[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 05 Décembre 2017

Science/Homme: L’utilisation du cannabis ajouté à celle des opioïdes permettrait une diminution de ces derniers et une amélioration de la qualité de vie

37 patients qui souffrent de douleurs chroniques et qui ont reçu comme traitement du cannabis en plus de leurs opioïdes ont vu leur consommation d’opioïdes diminuer et leur qualité de vie s’améliorer, contre 29 patients traités uniquement avec des opioïdes. Ceci est le résultat de recherches menées à l’université du Nouveau-Mexique aux États-Unis. Des scientifiques ont comparé l’évolution des prescriptions d’opioïdes sur une période de 21 mois.

Les patients qui ont utilisé du cannabis ont pour la plupart arrêté leur consommation d’opioïdes et pour les autres réduits leur consommation d’opioïdes après 1 an dans le programme cannabis médical (PCM). Les réponses de l’enquête ont également montré une amélioration dans la réduction de la douleur, une amélioration dans la qualité de vie, les relations sociales, le niveau d’activité, la concentration et quelques autres effets secondaires bénéfiques reliés à l’utilisation du cannabis. Les auteurs ont conclu que “l’évidence significative, sur le plan clinique et statistique, du lien entre la participation au programme cannabis médical (PCM) et la réduction ou cessation des prescriptions d’opioïdes ainsi que l’amélioration de la qualité de vie des patients justifie des enquêtes plus approfondies sur le cannabis comme une alternative potentielle à la prescription d’opioïdes pour traiter les douleurs chroniques.”


Vigil JM, Stith SS, Adams IM, Reeve AP. Associations between medical cannabis and prescription opioid use in chronic pain patients: A preliminary cohort study. PLoS One. 2017;12(11):e0187795.

Science/Homme: Chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque, l’utilisation de cannabis est associée à une baisse de la mortalité lors des séjours hospitaliers

Selon une large étude américaine, sur plus de 6 millions de séjours hospitaliers en raison d’insuffisance cardiaque sur une période de 7 années, l’utilisation de cannabis est associée à une réduction des risques de mortalité au sein de l’hôpital. Les résultats de l’étude ont été publiés dans le Circulation Journal. Les consommateurs de cannabis ont des niveaux plus bas de fibrillations auriculaires (rythme cardiaque irrégulier).

Parmi 6 065 000 hospitalisations pour insuffisance cardiaque, 1 213 (soit 0.02%) étaient des consommateurs dépendants au cannabis et 23 737 (soit 0.40%) était des consommateurs non dépendants. Quand on compare avec les non-consommateurs de cannabis, les chercheurs ont observé une réduction significative de la probabilité de fibrillation auriculaire chez les consommateurs de cannabis dépendant de 30% et de 20% chez les consommateurs non dépendants.

Le taux de mortalité pendant hospitalisation a été réduit de 58% chez les consommateurs dépendants et de 46% chez les consommateurs non dépendants. Les auteurs ont conclu que “cette étude permet une réelle opportunité d’explorer le mécanisme préventif du cannabis sur la fibrillation auriculaire ainsi que son potentiel thérapeutique chez les personnes qui souffrent d’insuffisance cardiaque.

Adegbala O, Akinjero A, Adejumo A, Alliu S, Akintoye E, Edo-Osagie E, Akinyemiju T. Among Patients With Heart Failure, Cannabis Use is Associated With Reduced Occurrence of Atrial Fibrillation and In-hospital Mortality; Evidence From the Nationwide Survey 2007-2014. Circulation. 2017;136:A14752.

En bref

Pérou: Légalisation de l’utilisation médicale du cannabis
Le Pérou a rejoint les rangs de plusieurs autres pays d’Amérique Latine en avançant sur le plan de la légalisation du cannabis pour des raisons médicales. Le président du Pérou, Pedro Pablo Kuczynski a signé une loi qui vise à légaliser l’utilisation du cannabis ainsi que les produits à base de cannabis comme les huiles, pour traiter des pathologies comme Parkinson, le cancer ou encore l’épilepsie. Le gouvernement discutera par la suite des régulations qui vont accompagner cette nouvelle loi en rapport avec les autres secteurs et la société civile.
Telesur du 17 Novembre 2017

Etats-Unis: La légalisation du cannabis en Oregon n’a pas eu pour effet d’augmenter la consommation de cannabis chez les jeunes, en revanche elle a augmenté la consumation chez ceux qui étaient déjà utilisateurs.
Selon une étude sur 144 adolescents en Oregon, la légalisation du cannabis récréatif n’a pas augmenté le nombre de consommateurs chez les jeunes, mais a augmenté la consommation chez ceux qui étaient déjà utilisateurs.
Institut de Recherche en Oregon, Eugene, États-Unis.
Rusby JC, et al. Psychol Addict Behav. 16 Nov 2017. [in press]

Science/Cellules: L'activation du récepteur CB1 protège les cellules nerveuses
L'activation du récepteur CB1 par des cellules nerveuses synthétiques protégées par des cannabinoïdes, qui étaient stressées par une inflammation ou un stress sur le réticulum endoplasmique dans les cellules, réduisait la mort cellulaire programmée (apoptose) et améliorait la survie. Les auteurs ont écrit que "ces données suggèrent que le système endocannabinoïde est une cible thérapeutique potentielle dans les processus neurodégénératifs".
Université de São Paulo, Brésil.
Vrechi TA, et al. Neurotox Res. 13 Nov 2017. [in press]

Science/Animal: Le CBD a eu peu d'effet sur le comportement après l'administration de THC chez le rat
Dans une étude avec des rats, le CBD administré avec du THC a inhibé la dégradation du THC et a eu très peu d'effets sur le comportement causé par le THC. Après l'administration de CBD seul, le THC a pu être détecté dans le sang et le cerveau, ce qui suggère une certaine conversion du CBD en THC dans le corps.
Université Charles et Hôpital Général de l’Université de Prague, République Tchèque.
Hložek T, et al. EUR Neuropsychopharmacol. 9 Nov 2017. [in press]

Science/Homme: Le cannabis peut causer des allergies dues à une certaine protéine du cannabis
Le cannabis contient une protéine de la famille des protéines de transfert lipidique (PTL). Cette protéine de cannabis est appelée Can s 3. Les PTL sont répandues dans les légumes et les fruits, par exemple les pêches, les noix et les tomates et peuvent être responsables d'allergies contre ces plantes. Il peut être possible de devenir allergique au cannabis par un mécanisme d'allergie croisée à d'autres PTL.
Département de Pneumologie, Oncologie Thoracique et Allergologie, CHU, Angers Cedex, France.
Drouet M, et al. Rev Pneumol Clin. 6 Nov 2017. [in press]

Science/Cellules: Le CBD peut se lier au récepteur CB2 pour influencer les effets d’autres cannabinoïdes se liant à ce récepteur
De faibles concentrations de CBD étaient capables de réduire les effets d'un cannabinoïde synthétique (JWH132), qui se lie au récepteur CB2. Et cet effet du CBD peut être dû à une modulation dite allostérique du récepteur cannabinoïde-2.
Faculté de Médecine, Université d'Oviedo, Espagne.
Martínez-Pinilla E, et al. Front Pharmacol. 2017;8:744.

Science/Homme: Influence du cannabinoïde synthétique JWH-018 sur l'expérience subjective chez l'homme
Dans une étude contrôlée par placebo menée auprès de 6 consommateurs de cannabis en bonne santé, le cannabinoïde synthétique JWH-018 à des doses de 2 et 3 mg a provoqué des effets subjectifs, similaires à ceux observés après l'usage de cannabis. Les effets les plus forts ont été observés à 1 et 2 heures après l'administration.
Faculté de Psychologie et Neurosciences, Université de Maastricht, Pays-Bas.
Theunissen EL, et al. Br J Pharmacol. 22 Nov 2017. [in press]

Science/Cellules: L'activation du récepteur GPR55 provoque une relaxation des artères
La substance propre d'un corps (l-alpha-lysophosphatidylinositol) se lie au récepteur GPR55, un récepteur aux cannabinoïdes probable. Et cette substance était capable de relaxer les artères pulmonaires prélevées chez l'homme. Cet effet impliquait l'endothélium, la paroi interne des artères.
Université Médicale de Białystok, Pologne.
Karpińska O, et al. Life Sci. 16 Nov 2017. [in press]

Science/Homme: L'utilisation de cannabis chez les patients souffrant de douleur était associée à un risque plus élevé de mauvaise utilisation des opioïdes
Dans un sondage auprès de 371 patients sous traitement opioïde à long terme, 18% ont également utilisé du cannabis contre leur douleur. L'utilisation supplémentaire de cannabis était associée à un risque significativement accru d'abus d'opioïdes sur ordonnance.
VA Portland Health Care System, États-Unis.
Nugent SM, et al. Gen Hosp Psychiatry. 2017;50:104-110

Science/Homme: Le cannabis, l'alcool et la nicotine ont un impact sur la connectivité cérébrale, mais les effets diffèrent
Chez 534 personnes ayant différents schémas d'utilisation de drogues (cannabis, alcool, nicotine et combinaisons de 2 ou des 3 drogues), une imagerie par résonance magnétique fonctionnelle du cerveau a été réalisée pour étudier d'éventuelles altérations de la connectivité cérébrale. Les auteurs "ont conclu que toutes les substances ont un impact sur la connectivité cérébrale, mais l'effet diffère." La connectivité cérébrale fonctionnelle se réfère à un schéma de connexions entre des unités distinctes dans le cerveau.
The Mind Research Network and Lovelace Biomedical and Environmental Research Institute, Albuquerque, États-Unis.
Vergara VM, et al. Neuropsychopharmacology. 14 Nov 2017. [in press]

Science/Homme: L'usage intensif de cannabis était associé à un risque accru d'abandon du traitement par agoniste opioïde
Dans une étude avec 644 patients subissant un traitement par agoniste opioïde, dont 328 utilisaient du cannabis au début de l'étude et 256 étaient considérés comme de gros utilisateurs, les patients masculins consommant beaucoup de cannabis présentaient un risque plus élevé d'arrêter le traitement aux opioïdes.
École de Médecine du Nord de l'Ontario, Sudbury, Canada.
Franklyn AM, et al. PLoS One. 2017;12(11):e0187633.

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.