[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 27 Décembre 2016

Science/Homme: La consommation de cannabis des patients présentant un cancer diminue par deux le risque de mourir à l'hôpital

La consommation de cannabis a été associée à une réduction de 59% du risque de mourir à l'hôpital. Pour les patients atteints de cancers et consommant du cannabis, le risque de mourir à l'hôpital diminue de 56%. Ces résultats proviennent de l'analyse des données de l'US Nationwide Inpatient Sample, récoltées entre 2007 et 2011, auprès de patients d'environ 1000 hôpitaux américains. Ce travail a été mené par des chercheurs de l'University of Northern Colorado, Colorado State University, et de l'University of Alabama. Les données incluaient environ 3.9 millions de patients hospitalisés dont 387,608 présentaient un diagnostic de dépendance au cannabis ou un abus de cannabis.

De manière plus détaillée, parmi les patients hospitalisés, la consommation de cannabis a été associée à une augmentation de 60% de la probabilité d'une attaque cérébrale (OR: 1.60, 95% CI: 1.44-1.77) par rapport aux non-consommateurs, mais une réduction de 22% de la probabilité d'une insuffisance cardiaque(OR: 0.78, 95% CI: 0.75-0.82), ainsi qu'un risque diminué de 14% pour une maladie cardiaque(OR: 0.86, 95% CI: 0.82-0.91). Le risque de décès à l'hôpital a été réduit de 59% (OR: 0.41, 95% CI: 0.38-0.44). Parmi les patients atteints de cancers, les probabilités de mortalité à l'hôpital ont été réduites de 56% pour les consommateurs de cannabis quand on les compare aux non-consommateurs (OR: 0.44, 95% CI: 0.35-0.55). Les auteurs ont indiqué la nécessité d'autres études prospectives destinées à la connaissance des effets produits par la marijuana sur la santé, spécialement parmi les plus âgés, les plus malades et les patients hospitalisés. Ainsi, existerait pour les consommateurs de cannabis une possibilité plus importante de ne pas mourir à l'hôpital, mais chez eux.

Vin-Raviv N, Akinyemiju T, Meng Q, Sakhuja S, Hayward R. Marijuana use and inpatient outcomes among hospitalized patients: analysis of the nationwide inpatient sample database. Cancer Med. 28 novembre. [sous presse]

En bref

Irlande: Le gouvernement accueille l'idée de légaliser le cannabis
L'Irlande s'est rapprochée de l'idée de légaliser l'usage médical du cannabis quand la minorité gouvernementale a indiqué, le 1er décembre, qu'elle ne bloquerait pas la première lecture de la proposition de loi soutenue par les autres partis. Simon Harris, le ministre de la Santé, dont le gouvernement n'a pas le pouvoir de bloquer la législation, a indiqué qu'il chercherait plus tard des amendements basés sur des données scientifiques.
Reuters du 1 décembre 2016

Afrique du Sud: Des projets relatifs à la culture et la distribution du cannabis médical
Le Medicines Control Council a indiqué au comité de la Santé du Parlement qu'il avait progressé dans son travail d'investigation relatif à l'usage médical du cannabis. Un rapporteur a indiqué qu'en Février, le processus de régulation pourrait commencer en délivrant des permis autorisant la culture contrôlée et la distribution de produits issus du cannabis de bonne qualité.
IOL of 29 November 2016

Europe: Conférence sur l'usage médical du cannabis au Parlement EURopéen
Les partis de gauche du Parlement EURopéen ont organisé un congrès sur l'usage médical du cannabis. On trouvait parmi les participants Carola Perez et Manuel Guzman (Espagne), Franjo Grotenhermen (Allamagne), Bertrand Rambaud (France), et Pavel Kubu de la République Tchèque. Les débats ont été traduits simultanément en 8 langues. Vous pouvez les consulter à:available online.

Science/Animal: Le CBD contrebalance le développement de la sclérose en plaques expérimentale
Les voies PI3K/AKT/mTOR sont des voies de signalisations intracellulaires importantes pour la régulation du cycle cellulaire. Pour le modèle animal (souris) de la sclérose en plaques, qui produit une baisse d'activité de ces voies, le traitement avec du CBD (cannabidiol) a pu restaurer cette activité. Les auteurs ont écrit que “ceci pourrait être une nouvelle cible thérapeutique potentielle de la gestion de la sclérose en plaques.”
IRCCS Centro Neurolesi "Bonino-Pulejo", Messina, Italy.
Giacoppo S, et al. Fitoterapia. 2016;116:77-84.

Science/Animal: Le CBD protège le cerveau des conséquences d'une baisse d'approvisionnement sanguin du cerveau
Dans une étude sur des souris, dont l'alimentation sanguine a été réduite par l'occlusion des artères, un traitement à court terme avec du CBD a empêché les lésions cognitives et émotionnelles, et a atténué la perte des cellules nerveuses dans une région du cerveau, l'hippocampe, et les lésions de la matière blanche.
Department of Pharmacology and Therapeutics, State University of Maringá, Brazil.
Mori MA, et al. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 23 novembre 2016. [sous presse]

Science/Homme: Pour les enfants nés avant 35 semaines de grossesse, la consommation de cannabis par la mère n'est pas associée à des résultats adverses
Dans une étude incluant 1 867 nouveaux nés avant 35 semaines de grossesse, et dont 135 ont été exposés au cannabis pendant la grossesse, il n'y a pas eu de différence de résultat entre les enfants exposés et ceux qui ne l'ont pas été.
Department of Obstetrics and Gynecology, University of North Carolina - Chapel Hill, USA.
Dotters-Katz SK, et al. J Matern Fetal Neonatal Med. 6 décembre 2016. [sous presse]

Science/Animal: L'activation des récepteurs CB2 peut être bénéfique après une attaque cérébrale
Une attaque cérébrale a été provoquée chez des souris. Un antagoniste des récepteurs cannabinoïdes de type2 a fait empirer le résultat avec une diminution des nouvelles cellules nerveuses et de la performance motrice. L'activation des récepteurs CB2 n'a pas eu d'effet sur la performance motrice mais a augmenté la migration des précurseurs des cellules nerveuses, lors de l'étude des cellules.
Facultad de Medicina, Universidad Complutense, Madrid, Spain.
Bravo-Ferrer I, et al. Stroke.29 novembre 2016. [sous presse]

Science/Homme: La consommation de cannabis pourrait être associée à de légers troubles de la vision
Lors d'une étude incluant 52 hommes et femmes en bonne santé, dont 28 fumaient régulièrement du cannabis, il a été noté un retard dans la transmission des potentiels d’actions des cellules ganglionnaires de la rétine pour les consommateurs réguliers de cannabis, ce qui pourrait entraîner une altération de la vision.
Pôle Hospitalo-Universitaire de Psychiatrie du Grand Nancy, Laxou, France.
Schwitzer T, et al. JAMA Ophthalmol. 8 décembre 2016. [sous presse]

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

The Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.