[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 17 Juillet 2016

Science/Etats-Unis: Les patients âgés prennent moins de médicaments s'ils ont accès au cannabis médical

Une nouvelle étude indique que les médecins prescrivent moins d'analgésiques et autres médications pour les patients âgés et handicapés si ceux-ci peuvent se procurer légalement du cannabis médical. Les chercheurs ont calculé que Medicare a fait l'économie de plus de 165 millions de dollars en 2013 sur les prescriptions dans le district de Columbia et des 17 autres Etats où l'usage médical du cannabis est autorisé. Medicare est une assurance sociale nationale des Etats-Unis d'Amérique. Si l'usage du cannabis médical était autorisé sur l'ensemble du territoire, l'étude prévoit que le programme fédéral économiserait plus de 468 millions de dollars par an pour les handicapés et ceux de plus de 65 ans.

Aucune assurance médicale, ainsi que Medicare ne rembourse le cout du cannabis. Bien que celui-ci est légal dans plus de 25 Etats et le District of Columbia, la loi fédérale continue d'interdire sa prescription quelle que soit la circonstance. La nouvelle étude publiée le 6 juillet dans Health Affairs, était la première à demander s'il existait des preuves de l'usage du cannabis comme médicament, a indiqué un des auteurs W. David Bradford dans une interview téléphonique à Reuters. La réponse est positive, a indiqué Bradford, un économiste de la Santé, professeur à l'University of Georgia d'Athens. “Quand la loi sur la marijuana a été adoptée, il a été noté un rejet des médicaments approuvés par la FDA ,” a-t-il indiqué.

Bradford AC, Bradford WD. Medical Marijuana Laws Reduce Prescription Medication Use In Medicare Part D. Health Aff (Millwood) 2016;35(7):1230-1236.

Reuters du 6 juillet 2016

Science/Homme: Un extrait de CBD a réduit la fréquence des crises d'une forme rare d'épilepsie

La compagnie britannique GW Pharmaceuticals a indiqué que son extrait de CBD, l'Epidiolex, avait permis de réduire la fréquence des crises, lors d'une étude clinique contrôlée en phase 3. La compagnie a indiqué que son médicament avait permis de réduire de manière significative la fréquence mensuelle des crises brèves des personnes souffrant d'une forme rare d'épilepsie appelée syndrome de Lennox-Gastaut (LGS). L'essai avait réuni 171 patients divisés au hasard en 2 groupes: un recevait de l'Epidiolex (20mg/kg du poids du corps) et l'autre un placébo ajouté aux médicaments pris habituellement.

“D'un point de vue médical, l'issue prometteuse de cet essai pour les patients présentant le syndrome Lennox-Gastaut, est très excitante. Ce syndrome se présente chez l'enfant jeune, et est très difficile à traiter. Les thérapies existantes ne répondent pas de manière adéquate à l'attente de la vaste majorité des patients, a indiqué le docteur Dr Linda Laux, Directrice du Comprehensive Epilepsy Center du Ann & Robert H. Lurie Children's Hospital à Chicago et participante chercheuse de cet essai. “Ces données montrent que l'Epidiolex a le potentiel de fournir une réduction significative des crises de cette population hautement résistante aux traitements, et qu'il présente un bon profil de sécurité et de tolérabilité, ce qui est cohérent avec les expériences cliniques précédentes réalisées avec l'Epidiolex.”

communiqué de presse de GW Pharmaceuticals du 27 Juin 2016

Reuters du 27 juin 2016

Japon: Premières voix à soutenir l'usage médical du cannabis

Le Japon est fier d'avoir une tolérance faible pour les drogues et les armes, mais un petit parti politique se fait le soutien de l'usage médical du cannabis. Le Japon interdit la possession et la culture du cannabis, bien que se dessine un courant dans les pays développés, comme le Canda et les Etats-Unis, de libérer l'usage médical du cannabis. ”Face à une différence importante entre le reste du monde et eux-mêmes, les Japonais ne savent que croire, a indiqué Saya Takagi du New Renaissance Party (Shintō Kaikaku),créé par un ancien membre du parti du premier ministre actuel au pouvoir, Shinzo Abe.

L'idée de légaliser l'usage médical trouve de plus en plus de supporters parmi les rangs de la population âgée qui comprend plus d'un ¼ de la population totale des 127 millions d'habitants. Le gouvernement a indiqué que la légalisation de l'usage médical du cannabis est prématurée, compte tenu du manque de preuves scientifiques. “Nous ne disons pas que le cannabis doit être libéré de toutes restrictions, a indiqué
Minoru Arakaki, qui préside l'association Japanese Clinical Association of Cannabinoids (JCAC). Nous proposons de mener des études afin de savoir quels sont les avantages et désavantages, et que s'il présente une d’utilité, il faut l'utiliser.”

Reuters du 7 juillet 2016

En bref

Science/Australie: L'efficacité du cannabis sera testée sur les mélanomes
Des chercheurs de l' University of Canberra vont collaborer avec la compagnie Cann Pharmaceutical basée en Israël afin de tester l'efficacité du cannabis pour traiter les mélanomes. L'université a annoncé que l'objet du contrat d'une valeur de 1 million de dollars, est de fournir des variétés spécifiques de cannabis, qui seront administrées aux patients présentant des mélanomes, en sus de leur traitement habituel.
ABC News du 30 juin 2016

Science/Homme: L'usage problématique des opioïdes est plus fréquent chez les patients atteints de douleur que l'usage problématique du cannabis
Une étude incluait 888 patients souffrant de douleur; ceux traités avec des opioïdes ont montré un usage problématique des opioïdes pour 52.6%, et ceux traités avec du cannabis ont montré un usage problématique de celui-ci dans 21.2% des cas.
Department of Psychology, Ariel University, Israël.
Feingold D, et al. Pain Med. 26 juin 2016. [sous presse]

Science/Cellules: Pour la maladie d'Alzheimer, le THC bloque l'inflammation induite par la bêta amyloïde
Une étude sur les cellules nerveuses de l'homme a montré que la bêta amylioïde, très présente dans la maladie d'Alzheimer, causait une inflammation. Le THC a stimulé le rejet de la bêta amyloïde des cellules nerveuses pour bloquer la réponse inflammatoire et a joué un rôle neuroprotecteur.
The Salk Institute for Biological Studies, La Jolla, USA.
Currais A, et al. Aging and Mechanisms of Disease 2016;2:16012

Science/Animal: Le bêta-carophyllène module l'inflammation causée par le bacille de la tuberculose
En activant le récepteur CB2, chez la souris, le bêta-carophyllène module l'inflammation causée par la tuberculose à mycobacterium bovis. Le mycobacterium bovis est une bactérie et un agent de la tuberculose du bétail. Les auteurs ont écrit que “ces résultats suggèrent que les récepteurs CB2 pourraient représenter une nouvelle cible de la modulation de la réaction inflammatoire induite par les mycobactéries.”
Instituto de Tecnologia em Fármacos-Farmanguinhos, Fundação Oswaldo Cruz, Rio de Janeiro, Brasil.
Andrade-Silva M, et al. Inflamm Res. 5 juillet 2016. [sous presse]

Science/Animal: L'activation des récepteurs GPR55 favorise les métastases du cancer du sein
Il a été montré qu'une concentration élevée des récepteurs GPR55 associée à la population du cancer agressif du sein triple négatif présente une probabilité supérieure à développer des métastases, et par la même un pronostic défavorable. L'activation des récepteurs GPR55 par ce ligand endogène présumé, le lysophosphatidylinositol, favorise les métastases.
School of Biology, Complutense University, Madrid, Espagne.
Andradas C, et al. Oncotarget. 21 juin 2016. [sous presse]

Science/Homme: Dans un rapport de cas, la combinaison de la paripéridone, de l'olanzapine avec le cannabis a provoqué le délire
Une over dose de médication antipsychotique, la paripéridone et l'olanzapine, avec le cannabis a provoqué chez un patient un délire et un état de confusion.
University Psychiatric Clinic Ljubljana, Slovénie.
Kokalj A, et al. BMJ Case Rep. 22 juin 2016;2016.

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

The Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.