[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 30 Septembre 2013

Science/Homme: une étude clinique indique que le cannabis réduit les symptômes du cancer et les effets secondaires des médicaments anticancéreux

Lors d’une étude clinique ouverte incluant des patients atteints d’un cancer, tous les symptômes ont été réduits de manière significative. Les recherches des divisions d’oncologie du Rambam Health Care Campus, Haiffa, et de la faculté de médecine d'Haiffa, Israël, ont été effectuées sur des patients détenteurs de licences de cannabis médicinal afin d’évaluer les avantages et les effets secondaires du cannabis sur ces patients. L’étude comportait deux entrevues basées sur des questionnaires relatifs aux symptômes et aux effets secondaires; la première a été réalisée le jour de la délivrance de la licence et l’autre 6 à 8 semaines plus tard.

Des 211 patients présents lors de la première entrevue, seulement 131 se sont présentés à la seconde, dont 25 ont arrêté le traitement en moins d’une semaine. Tous les symptômes
de la maladie ou liés aux traitements anticancéreux se sont améliorés de manière significative. Aucun effet secondaire, à part une diminution de mémoire pour les patients dont la consommation de cannabis est ancienne, n’a été relevé. Les auteurs ont conclu que « les effets positifs du cannabis sur un nombre varié de symptômes cancéreux sont à tempérer à cause du risque de dépendance. Bien que l’étude incluant un groupe contrôle manque, l’amélioration des symptômes devrait entrainer et faire augmenter l’usage du cannabis dans le traitement de ces patients. »

Bar-Sela G, Vorobeichik M, Drawsheh S, Omer A, Goldberg V, Muller E. The medical necessity for medicinal cannabis: prospective, observational study evaluating the treatment in cancer patients on supportive or palliative care. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:510392, 16 juillet 2013. [in press].

Free full text..

Etats-Unis: le gouvernement fédéral autorise les États à légaliser le cannabis à usage récréatif

Du jour au lendemain, les défenseurs du cannabis ont pu constater un changement historique : le 29 aout, l’administration d’Obama a commencé à donner aux États une certaine latitude pour expérimenter la législation permettant la légalisation du cannabis à usage récréatif. Elle a commencé par laisser le Colorado et Washington édicter de nouvelles lois autorisant l’usage récréatif du cannabis. Le département de la justice a indiqué se refocaliser sur l’application au niveau national, de la loi relative au cannabis, en produisant des charges criminelles dans huit cas seulement comme la distribution aux mineurs, sans poursuite pour les consommateurs, les cultivateurs et les commerces qui y sont liés. Ces décisions interviennent environ après un an de réflexion au sein de l’administration du Président Barack Obama sur la position à tenir face au mouvement grandissant pour des lois sur le cannabis plus souples.

Les supporters de la légalisation ont accueilli cette décision comme une étape majeure de la fin de la prohibition du cannabis. La loi fédérale stipule que le cannabis est illégal et sévèrement contrôlé, bien que 20 États, ainsi que le District de Columbia en permettent l’usage médical. Les votants du Colorado et du district de Washington ont légalisé l’usage récréatif du cannabis lors d’un vote de mesures sans précédent en novembre 2012. La marge d’appréciation pour les États n’ira pas plus loin, sauf si le Colorado, Washington ou d’autres États se montraient incapables de contrôler le cannabis, a indiqué le département de la justice.

Reuters du 29 aout 2013..

Science/Homme: une étude clinique indique que le THC permet un endormissement plus rapide et une légère réduction du temps de sommeil

Des concentrations plus fortes de THC ont été associées à un endormissement plus facile et une période de sommeil diurne plus longue la journée suivante, pour les 13 fumeurs réguliers de cannabis, qui ont participé à une semaine d’étude sur le THC. Ces résultats proviennent d’une étude réalisée au National Institute on Drug Abuse, Baltimore, Etats-Unis, où les participants avaient reçu des doses croissantes de THC oral (40-120mg quotidiennement).

Des concentrations plus fortes de THC prises le soir et de 11-OH-THC ont été significativement associées à des périodes de latence de sommeil plus courtes, moins de difficulté à s’endormir, et une période de sommeil plus longue, le jour suivant. Par contre, la période de sommeil nocturne a légèrement diminué (3,5 minutes par nuit) pendant l’étude. Les auteurs ont conclu : « que ces résultats suggèrent que la tolérance aux effets de somnolence du THC a pu se produire, mais que ces résultats devraient être considérés comme des préliminaires, à cause des limites de conception de l’étude. La somnolence que produit le THC oral pourrait se dissiper en cas de consommation forte et chronique.»

Gorelick DA, Goodwin RS, Schwilke E, Schroeder JR, Schwope DM, Kelly DL, Ortemann-Renon C, Bonnet D, Huestis MA. Around-the-clock oral THC effects on sleep in male chronic daily cannabis smokers. Am J Addict 2013;22(5):510-4..

En bref

Science/Homme: une consommation précoce de cannabis n’amène pas à l’échec scolaire
Des chercheurs se sont intéressés à la question suivante : la consommation de cannabis entraine-t-elle un taux de réussite scolaire plus faible? 3337 jumeaux adultes ont été examinés. Les chercheurs ont conclu qu’« une consommation précoce de cannabis et le fait d’abandonner ses études sont des conséquences des facteurs-risques environnementaux. Ces facteurs ont une incidence sur la précocité d’une consommation de cannabis et également sur le départ précipité de l’établissement scolaire. »
VU University, Department of Developmental Psychology and EMGO Institute for Health and Care Research, Amsterdam, The Netherlands.
Verweij KJ, et al. Drug Alcohol Depend. 2013 Aug 11. [in press].

Canada: une majorité d’électeurs favorables à une réforme sur les lois relatives au cannabis
Plus de deux tiers (69%) des électeurs sont favorables à une décriminalisation du cannabis quand il ne s’agit que d’une petite quantité (34%) ou bien à une légalisation et une taxation (36%).
Lors d’un sondage, 1198 Canadiens de plus de 18 ans ont indiqué que pour 15%, ils ne désiraient pas un changement de la loi actuelle, et que 13% désiraient un renforcement des peines.
Press release du Forum Research du 24 août 2013.

Etats-Unis: dans le Maine, un nombre croissant de patients sont autorisés à cultiver du cannabis à usage thérapeutique
Selon le rapport annuel du Département de la santé, environ 575 personnes ont demandé l’autorisation à l’Etat de cultiver leur cannabis médicinal. 521 d’entre eux le demandaient pour la première fois. Les 8 dispensaires de l’Etat emploient 84 personnes. Le programme Maine Medical Use of Marijuana Program a reçu 612,370 dollars en honoraires et a dépensé une somme bien inférieure: 466,028 dollars.
Bangor Daily News of 24 August 2013.

Science/Homme: consommation de cannabis et trouble déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) sont associés
Dans une étude qui a inclus 56 hommes et 20 femmes présentant un trouble déficit de l’attention avec hyperactivité, les femmes ont associé consommation de cannabis à une meilleure qualité de sommeil. Les hommes l’ont associée à une meilleure attention. Les auteurs ont conclu « que les hommes et les femmes présentant un TDAH pouvaient consommer de la marijuana pour différentes raisons. »
Department of Pediatrics, University of California, Irvine, USA.
Ly C & Gehricke JG. Psychiatry Res. 29 août 2013. [in press].

Science/Homme: la consommation de cannabis des personnes jeunes présentant un TDAH n’a pas réduit leurs performances cognitives
Pour les jeunes adultes d’âge moyen de 24 ans de l’étude, présentant un TDAH, la consommation de cannabis n’a pas modifié les facultés cognitives, qu’elle que soit leur consommation de cannabis ou pas. 42 patients consommaient du cannabis et 45 n’en consommaient pas. Des analyses exploratoires ont révélé que la consommation de cannabis avant l’âge de 16 ans pourrait avoir des effets négatifs sur la cognition. Les auteurs ont conclu que la consommation régulière de cannabis, après 16 ans, ne devrait pas être seule mise en cause dans l’aggravation les déficits cognitifs sur le long terme, ce qui caractérise les personnes atteintes de TDAH.
Cincinnati Children's Hospital Medical Center, USA.
Tamm L, et al. Drug Alcohol Depend. 11 août 2013. [in press].

Science/Animal: l’inhibition du transport d’anandamide réduit la nausée des musaraignes
Une substance, dénommée ARN272, réduit le transport d’anandamide vers les cellules, et augmente la concentration d’anandamide, ce qui a réduit le vomissement des musaraignes et les comportements nauséeux chez des rats. Les auteurs ont conclu que « ces résultats suggèrent que l’inhibition du transport d’anandamide par le composé ARN272 active de manière tonique les récepteurs CB1. »
Department of Psychology and Collaborative Neuroscience Program University of Guelph, Canada.
O'Brien LD, et al. Br J Pharmacol. 2013 Aug 28. [in press].

Science/Animal: suite à une lésion au nerf sciatique, le CBD s’est révélé neuro-protecteur
Sur de jeunes rats, le CBD (cannabidiol) a réduit les conséquences de la lésion mécanique causée au nerf sciatique. Les auteurs ont conclu que « les résultats actuels montrent que le CBD possède des caractéristiques neuro-protectrices qui pourraient être prometteuses pour une future utilisation clinique .
Institute of Biology, University of Campinas, Brazil.
Perez M, et al. EUR J Neurosci. 25 août 2013. [in press].

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

IACM Conference 2019

 The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Congrès soutenus

STCM Conference, 19 January 2019, University Hospital Bern, Switzerland

 

Cann10, 14-16 October 2018, Tel Aviv Israel.

 

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.