pas clair." Selon une enquête confidentielle, menée parmi les membres de DrugScope, une organisation caritative financée par le gouvernement, 81% des 300 groupes de forces de police, des cours, des surveillants de délinquants en période de probation et des travailleurs s'occupant de toxicomanes ont déclaré que le cannabis devrait être vendu dans des endroits sous licence comme les pubs, les cafés et les magasins.

(Sources : The Observer du 11 novembre 2001, New York Times du 22 novembre 2001)

En bref

IACM:
Bulletin
Il y a maintenant plus de 2.000 abonnés à l'un des six IACM-Bulletins en six langues. Le nombre des abonnés a doublé chaque année depuis ses débuts en 1997 comme ACM-Bulletin en Allemand.

Suisse:
Pas vers la légalisation
Le comité de la santé du Conseil des Etats Suisse (la chambre haute du parlement Suisse) a voté 6 voix contre 4 en faveur de la légalisation de l'usage et de la possession du cannabis et suivi la proposition du gouvernement. La vente et la culture du cannabis demeurent illégales, mais ne seront pas poursuivies dans certaines circonstances. Ce vote répondait à une proposition du gouvernement. La prochaine étape implique un débat et un vote du projet de loi par toute la chambre haute. (Source : AP du 13 novembre 2001)

Science:
Cannabidiol
Les mécanismes d'action du cannabidiol (CBD) ont été analysés. Le CBD a interagit avec les récepteurs vanilloide de type 1 et augmenté le taux d'anandamide. (Source : Bisogno et al. Br J Pharmacol 2001 Oct;134(4):845-52)

Science:
Inflammation intestinale
Dans des intestins de souris, l'inflammation a augmenté la puissance des agonistes des cannabinoïdes peut-être en augmentant l'activité des récepteurs CB1. De plus, les cannabinoïdes endogènes, dont le cycle de reconstitution augmente dans l'inflammation intestinale, pourrait inhiber de façon tonique la motilité de l'intestin. (Source: Izzo et al. Br J Pharmacol 2001 Oct;134(3):563-70)

Europe:
Consommation de cannabis
Le Centre EURopéen de Surveillance des Drogues et Dépendances, basé à Lisbonne, indique dans son rapport annuel 2001 que la proportion d'adultes ayant consommé du cannabis va de 10% en Finlande à 20-25% au Danemark, en France, en Irlande, aux Pays-Bas, en Espagne et au Royaume-Uni. Entre 1% et 9% des adultes de l'UE ont consommé du cannabis les 12 derniers mois. (Source : Reuters du 20 novembre 2001)

Science:
Prolifération des cellules
Les cannabinoïdes endogènes semblent inhiber la prolifération des cellules par un mécanisme impliquant l'activation combinée des récepteurs vanilloides et dans une moindre mesure des récepteurs aux cannabinoïdes. Cependant, aujourd'hui il n'existe pas de mécanisme universel connu par lequel les phytocannabinoïdes affectent la prolifération des cellules. (Source: Jacobsson et al. J Pharmacol Exp Ther 2001 Dec 1;299(3):951-959)

Science:
Sensibilisation croisée avec la morphine
L'administration répétée de THC chez des rats a provoqué une sensibilisation comportementale non seulement aux cannabinoïdes mais aussi aux opiacés. Cette sensibilisation croisée était symétrique puisque les rats sensibilisés à la morphine étaient aussi sensibilisés aux cannabinoïdes. Ces observations ont été considérées par les auteurs comme une base neurobiologique de la relation entre la consommation de cannabis et la consommation d'opiacés. (Source: Cadoni et al. Psychopharmacology (Berl) 2001 Nov; 158(3): 259-266)

Science:
Récepteurs dans le cerveau du fœtus
On a pu observer un petit nombre de récepteurs aux cannabinoïdes dans le cerveau du fœtus humain dès la 14e semaine de gestation. La densité des récepteurs a augmenté doucement mais n'a pas atteint à la fin de la 24e semaine les niveaux que l'on trouve chez l'adulte. Le modèle de distribution dans le cerveau du fœtus était nettement différent du modèle chez l'adulte. Le nombre relativement faible de récepteurs aux cannabinoïdes dans le cerveau de fétus humains pourrait expliquer les conséquences relativement légères de la consommation de cannabis pendant la grossesse. (Source : Biegon A, Kerman IA. Neuroimage 2001 Dec;14(6):1463-1468)

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

IACM Conference 2019

The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.