[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 28 Avril 2015

Science/Homme: Dans une étude contrôlée, le cannabis inhalé a réduit la douleur associée à la neuropathie périphérique diabétique

Le cannabis a produit, en fonction de la dose inhalée, une réduction de la douleur dans le traitement de la neuropathie périphérique réfractaire chez 16 patients diabétiques. Ces résultats sont le fruit d’une étude clinique menée par des chercheurs de l’université de Californie, San Diego, et publiés dans The Journal of Pain. Dans l’essai croisé, chaque participant a reçu une dose de placébo, ou des doses de THC à 1%, 4% de THC, ou 7% de THC. Après l’inhalation par vaporisateur, l’intensité de la douleur et l’effet psychotrope ont été mesurés 5, 15, 30, 45, et 60 minutes après l’ inhalation, puis chaque trente minutes pendant les trois heures suivantes.

Une différence significative des résultats relatifs à la douleur a été relevée pour les différentes doses administrées. Un effet significatif du dosage sur la douleur a été relevé avec une brosse à mousse et le filament de von Frey. Les auteurs ont noté que « ceci amène une preuve supplémentaire pour envisager une nouvelle recherche sur l’efficacité des cannabinoïdes en cas de douleur neuropathique. »

Wallace MS, Marcotte TD, Umlauf A, Gouaux B, Atkinson JH. Efficacy of Inhaled Cannabis on Painful Diabetic Neuropathy. J Pain. 2015 Apr 2. [sous presse]

Etats-Unis: l’Etat de Georgie légalise le cannabis pour un usage médical limité

Les patients présentant des troubles convulsifs, une sclérose en plaques, et d’autres maladies seront autorisés à utiliser, en Georgie, une forme non fumable de cannabis.Le gouverneur républicain de l’Etat signer cette mesure légalisant la drogue, le 16 avril 2015. Mais, les partisans de l’usage médical du cannabis indiquent qu’il se peut que les patients aient de la difficulté à se procurer de l’huile de cannabis pour leur traitement.

Avec cette loi qui prend immédiatement effet, il sera fourni aux patients, qui le accomplisssent le processus de sélection, une documentation leur permettant de posséder du cannabis à faible teneur en THC, a indiqué le gouverneur Nathan Deal. Les patients présentant une sclérose latérale amiotrophique, la maladie de Crohn, une maladie mitochondriale, la maladie de Parkinson, ou une dépranocytose pourront aussi obtenir du cannabis. Le défenseur de ce projet de loi et représentant de l’Etat, Allen Peake, a indiqué que des compagnies pharmaceutiques distribueront en Georgie leur produit à base d’huile à 5% de THC. Il est à noter qu’il est toujours illégal de cultiver du cannabis en Georgie.

Reuters du 17 avril 2015

Science/Homme: Dans une étude ouverte, des extraits de cannabis administrés par voie orale ont soulagé un tiers des enfants épileptiques

Suite à la prise d’extraits de cannabis par voie orale, environ un tiers des enfants souffrant de différentes formes d’épilepsie ont expérimenté une réduction de plus de 50 % des crises, ont indiqué des chercheurs de l’Anschutz Medical Campus de l’ Université du Colorado dans le journal Epilepsy & Behavior. Ils ont effectué un examen rétrospectif des dossiers d’enfants et d’adolescents à qui il avait été donné des extraits de cannabis. Soixante quinze patients ont été identifiés, et 57% d’entre eux ont indiqué une amélioration du contrôle de leurs crises et 50% une réduction de la fréquence des crises (pour ceux qui ont répondu).

Le taux de réponse a varié en fonction du syndrome de l’épilepsie : Dravet 23%, Doose (épilepsie myoclonic astatique) 0%, et 88.9% pour le syndrome Lennox-Gastaut. Les autres bénéfices énoncés incluent : une amélioration de la vivacité (33%) et des capacités motrices (10%), ainsi qu’une meilleure élocution (10%). Des effets secondaires ont été observés chez 44% des patients, incluant des augmentations du nombre des crises (13%), une fatigue ou somnolence pour 12% des cas. La régression développementale, les mouvements anormaux, ou le mal épileptique nécessitant une intubation, la mort ont été des effets rares.

Press CA, Knupp KG, Chapman KE. Parental reporting of response to oral cannabis extracts for treatment of refractory epilepsy. Epilepsy Behav 2015;45:49-52.

Pologne: Perquisitions au domicile des patients prenant du cannabis et arrestation des militants en faveur de l’usage du cannabis

Dans la région de Dolny Slask (basse Silesie), la police a fait des perquisitions au domicile des patients utilisant du cannabis et a arrêté Jakub Gajewski, vice-president de Wolne Konopie (Free Cannabis). Ce dernier était en possession d’une grande quantité d’extrait de cannabis destiné à des patients cancéreux sévèrement malades. Il fait, maintenant, face à 15 ans de prison. Se tiendra, le 20 avril, à Varsovie, un évènement de solidarité destiné à le faire acquitter; il sera aussi formulé, à cette occasion, la demande basique d’un droit à se soigner avec n’importe qu’elle substance disponible.

La loi polonaise relative au cannabis est sévère. Pour simple possession, quelle que soit la quantité, la peine peut aller jusqu’à trois années d’emprisonnement. Bien que le Sativex soit disponible sur ordonnance, seulement quelques patients peuvent en bénéficier. De plus, le coût mensuel d’un tel traitement est l’équivalent d’un salaire moyen.

Source: communication personnelle de Wolne Konopie.

En bref

Science/Homme: L’activation des récepteurs CB2 dans certaines cellules du cerveau pourrait être neuro-protectrice pour les patients présentant une maladie de Parkinson
Le nombre de récepteurs CB2 est élevé pour les cellules microgliales, les cellules immunes du cerveau, chez des patients présentant une maladie de Parkinson. De plus, lors d’expériences sur le modèle animal de la maladie de Parkinson, les chercheurs ont démontré que l’activation des récepteurs CB2 présentait des effets neuro-protecteurs.
Universidad Complutense, Madrid, Espagne.
Gómez-Gálvez Y, et al. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 8 avril 2015. [sous presse]

Science/Animal: L’activation des récepteurs CB1 réduisent l’anxiété en cas de douleur
Les souris sans récepteur CB1 et souffrant de douleurs chroniques sont plus anxieuses. Les auteurs ont écrit : « le système endocannabinoïde, par les récepteurs CB1, affecte les changements d’humeur induits par le douleur chronique. »
Institute of Molecular Psychiatry, University of Bonn, Allemagne.
Rácz I, et al. Brain Res Bull. 8 avril 2015. [sous presse]

Science/Animal: L’activation des récepteurs CB2 a réduit la douleur dans des cas de sclérose en plaques
Un cannabinoïde synthétique (JWH-133), qui active de manière sélective les récepteurs CB2, a réduit l’hyperalgie, une sensibilité accrue à la douleur, chez le modèle animal de la sclérose en plaques.
University of Kentucky Medical Center, Lexington, USA.
Fu W, et al. Neurosci Lett 2015;595:1-6.

Science/Animal: Le cannabis pourrait ralentir la progression de la sclérose en plaques
Sur le modèle animal de la sclérose en plaques (virus murin de Theiler), un extrait de cannabis, similaire au Sativex, a réduit la progression de la maladie.
CSIC, Madrid, Espagne.
Feliú A, et al. Br J Pharmacol. 8 avril 2015. [sous presse]

Science/Homme: Les patients présentant un nombre élevé de récepteurs CB2 présentent un diagnostic plus alarmant que les autres
Selon une analyse de 649 échantillons de cellules du sein tumorales, ceux présentant un nombre élevé de récepteurs CB2 ont été associés à une probabilité plus importante de rechute, un risque plus important de métastases, et un taux de survie moindre. Les auteurs ont écrit que leurs résultats suggèrent « que les récepteurs CB2 pourrait être un bio-marqueur définissant un diagnostic de vie pour ces tumeurs. »
Complutense University, Madrid, Espagne.
Pérez-Gómez E, et al. J Natl Cancer Inst 2015;107(6).

Science/Homme: La leptine est associée négativement aux 2-AG
Dans le liquide cérébrospinal des patients présentant de l’arthrite, une association négative entre le taux d’endocannabinoïde 2-AG et les niveaux de leptine a été observée. La leptine est une hormone produite par les cellules ; elles réduisent la sensation de faim. Les auteurs ont écrit que « ceci est en accord avec les études pré-cliniques sur des animaux, qui démontrent que la leptine contrôle les niveaux des endocannabinoïdes hypothalamiques qui régulent les comportements de faim. »
Stony Brook University, New York, USA.
Nicholson J, et al. PLoS One 2015;10(4):e0123132.

Science/Homme: Le niveau d’endocannabinoïdes est plus élevé dans le sang des patients présentant unehépatite
Comparés à des sujets en bonne santé, les niveaux d’anandamide et de 2-AG (2-arachidonoyl glycerol) sont plus élevés dans le plasma du sang des patients présentant une hépatite C, mais pas dans les tissus du foie. Les auteurs ont écrit que « ceci pourrait révéler des effets immunodépressifs et profibrogéniques des endocannabinoïdes. »
Department of Clinical Research, University of Bern, Suisse.
Patsenker E, et al. Int J Mol Sci 2015;16(4):7057-76.

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

The Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.