[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 05 Avril 2014

IACM: liste de diffusion aux membres de l’association

Si vous désirez entrer en contact avec d’autres membres de l’association, vous pouvez vous inscrire aux trois listes de diffusion. Les membres actuels (scientifiques, médecins, etc….) sont invités à souscrire à la liste de diffusion IACM Science Mailing List, afin de discuter des développements actuels de la recherche sur les cannabinoïdes, faire des suggestions relatives aux travaux de l’IACM, commenter les nouveaux articles du bulletin, etc.Tous les membres du conseil d’administration sont sur cette liste.

Les membres associés (patients, sympathisants, autres) sont invités à souscrire à la liste de diffusion anglaise ou espagnole. Si vous militez dans votre pays, ou que vous le désirez, et entrer en contact avec des patients venant d’Australie, du Canada, du Danemark, de France, d’Allemagne, d’Espagne, du Mexique, d’Uruguay et d’autres pays, cela peut devenir un forum pour partager des expériences. Il est aussi possible de poser des questions aux experts et de discuter de questions scientifiques. Ethan Russo et Franjo Grotenhermen sont sur la liste de diffusion anglaise, Manuel Guzman et Ricardo Navarrete-Varo sont sur la liste espagnole.

IACM members only area
To become a member of the IACM please click here.

Science/Homme: dans une étude clinique, l’usage du cannabis a réduit les symptômes de la maladie de Parkinson

Différents symptômes de la maladie de Parkinson peuvent être réduits par l’inhalation de cannabis. Ces résultats ont été obtenus à la suite d’une étude menée sur 22 patients atteints de la maladie de Parkinson au Department of Neurology du Beilinson Hospital de Petach Tikva et de la Sackler Faculty of Medicine de Tel Aviv University, Israel. Ces patients se soignaient dans un centre médical et ils ont été évalués à partir d’une référence et 30 minutes après avoir inhalé du cannabis.

Le résultat moyen, sur l’échelle motrice Unified Parkinson Disease, a été réduit de 33,1 (point de référence) à 23,2 après la consommation du cannabis. Après le traitement, l’analyse des symptômes moteurs a montré de sérieuses améliorations au niveau de la rigidité, des tremblements et de la bradykinésie. Il a aussi été noté des améliorations du sommeil et des réductions de la douleur. Aucun effet contraire n’a été relevé. Les auteurs ont conclu que l’étude suggère que le cannabis pourrait participer à la lutte thérapeutique de la maladie de Parkinson.

Lotan I, Treves TA, Roditi Y, Djaldetti R. Cannabis (medical marijuana) treatment for motor and non-motor symptoms of Parkinson disease: an open-label observational study. Clin Neuropharmacol 2014;37(2):41-4.

Etats-Unis: le gouvernement approuve une étude sur le cannabis et les vétérans souffrants de trouble de stress post-traumatique

Le gouvernement fédéral a finalement signé la mise en œuvre d’une étude portant sur le cannabis comme traitement des vétérans souffrant de trouble de stress post traumatique. Cette décision du Department of Health and Human Services a surpris les sympathisants de l’usage médical du cannabis qui se sont battus pendant des dizaines d’années pour s’assurer de l’approbation fédérale afin de rechercher les usages médicaux de ce produit.

La Food and Drug Administration FDA avait déjà depuis longtemps écarté la proposition de l’University of Arizona, mais les chercheurs n’avaient pas pu se procurer du cannabis auprès du National Institute on Drug Abuse. La ferme de recherche de l’University of Mississippi est la seule source autorisée, au niveau fédéral, à produire du cannabis. La semaine dernière, par courrier, le ministre de la santé avait écarté l’autorisation d’achat de cannabis médical par le commanditaire financier des études, l’association Multidisciplinary Association for Psychedelic Studies, qui soutient la recherche médicale et la légalisation du cannabis et d’autres drogues.

Associated Press of 17 March 2014

En bref

Science/Homme: le cannabis n’a pas réduit les performances cognitives des adolescents
33 adolescents qui ont arrêté de consommer du cannabis présentaient le même QI attentionnel, ainsi que celui relatif aux fonctions exécutives, que ceux qui n’avaient jamais consommé. Les auteurs ont conclu que « les déficits neuro-cognitifs rapportés précédemment peuvent être liés à d’autres facteurs, y compris des effets résiduels de drogue, des déficits cognitifs pré-existants, la consommation d’autres substances (nicotine, par exemple) ou des psychopathologies. Il se peut que les adolescents ne soient pas vulnérables aux déficits neuropsychologiques dus au THC, une fois qu’ils arrêtent de consommer toute drogue pendant au moins un mois. »
Department of Psychiatry and Carolina Institute for Developmental Disabilities, University of North Carolina at Chapel Hill, USA.
Hooper SR, et al. Psychopharmacology (Berl). 12 mars 2014. [in press]

Etats-Unis: le pouvoir législatif approuve l’usage du cannabis riche en CBD
Une proposition de loi relative au cannabis médical a été approuvée par le Sénat et par la Chambre des représentants. La mesure rend légale la possession d’un cannabis riche en CBD et prescrit.
Reuters du 20 mars 2014

Etats-Unis: selon un sondage, les Américains indiquent que le cannabis est moins dangereux que le sucre, l’alcool et le tabac
Selon un sondage représentatif réalisé par le Wall Street Journal et NBC News, les Américains pensent que le cannabis est moins dangereux que l’alcool, le tabac et le sucre. Il avait été demandé aux répondants laquelle de ces quatre substances est la plus dangereuse pour la santé générale d’une personne. La plupart des questionnés ont indiqué le tabac (49%), l’alcool (24%), le sucre (15%), et finalement le cannabis (8%).
Poll results to this question on page 22.

Afrique du Sud: Un élu parlementaire demande un changement de la loi pour permettre l’usage médical du cannabis.
Mario Oriani-Ambrosini est un membre du Parlement et du parti Inkatha Freedom Party. Il souffre d’un cancer des poumons et a demandé la légalisation du cannabis à des fins médicales. Le gouvernement s’est montré intéressé. Le 18 février 2014, Oriani-Ambrosini a présenté un projet de loi qu’il a intitulée « Projet d’innovation médicale ».
SÜDAFRIKA du 4 mars 2014

Science/Homme: les fumeurs de cannabis évaluent avec précision leur prise de THC en fonction de sa puissance
Les consommateurs de cannabis évaluent l’absorption de THC, et inhalent de plus petits volumes quand le cannabis est plus puissant ; mais cela ne contre balance pas complètement des doses plus importantes de cannabis quand celui-ci est fort. Ces résultats proviennent d’une étude réalisée avec 98 consommateurs de cannabis, qui ont fumé des doses avec des concentrations de THC variant de 0.2-15.7%. Les auteurs ont conclu que « les consommateurs de cannabis fort sont en général plus exposés à plus de delta-9-tetrahydrocannabinol.”
Trimbos Institute, Utrecht, the Netherlands.
Van der Pol P, et al. Addiction. 17 mars 2014 Mar 17. [in press]

Science/Cellules: des cannabinoïdes réduisent l’inflammation des cellules endothéliales
Les cellules endothéliales forment la fine couche de cellules qui tapissent la surface interne des vaisseaux sanguins. La cannabinoïde synthétique WIN55,212-2 et l’endocannabinoïde NADA ont réduit l’inflammation de ces cellules. Alors que les endocannabinoïdes anandamide et les 2-AG n’ont eu aucun effet. Les effets de NADA ont été transmis par les récepteurs cannabinoïdes, mais pas ceux de WIN55,212-2.
University of California, San Francisco, United States.
Wilhelmsen K, et al. J Biol Chem. 2014 Mar 18. [in press]

Science/Cellules: le CBD améliore la phagocytose grâce aux cellules immunitaires du cerveau
Le cannabinoïde non psychotrope cannabidiol (CBD) améliore la phagocytose des cellules microgliales à travers l’activation des récepteurs vanilloïdes (TRPV). Les cellules microgliales sont des cellules macrophages (cellules immunitaires) du cerveau et de la moelle épinière. Les auteurs ont conclu que « l’effet d’amélioration du CBD lié à la phagocytose dépendante des récepteurs TRPV suggère que les modifications pharmacologiques de l’activité du canal TRPV pourraient être une approche rationnelle au traitement des lésions neuro-inflammatoires impliquant un changement de la fonction microgliale. »
School of Life Sciences, University of Nottingham, UK.
Hassan S, et al. Br J Pharmacol. 2014 Feb 21. [in press]

Science/Homme: l’influence du cannabis est faible sur le nombre d’accidents de la route
Une étude impliquant 1046 conducteurs tués lors d’un accident sur des routes de Nouvelle Zélande a montré que ceux qui avaient consommé de l’alcool présentaient un risque de responsabilité d’accident de 13,7, alors que pour ceux qui avaient consommé du cannabis, le risque était évalué à 1,3. Les chercheurs ont aussi été surpris de constater que le risque était moindre quand les concentrations de THC dans le sang étaient de 5ng/ml (taux: 1.0) alors que quand les concentrations présentaient un niveau de 2ng/ml, le taux augmentait : 3.1.
Environmental Science and Research, Porirua, New Zealand.
Poulsen H, et al. Accid Anal Prev 2014;67C:119-128.

Science/Animal: l’activation des récepteurs CB2 pourrait soulager la migraine
Deux modèles animal sur des rats, qui peuvent être pertinents pour la migraine, ont montré que l’activation des récepteurs CB2 a réduit la douleur. Les auteurs ont conclu que ces résultats « suggèrent que la manipulation pharmacologique des récepteurs CB2 pourrait représenter un potentiel thérapeutique pour le traitement de la migraine. »
Headache Science Centre, "C. Mondino" National Neurological Institute, Pavia, Italy.
Greco R, et al. J Headache Pain 2014;15(1):14.

Science/Homme: une consommation de cannabis de longue durée a été associée à une réduction de la matière grise du cerveau
Il a été effectué une comparaison entre des consommateurs occasionnels de cannabis et des consommateurs réguliers. Les chercheurs ont trouvé une réduction du volume de la matière grise de certaines régions du cerveau (cortex temporal médial, avancée temporale, circonvolution parahippocampale, insula, et cortex orbitofrontal). Ces régions sont riches en récepteurs CB1.
Centre Hospitalier Universitaire Vaudois and University of Lausanne, Switzerland.
Greco R, et al. J Headache Pain 2014;15(1):14.

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

IACM Conference 2019

 The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Congrès soutenus

STCM Conference, 19 January 2019, University Hospital Bern, Switzerland

 

Cann10, 14-16 October 2018, Tel Aviv Israel.

 

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.