[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 11 Septembre 2013

Etats-Unis: Dr. Sanjay Gupta, de CNN, affirme que les Américains ont été induits en erreur

Le Docteur Sanjay Gupta, correspondant médical en chef de CNN, s’est excusé pour s’être opposé à l’usage médical du cannabis, et a indiqué : « j’ai fait cela par manque de connaissance. » Il s’est excusé pour s’être publiquement opposé à la législation de l’usage médical du cannabis car la base scientifique des bienfaits médicaux du cannabis n’était pas établie. « Aux États-Unis, nous avons été terriblement induits en erreur pendant plus de 70 ans, et je désire m’excuser pour ma participation, a-t-il indiqué dans un article paru le 8 aout dans CNN.com.

Il a aussi indiqué être informé du nombre important de décès suite à la prise de médicaments prescrits, mais a fait remarquer « je n’ai pu trouver aucun cas documenté de personne décédée d’une overdose de marijuana. » En janvier 2011, le magazine Forbes avait reconnu le Docteur Gupta « comme une des dix célébrités les plus influentes. » Il a indiqué ne pas avoir fait suffisamment de recherches sur le sujet. Sa rencontre avec une enfant de cinq ans l’a amené à s’intéresser à ce problème : le nombre de crises d’épilepsie avait diminué après qu’elle a pris du cannabis médicinal. Le temps passé avec elle, ainsi qu’avec d’autres, lui avait fait réaliser que les professionnels de la santé devraient fournir les meilleurs soins possibles, incluant le cannabis.

UPI of 8 August 2013

Science/Etats-Unis: La mise en œuvre de lois relatives au cannabis médicinal est associée à des baisses de la consommation d’alcool et du nombre d’accidents de la route

La légalisation du cannabis médicinal a été associée à une baisse de la consommation d’alcool ainsi que celle des accidents de la route. Ces résultats sont le résultat d’une étude réalisée par des scientifiques de l’Université d’État du Montana, de l’Université d’Oregon et de celle du Colorado. Ils ont examiné les données relatives à la consommation d’alcool et le nombre de décès dus à des accidents de la route pour les années 1990 à 2010. Les scientifiques ont remarqué que l’année suivant l’activation de la loi de légalisation du cannabis médicinal, une baisse de 8 à 11 % des décès causés par les accidents de la route s’était produite.

Les auteurs ont écrit que cette légalisation est aussi associée à une baisse notable du prix de la marijuana et de la consommation d’alcool, ce qui suggère que la marijuana et l’alcool sont des produits de substitution. » Les chercheurs ont conclu que la légalisation de la marijuana à usage médical est probablement le mécanisme par lequel il est possible de faire diminuer le nombre de décès dus aux accidents de la route. Cependant, ces conclusions ne signifient pas que conduire sous l’influence de la marijuana est plus sûr que de conduire sous l’influence de l’alcool. L’alcool est souvent consommé dans des restaurants et des bars, et nombreux sont les États qui interdisent la consommation de marijuana médicinale en public. Si la consommation de marijuana a lieu habituellement à la maison ou dans des lieux privés, alors la légalisation pourrait faire diminuer les décès dus aux accidents de la route, simplement parce que les consommateurs de marijuana sont alors moins enclins à conduire quand ils ont consommé. » Les accidents de la route sont la première cause de mortalité des Américains âgés de 5 à 34 ans.

Anderson DM, Hansen B, Rees DI. Medical marijuana laws, traffic fatalities, and alcohol consumpion. J Law Econom 2013;56(2):333-69.

Veuillez consulter aussi IACM-Bulletin of 4 December 2011.

En bref

France: 2ème Colloque sur l’usage thérapeutique du cannabis et des cannabinoïdes, 2 octobre, Strasbourg
Les associations Action Sida Ville et l’UFCM-I Care (Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine -I Care) organisent pour la deuxième année un colloque sur l’usage médical du cannabis et des cannabinoïdes, à Strasbourg, le 2 octobre 2013. Les docteurs Gianpaolo Grassi, et Guillermo Velasco prendront notamment la parole. Tjalling Erkelens, Bedrocan BV, fera également une présentation. Ce colloque, qui fût un succès à sa première édition en 2012, est une occasion unique en France de faire se rencontrer chercheurs, Docteurs, patients, et autres professionnels.
here the program.

Etats-Unis: L’Oregon légalise des magasins qui vendent du cannabis
Le 14 aout, le gouverneur John Kitzhaber a validé le projet de loi qui autorise l’accord de licences, l’inspection et l’audit des magasins qui vendent du cannabis. Il est même demandé aux patients à qui on a recommandé du cannabis de cultiver eux-mêmes ou d’en charger une autre personne. Des dizaines de dispensaires de cannabis existent déjà, mais ils ne sont pas explicitement légaux et fonctionnent grâce au flou de la loi. L’Oregon, comme d’autres États, autorise les dispensaires de cannabis.
Associated Press du 14 aout 2013.

Science/Animal: les effets neuroprotecteurs de la minocycline impliquent les récepteurs cannabinoïdes
Une nouvelle étude scientifique prouve pour la première fois l’implication du système endocannabinoïde dans l’action neuroprotectrice du médicament minocycline sur l’œdème cérébral et les dégâts neurologiques causés par une blessure cérébrale traumatique. Des antagonistes aux récepteurs CB1 et CB2 ont bloqué les effets de la minocycline.
Faculty of Biology, Complutense University of Madrid, Spain.
Lopez-Rodriguez AB, et al. Cereb Cortex. 19 aout 2013. [in press].

Science/Homme: un endocannabinoïde contrôle la douleur neuropathique des patients atteints de neuromyélite optique ou maladie de Devic
Cette maladie consiste en une affection inflammatoire qui touche les nerfs optiques et la moelle épinière, souvent associée à une douleur neuropathique. Une recherche récente indique que la douleur est liée aux niveaux sanguins de l’endocannabinoid 2-AG.
Institute for Clinical Neuroimmunology, Ludwig-Maximilians University, Munich, Allemagne.
Pellkofer HL, et al. PLoS One 2013;8(8):e71500..

Science/Animal: le récepteur 5-HT1A est lié aux effets anxiolytiques du CBD
La recherche sur des souris montre que le récepteur de la sérotonine 5-HT1A est impliqué dans les effets anxiolytiques du CBD (cannabidiol). Le blocage de ce récepteur a réduit les effets anti-paniques de ce cannabinoïde naturel.
Department of Pharmacology, Ribeirão Preto Medical School of the University of São Paulo, Brazil.
Twardowschy A, et al. 7 aout 2013. [in press].

Science/Animal: Les effets du CBD sur les mouvements sont transmis par le récepteur 5-HT1
Une nouvelle étude menée sur des rats a montré que le CBD a des effets directs sur les mouvements. Les scientifiques ont écrit que leur étude suggère que « le CBD pourrait influencer l’activité motrice, en particulier la verticalité, et qu’il semblerait que cet effet soit dépendant des récepteurs 5-HT1A, un mécanisme d’action qui a été proposé pour ses effets antiémétiques, anxiolytiques, et antidépresseurs. »
Facultad de Medicina, Universidad Complutense, Madrid, Spain.
Espejo-Porras F, et al. Neuropharmacology. 4 aout 2013. [in press].

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Nouvelle adresse

L'IACM a déménagé.
Nouvelle adresse:
Bahnhofsallee 9
32839 Steinheim

IACM Conference 2019

The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.