[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 22 Août 2017

Science/Homme: L'utilisation de cannabis peut diminuer la mortalité chez les patients traumatisés

Dans une grande étude avec 28 813 patients du Registre des traumatismes de l’État d'Arizona, admis dans une unité de soins intensifs en raison d'un traumatisme, le dépistage positif pour l'utilisation de cannabis a été associé à une survie améliorée. 2 678 de ces patients ont été inclus dans une analyse, dont 1 339 étaient positifs au cannabis et 1 339 étaient négatifs au cannabis.

L'âge moyen était de 31 ans. Il n'y avait aucune différence entre les deux groupes à l'hôpital (6,4 contre 5,4 jours) ou les jours dans l'unité de soins intensifs (3 contre 4 jours). 55,3% des patients positifs au cannabis et 32% des patients testés négatifs au cannabis ont reçu une ventilation mécanique. Parmi les patients qui ont reçu une ventilation mécanique, les patients positifs au cannabis avaient un nombre plus élevé de jours de ventilateur (2 contre 1 jour) et un taux de mortalité plus faible (7,3% contre 16,1%) que ceux qui étaient négatifs au cannabis. Les auteurs ont conclu qu'«un dépistage positif à la marijuana est associé à une diminution de la mortalité chez les patients traumatisés adultes admis à l'USI [unité de soins intensifs]».

Singer M, Azim A, O'Keeffe T, Khan M, Jain A, Kulvatunyou N, Gries L, Jehan F, Tang A, Joseph B. How Does Marijuana Effect Outcomes After Trauma in ICU Patients? A Propensity Matched Analysis. J Trauma Acute Care Surg. 5 Aoû 2017. [in press]

Science/Homme: Une étude, qui relie l'utilisation du cannabis à l'hypertension, peut être erronée

Un examen des données des enquêtes sur la santé des États-Unis a révélé que les utilisateurs de cannabis étaient trois fois plus susceptibles de mourir de causes liées à l'hypertension artérielle, a déclaré Barbara Yankey chercheuse principale, une étudiante en doctorat à l'École de Santé publique de l'Université de Géorgie à Atlanta. Les chercheurs ont suivi 1 213 participants à qui on a demandé s’ils avaient déjà consommé du cannabis. Ceux qui ont répondu oui ont été considérés comme des utilisateurs de cannabis. Cependant, les chercheurs n'ont trouvé aucune association entre l'utilisation du cannabis et la mort d'une maladie cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral. Et ils n'ont trouvé aucune preuve que le cannabis causait des décès attribués à l'hypertension artérielle.

Cependant, un cardiologue a déclaré que l'étude était irrégulière, principalement parce qu'elle reposait sur des données d'enquête qui n'ont pas répondu aux questions clés sur le lien possible entre le cannabis et l'hypertension artérielle. "Si cette étude à une quelconque valeur, elle mérite réflexion", a déclaré le porte-parole de l'American Heart Association, le Dr Willie Lawrence. "Il est difficile de croire qu'ils ont ajouté beaucoup à notre compréhension, sauf pour suggérer qu'il pourrait y avoir une augmentation de la mortalité et que la mortalité peut être liée à l'hypertension", a déclaré Lawrence. Et il a ajouté que cette étude pose trop de problèmes pour prouver efficacement une association.

Yankey BA, Rothenberg R, Strasser S, Ramsey-White K, Okosun IS. Effect of marijuana use on cardiovascular and cerebrovascular mortality: A study using the National Health and Nutrition Examination Survey linked mortality file. EUR J Prev Cardiol. 8 Aoû 2017. [in press].
UPI du 10 août 2017

En bref

IACM: Réunion d'organisations partenaires et ambassadeurs de l'IACM à la Conférence de l'IACM
Le premier soir de la 9e conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine en septembre à Cologne, nous présenterons des idées sur les réseaux et les échanges scientifiques, le programme des ambassadeurs de l'IACM et le partenariat avec l'IACM et nous en discuterons avec les participants intéressés.
Programme de la Conférence de l'IACM du 29 au 30 Septembre 2017

IACM: Nouvelles publications dans Cannabis and Cannabinoids Research
De nouveaux articles ont été publiés dans le CCR, le journal partenaire de l'IACM:
”Gène du récepteur cannabinoïde 1 par une interaction de l'utilisation de cannabis sur la densité des récepteurs CB1” par Ariel Ketcherside, Lindsey J. Noble, Christa K. McIntyre, Francesca M. Filbey.
”Des racines de Cannabis: une thérapie traditionnelle avec un potentiel futur pour traiter l'inflammation et la douleur” par Natasha R. Ryz, David J. Remillard, Ethan B. Russo.
”Anatomie d'un joint: comparaison de la dose pensée et de la dose réelle de cannabis et de tabac dans un joint, et comment celles-ci sont influencées par une administration aiguë contrôlée” par Chandni Hindocha, Tom P. Freeman, H. Valerie Curran.

Etats-Unis/OMS: Les autorités américaines et l'OMS examinent le potentiel abus du CBD et demandent des commentaires
L'Agence américaine des Médicaments, la FDA, demande aux personnes intéressées de présenter des commentaires concernant les potentiels abus, les abus réels, l'utilité médicale, le trafic et l'impact des changements de planification sur la disponibilité pour l'utilisation médicale de 17 substances, y compris le CBD (cannabidiol). Ces commentaires seront pris en compte lors de la préparation d'une réponse des États-Unis à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) concernant la responsabilité de l'abus et le détournement de ces substances.
Requête pour des commentaires sur le cannabidiol par la FDA

Allemagne: Un expert en cannabis a entamé une grève de la faim
L'expert allemand en cannabis Dr Franjo Grotenhermen a entamé une grève de la faim le 17 août pour donner suite aux problèmes liés à la nouvelle loi sur l'usage médical du cannabis et des cannabinoïdes qui, depuis mars 2017, permet la prescription du cannabis en Allemagne. Il appelle à une clarification dans la loi sur les stupéfiants, selon laquelle les patients, qui ont besoin d'un traitement avec du cannabis ou des cannabinoïdes selon la conviction d'un médecin, ne devraient plus être poursuivis. La loi sur les stupéfiants a été faite pour protéger les gens contre les dommages causés par les stupéfiants et ne pas endommager les personnes malades, déclare-t-il dans une vidéo.
Website on hunger strike

Science/Homme: Un extrait de cannabis n'a pas réduit la douleur chez les patients atteints de cancer avancé, qui n'ont pas répondu aux opioïdes
Dans deux grandes études, l'extrait de cannabis Sativex n'était pas supérieur au placebo dans la réduction de la douleur chez les patients atteints d'un cancer avancé, qui n'avait pas été suffisamment réduit par un traitement avec des opioïdes.
Centre de Recherche sur le Cancer d'Édimbourg, Université d'Édimbourg, Royaume-Uni.
Fallon MT, et al. Br J Pain. 2017;11(3):119-133.

Science/Homme: L'absence de parole dans le syndrome de Tourette peut être traitée avec du cannabis/THC selon des rapports de cas.
Chez un patient âgé de 19 ans souffrant de tics de blocage vocal dû au syndrome de la Tourette, qui provoque l'absence de voix, le cannabis avec une dose de 0,1 g par jour améliore significativement les symptômes et est bien toléré. Le même effet a été atteint chez un patient de 16 ans avec environ 30 mg de dronabinol (THC).
École de Médecine de Hanovre, Allemagne.
Jakubovski E, et al. Int J Mol Sci. 2017;18(8).

Science/Homme: Les dommages perçus et la consommation de cannabis chez les adolescents du Colorado
Les données de 40 écoles ont été étudiées avant et après la légalisation du cannabis (2013: 12 240 étudiants, 2014: 11 931 étudiants) au Colorado. Le comportement d’utilisation du cannabis chez l'adolescent et les perceptions du risque des dommages sont demeurés inchangés par rapport au suivi de base sur un an. La facilité d'accès perçue pour le cannabis a augmenté (de 46% à 52%).
Université du Colorado Anschutz Campus de Médecine, Aurora, États-Unis.
Harpin SB, et al. Subst Use Misuse. 17 Aoû 2017:1-6. [in press]

Science/Animal: Les endocannabinoïdes réduisent la toxicité du paraoxon
Le paraoxon est un poison qui cause des dommages au cerveau et peut être utilisé par les militaires comme agent nerveux. La recherche avec des rats montre que l'inhibition de la dégradation des endocannabinoïdes est capable d'éviter ces dégâts.
Université de Caroline du Nord, Pembroke, États-Unis.
Farizatto KLG et al. J Mol Neurosci. 12 Aoû 2017. [in press]

Science/Homme: Plus de 80% des patients estiment que le cannabis peut réduire la douleur
Un questionnaire anonyme a été donné à 501 patients avant une intervention chirurgicale dans un grand hôpital. Plus de 80% de ce groupe estime que le cannabis pourrait être au moins un peu efficace pour le traitement de la douleur après la chirurgie et serait disposé à utiliser des composés cannabinoïques s'il est prescrit par leur médecin.
École de Médecine d’Icahn à Mount Sinai, New York, États-Unis.
Khelemsky Y, et al. Reg Anesth Pain Med. 7 Aoû 2017. [in press]

Science/Animal: Le CBD peut être utile dans le traitement de la dépendance aux opioïdes
Chez les souris, le goût à la morphine a été réduit par 10 mg de CBD par kg de poids corporel. Les auteurs ont écrit que le cannabidiol «peut être utile pour la mise en œuvre du traitement de la toxicomanie».
Université du Mississippi, États-Unis.
Markos JR, et al. Planta Med.9 Aoû 2017. [in press]

Science/Homme: Le CBD interagit avec d'autres médicaments antiépileptiques
Dans une étude ouverte avec 39 adultes et 42 enfants, un traitement contre les épilepsies avec du CBD a augmenté les taux sanguins de topiramate, de rufinamide et de N desmethylclobazam et a diminué les taux de clobazam. L'effet dépendait de la dose de CBD. Des augmentations des taux sériques de zonisamide et d'eslicarbazépine avec une augmentation de la dose de CBD ont été observées chez les adultes. À l'exception du clobazam et du desmethylclobazam, tous les changements de niveau moyens observés se situaient dans la gamme thérapeutique acceptée.
Département de Neurologie, Université de l'Alabama à Birmingham, États-Unis.
Gaston TE, et al. Epilepsia. 6 Aoû 2017. [in press]

Science/Homme: Induction de l'effet placebo par le cannabis oral
Lors d’une étude, 20 participants ont été informés qu'ils recevraient une sucette de cannabis comestible contenant une dose élevée de THC, mais recevaient à la place un placebo. Des mesures d'intoxication et d'humeur ont été prises au départ, 30 minutes et 60 minutes après l'ingestion. Il y a eu des changements significatifs dans l'intoxication et l'humeur négative. Les changements d'humeur positive n'étaient pas significatifs.
Système de Soins de la Santé Palo Alto, Menlo Park, États-Unis.
Loflin MJE, et al. J Psychoactive Drugs. 3 Aoû 2017:1-5. [in press]

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

The Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.