[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 07 Juin 2017

Science/Homme: Le cannabidiol, efficace contre l'épilepsie du syndrome de Dravet

Une étude clinique avec 120 enfants et jeunes adultes atteints du syndrome de Dravet, qui montre que le CBD (cannabidiol) est efficace dans le contrôle des symptômes, a été publiée dans le New England Journal of Medicine. Plusieurs centres à travers les États-Unis ont participé à l'essai de 14 semaines de traitement contrôlé par placebo.

La fréquence médiane des crises convulsives par mois est passée de 12,4 à 5,9 avec le CBD, par rapport à une diminution de 14,9 à 14,1 avec le placebo. Le pourcentage de patients ayant une réduction d'au moins 50% de la fréquence de crises convulsives était de 43% avec le CBD et de 27% avec le placebo. L'état général du patient s'est amélioré par au moins une catégorie sur une échelle standard dans 62% du groupe CBD comparativement à 34% du groupe placebo.

Devinsky O, Cross JH, Laux L, Marsh E, Miller I, Nabbout R, Scheffer IE, Thiele EA, Wright S; Cannabidiol in Dravet Syndrome Study Group. Trial of Cannabidiol for Drug-Resistant Seizures in the Dravet Syndrome. N Engl J Med. 2017;376(21):2011-2020.

Science/Homme: Selon une grande enquête, le cannabis est utilisé comme substitut aux médicaments d’ordonnance

Selon un sondage en ligne, sur 2774 participants qui ont déclaré avoir consommé du cannabis au moins une fois au cours des 90 jours précédents, environ une moitié déclarait utiliser du cannabis comme substitut aux médicaments d’ordonnance. Ceci est le résultat de recherches menées par des scientifiques du Centre pour l’Éducation du Cannabis Médical de Del Mar, de l'Institut de Recherche de l'Université de Bastyr à Kenmore et du Département de Recherche Médicale, du Centre d'Étude du Cannabis et des Codes Sociaux à Seattle, aux États-Unis.

Au total, 1 248, soit 46%, ont déclaré avoir utilisé du cannabis comme substitut aux médicaments d’ordonnances. Les classes de drogues les plus répandues étaient les narcotiques/opioïdes (35,8%), les anxiolytiques/benzodiazépines (13,6%) et les antidépresseurs (12,7%). Au total, 2 473 substitutions ont été signalées ou environ deux substitutions de médicaments par substitution au répondant. Les auteurs ont écrit que «ces résultats rapportés par le patient appuient une recherche antérieure selon laquelle les individus utilisent le cannabis comme substitut aux médicaments d'ordonnance, en particulier les narcotiques/opioïdes, et indépendamment du fait qu'ils s'identifient comme des utilisateurs médicaux ou non médicaux ».

Corroon JM Jr, Mischley LK, Sexton M. Cannabis as a substitute for prescription drugs - a cross-sectional study. J Pain Res. 2017;10:989-998.

États-Unis: L’État de Washington permet l'autoculture du cannabis par les patients

Le gouverneur Jay Inslee a signé une loi, le projet de loi sénatorial n° 5131, qui élargit l'accès des patients au cannabis médical. La nouvelle loi permet pour la première fois aux patients enregistrés d'acheter des graines de cannabis, des clones et des plantes immatures à des fournisseurs autorisés.

D'autres dispositions de la loi permettent aux non-patients de partager légalement les produits de cannabis entre eux et chargent le Conseil Public de l’alcool et du cannabis de formuler des recommandations quant à savoir s'il faut autoriser la culture à domicile de quantités limitées de cannabis chez les adultes. Washington est le seul État qui réglemente l'utilisation et la commercialisation du cannabis chez les adultes, mais n'autorise pas les adultes à cultiver eux-mêmes la plante.

NORML du 24 mai 2017

Uruguay: Fondation de la Société uruguayenne d'Endocanalabinologie

Dans un communiqué de presse, le Conseil d'Administration a signalé la fondation de la Société uruguayenne d'Endocanalabinologie (SUEN, Sociedad Uruguaya de Endocannabinología) le 15 mai à Montevideo. Dans leur communiqué de presse, l'association déclare: «Les principaux objectifs de SUEN sont de diffuser les connaissances et les progrès de l'Endocannabinologie dans les domaines académiques et dans la population générale, promouvoir l'éducation, la recherche en Endocannabinologie ainsi que l'accès au cannabis et aux traitements cannabinoïdes, bénéfiques à la santé. Toujours dans le profond respect des droits de l'homme et des principes de l'éthique médicale et de la santé publique ".

Le conseil d'administration est composé du Docteure Raquel Peyraube (Présidente), de la Docteure Julia Galzerano (Vice-Présidente), de la docteure Leticia Cuñetti (Secrétaire), du Docteur Richard Clark (Trésorier) et du Docteur Alejandro Scaramelli (Porte-Parole).

Communiqué de presse du SUEN du 19 mai 2017.

La Diaria du 17 Mai 2017

Chili: Les citoyens développent de plus en plus leur propre cannabis médical

Les Chiliens augmentent de plus en plus leur propre production de cannabis à des fins médicales, alors que la nation sud-américaine conservatrice commence à relâcher les interdictions légales concernant la plante autrefois illégale. En 2015, le Chili a légalisé l'utilisation du cannabis médical. Plus tôt en mai, les pharmacies de la capitale de Santiago ont commencé à vendre des médicaments à base de cannabis, la première fois que ces médicaments ont été offerts par des pharmacies en Amérique latine.

Les partisans de l'utilisation médicale s'assurent que les Chiliens ayant des conditions médicales sévères obtiennent les connaissances pour cultiver eux-mêmes la plante, même si cela se produit dans une zone grise légale. À Santiago, le 19 mai, la Fondation Daya du Chili a organisé un atelier pour enseigner, à ceux qui possèdent ces conditions médicales, comment faire pousser eux-mêmes la plante.

Reuters du 22 mai 2017.

En bref

Science: Présentations clés à la Conférence ICR 2017 disponibles en ligne
Les conférences clés du Docteur Carl Hart, du Docteur Raphael Mechoulam et du Docteur Alexandros Makriyannis lors de la réunion de l'ICR en 2017 (par exemple : Institute of Cannabis Research) sont disponibles en ligne:
Docteur Carl Hart: Comment et pourquoi la recherche sur la marijuana tend vers un effet négatif ?
Docteur Raphael Mechoulam: Le système endocannabinoïde: Un regard en arrière et sur l'avenir.
Docteur Alexandros Makriyannis: Cannabis et système endocannabinoïde: Opportunités thérapeutiques.

Science/Homme: L'apparition précoce de l'utilisation du cannabis a été associée à un niveau de scolarité inférieur, alors que l'apparition tardive ne l’était pas
Dans une étude portant sur 1103 sujets âgés de 22 à 35 ans, les premiers initiateurs de cannabis étaient plus susceptibles que les non-utilisateurs d'avoir un faible niveau de scolarité. Les initiateurs de cannabis tardif n'ont pas eu de niveau de scolarité inférieur à celui des non-utilisateurs. L'utilisation précoce du cannabis et le niveau de scolarité apparaissent plus fortement associés chez les jeunes femmes que chez les jeunes hommes.
INSERM, Paris, France.
Melchior M, et al. Int J Epidemiol. 18 Mai 2017. [in press]

Science/Homme: La capsaïcine a été bénéfique dans le traitement du syndrome d'hyperémèse cannabinique
L'utilisation de cannabis peut causer un état de nausées et de vomissements, appelé le syndrome d’hyperémèse cannabinique. Le récepteur vanilloïde 1 (TRPV1) peut être impliqué dans ce syndrome. Chez 13 patients atteints du syndrome, les auteurs ont appliqué la capsaïcine, qui se lie au TRPV1, sur la peau, ce qui a entraîné une amélioration des symptômes.
École de Médecine Université du Massachusetts, Worcester, États-Unis.
Dezieck L, et al. Clin Toxicol (Phila). 11 mai 2017:1-6.

Science/Animal: L'activation du récepteur CB2 peut améliorer la thérapie à base de cellules souches lors de maladies cardiaques
Un cannabinoïde synthétique, qui active le récepteur CB2 (AM1241), a amélioré la survie des cellules souches. Chez les animaux, les cellules souches avec le cannabinoïde ont amélioré le fonctionnement du cœur et réduit le stress oxydatif au cœur.
Hôpital général chinois PLA, Pékin, Chine.
Han D, et al. Oncotarget. 4 Mai 2017. [in press]

Science/Homme: L'utilisation intensive de cannabis peut réduire l'adhésion aux médicaments chez les patients atteints de psychose
Dans une étude avec 233 patients avec un premier épisode de psychose, l'utilisation intensive de cannabis a été associée à une réduction de l'adhésion aux médicaments antipsychotiques, alors que l'utilisation peu fréquent ou l'utilisation de cannabis à faible concentration de THC n'a pas diminué l'utilisation du médicament standard.
Institut de Psychiatrie, Psychologie & Neurosciences, King's College London, Royaume-Uni.
Schoeler T, et al. Psychiatry Res. 2017;255:36-41.

Science/Homme: La migraine n'est pas associée à une déficience généralisée des endocannabinoïdes
Dans une étude avec 26 femmes en bonne santé et 38 atteintes de migraines, il n'y avait pas de différence dans les concentrations sanguines d'endocannabinoïdes. Les auteurs ont conclu : « que la migraine n'est pas associée à une déficience généralisée (par opposition à la localisation) de ces lipides».
Département de Chimie, Université d’Umeå, Suède.
Gouveia-Figueira S, et al. Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. 2017;120:15-24

Science/Homme: Les utilisateurs de cannabis cherchant un traitement diffèrent des utilisateurs de cannabis dans la population générale
Les chercheurs ont comparé les caractéristiques des utilisateurs de cannabis dans une clinique, qui voulaient arrêter l'utilisation, avec les caractéristiques des utilisateurs dans la population générale. Dans le contexte clinique, il y avait plus souvent des adultes plus âgés, des Afro-Américains, des Hispaniques/Latinos, des adultes ayant plus d'éducation, des utilisateurs non-fumeurs de tabac et des utilisateurs quotidiens et presque quotidiens de cannabis.
Université de Médecine de Caroline du Sud, Charleston, États-Unis.
McClure EA, et al. Drug Alcohol Depend. 2017;176:14-20

Science/Cellules: Les endocannabinoïdes peuvent réduire les conséquences chroniques de l'apport sanguin réduit au cerveau
La perturbation de la barrière hématoencéphalique, qui peut être causée par une réduction chronique du débit sanguin au cerveau, a été empêchée par l'inhibition de la FAAH (amide hydrolase d'acide gras), ce qui entraîne une augmentation des concentrations d'endocannabinoïdes.
École de Médecine de l'Université de Tongji, Shanghai, Chine
Wang DP, et al. Biomed Pharmacother. 2017;91:872-879.

Science/Cellules: L'activation du récepteur CB1 peut avoir un effet négatif lors du développement du placenta
Lors d’expériences avec des cellules de placenta humain, l'activation du récepteur CB1 par le cannabinoïde synthétique WIN-55,212-2 induit un arrêt de croissance cellulaire. Les auteurs ont écrit que leur recherche "pourrait révéler l'impact de la consommation de cannabinoïdes pendant le développement placentaire".
Faculté de Pharmacie, Université de Porto, Portugal
Almada M, et al. Toxicology. 8 Mai 2017. [in press]

Science/Homme: Les troubles psychotiques induits par une substance augmentent le risque de développement de la schizophrénie
Dans une étude avec 3 486 patients, admis à l'hôpital après un trouble psychotique induit par une substance, 17,3% ont développé une schizophrénie au cours des années suivantes. Le risque pour le cannabis, les stimulants et les opiacés étaient similaires. Les facteurs de risques comprenaient le sexe masculin, le plus jeune âge et la plus longue première admission.
Hôpital Queen Margaret, Dunfermline, Royaume-Uni.
Alderson HL, et al. Psychol Med. 3 Mai 2017:1-8.

Science: Gènes impliqués dans le transport, l'action et le métabolisme des cannabinoïdes
Un nouvel article donne un aperçu des gènes du corps humain impliqués dans l'activité endocannabinoïde. Les auteurs les ont divisés en: gênes récepteurs - CNR1, CNR2, TRPV1 et GPR55, gênes transporteurs - ABCB1, ABCG2, SLC6A, gênes pour les protéines pour la biotransformation, la biosynthèse et la bioactivation - CYP3A4, CYP2C19, CYP2C9, CYP2A6, CYP1A1, COMT, FAAH, COX2, ABHD6, ABHD12, et aussi MAPK14.
Institut de Génétique Humaine, Académie Polonaise des Sciences, Poznan, Pologne.
Hryhorowicz S, et al. EUR J Drug Metab Pharmacokinet. 22 Mai 2017. [in press]

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

The Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.