"


[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 09 Février 2014

Etats-Unis: Le Président Obama déclare que le cannabis n’est pas plus dangereux que l’alcool

Le président Barack Obama a indiqué qu’il pensait que fumer du cannabis relevait de la mauvaise habitude, et que maintenant, les peines atteignaient surtout les minorités. Il a indiqué, dans un entretien publié le 19 janvier, que la légalisation du cannabis s’inscrivait dans les plans gouvernementaux. « Comme cela a été raconté, lorsque j’étais jeune, j’ai fumé du cannabis, et je le vois maintenant comme une mauvaise habitude, un vice, mais pas de manière très différente que je perçois la consommation de cigarettes que j’ai commencées à fumer relativement jeune et pendant plusieurs années. Je ne pense pas que ce soit plus dangereux que l’alcool » a rapporté le magazine New Yorker.

Le Président a indiqué s’inquiéter les peines liées au cannabis qui atteignent plus largement les minorités que le reste de la population. La légalisation du cannabis devrait se poursuivre dans les Etats du Colorado et de Washington, car « il est important, pour la société, de ne pas se trouver dans une situation où une large partie de la population enfreint la loi, et que les pénalités punissent seulement une partie de celle-ci. » L’administration Obama a indiqué l’an dernier que l’application de la loi fédérale ne visait plus les consommateurs du Colorado et de Washington, dans la mesure où ces habitants respectent la loi de leur Etat. Le ministère de la Justice a aussi indiqué qu’il n’interfèrerait pas avec les efforts des Etats quant à la régulation et la taxation du cannabis, sous réserve que certaines dispositions soient respectées, comme des restrictions relatives aux jeunes et le passage dans d’autres Etats.

Reuters du 19 janvier 2014

Science/Homme: une étude clinique indique que le Sativex est efficace pour traiter les douleurs neuropathiques secondaires

Les résultats d’une étude clinique incluant 246 patients du Gartnavel General Hospital de l’Université de Glasgow, Royaume-Uni, indiquent que le Sativex pourrait améliorer de façon importante le traitement des douleurs neuropathiques secondaires. La qualité du sommeil en serait aussi améliorée. 303 patients souffrant de douleurs neuropathiques secondaires ont été examinés. Il a été donné à 128 d’entre eux, au hasard, du Sativex (THC/CBD spray) et aux autres un placébo, en plus de leur traitement analgésique habituel.

Comparé au groupe placébo, un pourcentage important des patients du groupe ayant pris du Sativex ont rapporté une amélioration d’au moins 30%. La réduction de la douleur moyenne dans les deux groupes traités, était numériquement plus importante dans le groupe ayant pris du THC/CBD. Mais il ne peut être tenu compte de ces chiffres statistiquement insuffisants. L’évaluation de la qualité du sommeil et l’impression globale de changement indiquent des différences significatives en faveur du traitement à base de pulvérisations de THC/CBD.

Serpell M, Ratcliffe S, Hovorka J, Schofield M, Taylor L, Lauder H, Ehler E. A double-blind, randomized, placebo-controlled, parallel group study of THC/CBD spray in peripheral neuropathic pain treatment. EUR J Pain.13 janvier 2014. [in press]

Science/Homme: le THC modifie les ondes du cerveau des patients souffrant d’apnée du sommeil obstructive

Une recherche a été menée à l’université de l’Illinois, Chicago, Etats-Unis, sur l’apnée du sommeil. Celle-ci se caractérise par des pauses répétitives de la respiration pendant le sommeil, malgré un effort pour respirer. Le traitement à base de THC a entrainé un changement de la puissance de l’électroencéphalogramme EEG vers les fréquences delta et thêta ainsi qu’un renforcement des rythmes normaux du sommeil sous encéphalogramme de 15 patients souffrant d’apnée obstructive.

Le Dronabinol (THC) a été associé à une augmentation accrue significative des fréquences thêta, comme on peut le remarquer aussi dans des circonstances de méditation, de somnolence, ou du réveil. Si les doses de THC sont plus importantes, la variation de la puissance de l’EEG des ondes delta est plus importante. La fréquence Delta est la gamme allant jusqu’à 4 Hz, ce qui est normal pour le sommeil d’un adulte. Les auteurs ont écrit que le THC entraine un renforcement des rythmes ultraradian du sommeil sous EEC, du cycle de 90-120 minutes du sommeil. Les études déjà réalisées sur des animaux suggèrent que l’apnée du sommeil peut être améliorée par un traitement au THC.

Farabi SS, Prasad B, Quinn L, Carley DW. Impact of Dronabinol on Quantitative Electroencephalogram (qEEG) Measures of Sleep in Obstructive Sleep Apnea Syndrome. J Clin Sleep Med 2014;10(1):49-56.

En bref

Science/Homme: la légalisation du cannabis fait diminuer le nombre de suicides
Dans certains Etats des Etats-Unis, la légalisation du cannabis médicinal a été associée à des réductions du taux de suicide chez les hommes âgés de 20 à 29 ans (10.8%) et de 30 à 39 ans (9.4%). Les estimations pour les femmes sont moins précises. Les auteurs ont écrit que « la relation entre la légalisation du cannabis et le taux de suicide des hommes jeunes est cohérente, dans l’hypothèse que la marijuana peut être utilisée pour supporter des évènements stressants de la vie. »
Department of Agricultural Economics and Department of Economics, Montana State University, Bozeman, USA.
Anderson DM, et al. Am J Public Health.16 janvier 2014. [in press]

Science/Homme: une étude clinique indique que le Sativex n’a pas d’effet sur le sevrage du cannabis
Lors d’une étude clinique en double aveugle, portant sur 51 patients à la recherche d’un traitement de leur dépendance au cannabis, le Sativex a réduit les symptômes de décrochage. Par la suite, les deux groupes présentent une réduction de leur consommation de cannabis, sans différence significative antre le groupe Sativex et le groupe placébo.
National Drug and Alcohol Research Centre, Faculty of Medicine, University of New South Wales, Sydney, Australia.
Allsop DJ, et. al. JAMA Psychiatry. 15 janvier 2014. [in press]

Science/Homme: le cannabis pourrait améliorer le sommeil des patients souffrant de trouble post-traumatique
Selon une analyse réalisée sur 170 patients d’un dispensaire de Californie, souffrant du trouble de stress post-traumatique, il a été remarqué que ceux dont le trouble est plus marqué sont plus enclins à consommer du cannabis pour améliorer leur sommeil et, généralement pour se sentir mieux en comparaison de ceux qui présentent un trouble plus faible. Les auteurs ont écrit que « l’amélioration du sommeil semble être la raison première d’une consommation visant à se sentir généralement mieux. »
Center for Innovation to Implementation and National Center for PTSD, VA Palo Alto Health Care System, USA.
Bonn-Miller MO, et al. Drug Alcohol Depend. 31 décembre 2013. [in press]

Hollande: le rapport conclut qu’il n’y a pas de raison pour que le cannabis reste interdit
Commissionnée par le ministère de la Justice des Pays-Bas, l’organisation de recherche indépendante de politique RAND EURope a écrit un article sur les effets des législations du cannabis. Il y est dit : « il est clair qu’il n’existe aucune raison pour que le cannabis doive être interdit. Le rapport indique aussi que la prohibition n’a jamais permis de réduire la consommation. Le rapport reconnait l’émergence d’un consensus international quant aux propriétés médicinales du cannabis qui commencent à être reconnues et exploitées. »
Multinational overview of cannabis production regimes

France/Royaume-Uni: La compagnie pharmaceutique Ipsen commercialisera le Sativex en Amérique latine
Ipsen, une compagnie pharmaceutique française, et la compagnie anglaise GW Pharmaceuticals ont annoncé qu’elles ont signé un contrat exclusif pour qu’Ipsen promeuve et distribue le Sativex en Amérique latine. Le Sativex est un extrait de cannabis en spray destiné à traiter la spasticité de la sclérose en plaques.
GW Pharmaceuticals du 14 janvier 2014

Italie: la ville de Turin dépénalise le cannabis
La ville du nord de l’Italie, par une nouvelle loi municipale, a légalisé le cannabis à usage médical. Elle a aussi annulé la loi de 2006 Fini-Giovanardi sur les drogues qui abolissait toute distinction entre drogues douces et drogues dures, et qui introduisait les mêmes pénalités pour la possession/usage de cannabis et d’héroïne. Maintenant, cette loi pourrait préparer le terrain en vue de la légalisation du cannabis à usage récréatif en Italie. L’usage médical du cannabis a déjà été autorisé dans quelques régions italiennes, comme la Ligurie, la Toscane et la Vénétie, mais l’usage récréatif demeure encore interdit.
Eturbonews du 15 janvier 2014

Science/Homme: le THC influence les concentrations d’endocannabinoïdes
Une dose de THC (0.1 mg/kg en intraveineuse) a modifié les concentrations d’endocannabinoïdes dans le sang de 25 volontaires en bonne santé. La moyenne d’anandamide a légèrement augmenté, passant de 0.58 ng/ml à 0.64 ng/ml (+10%) et la moyenne de 2-AG de7.60 ng/ml à 9.50 ng/ml (+25%) dans les deux heures qui ont suivi l’injection. Après 48 heures les niveaux d’endocannabinoïdes sont revenus à leurs valeurs initiales..
Department of Anaesthesiology, Ludwig-Maximilians University of Munich, Germany.
Thieme U, et al. Drug Test Anal 2014;6(1-2):17-23.

Science/Animal: Le THC réduit la charge virale des singes infectés par une variante animale du VIH
On sait que le THC réduit la charge virale du rhésus des macaques mâles infectés par le VIS, l’équivalent pour le singe du virus humain VIH. Cette nouvelle étude indique que le traitement chronique par le THC a modulé les populations cellulaires duodénales T, a favorisé un équilibre pro-Th2 cytokine et a fait diminuer l’apoptose intestinale.
Louisiana State University Health Sciences Center, Department of Physiology, New Orleans, USA.
Molina PE, et al. AIDS Res Hum Retroviruses. 8 janvier 2014. [in press]

Science/Homme: certaines variantes des récepteurs CB1 sont associées au syndrome de l’intestin irritable
Une certaine variante du gène qui encode les récepteurs CB1, appelé le “(AAT)n répétition du gène CNR1” a entrainé un risque accru de développement du syndrome de l’intestin irritable.
Department of Gastroenterology Hepatology, Guangzhou First People's Hospital, Guangzhou Medical University, China.
Jiang Y, et al. J Gastroenterol Hepatol. 20 janvier 2014. [in press]

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

Uruguay: Course on Cannabis in Medicine.

France: Conference of the UFCM, 21 October 2016, Strasbourg.

Switzerland:
 Conference of the SACM 2016, 12 November 2016, Bern. 

Israël: The International Medical Cannabis Conference, 11-13 September, 2016 

The 
Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.