[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 02 Avril 2013

Allemagne: à la suite d’un désaccord sur son prix, la vente de Sativex pourrait être suspendue

En Allemagne, les compagnies GW Pharmaceuticals et Almirall pourraient interrompre la vente du Sativex, médicament à base de cannabis, car les autorités de santé ont refusé leur proposition de prix. GW Pharmaceuticals, qui a développé le spray pour traiter la spasticité liée à la sclérose en plaques, a déclaré que les autorités allmandes ont fixésun prix inférieur à celui des autres pays EURopéens. Selon un article paru dans le Deutsche Apotheker Zeitung (journal des pharmaciens allemands), Amirall obtiendrait des compagnies d’assurances de santé un remboursement compris entre 150 et 173,30 €. En pharmacie, aujourd’hui, le Sativex coûte 598€.

En juin 2012, le German Federal Joint Committee (G-BA), autorité nationale en charge des décisions de remboursement des médicaments, a indiqué que le Sativex présente des avantages dans le cadre d’un traitement de la spasticité liée à la sclérose en plaques. La négociation du prix avec la German National Association of Statutory Health Insurance Funds constituait l’étape suivante. GW a indiqué dans un communiqué de presse, qu’après plusieurs mois de discussions, Almirall avait eu recours à un comité d’arbitrage. « L’objectif de cette rencontre était de déterminer un prix significativement inférieur à celui que les autres pays EURopéens remboursent. Sativex constitue un des exemples récents de nouveaux médicaments qui n’ont pas été convenablement évalués par le nouveau système de remboursement allemand. (…) GW a ajouté: « Nos partenaires, Almirall, considèrent le prix proposé inacceptable, et envisagent de refuser cette décision, voire de suspendre ou de retirer le produit du marché allemand, pendant le temps nécessaire pour trouver une solution ».

Reuters du 19 mars 2013

GW Pharmaceuticals du 19 mars 2013

Deutsche Apotheker Zeitung du 20 mars 2013

En bref

Canada: évènement d’éducation médicale
Le 21 juin, l’université de British Columbia, en partenariat avec l’International Cannabinoid Research Society (ICRS), la société internationale de recherche sur les cannabinoïdes, organisent le “Cannabinoids in Clinical Practice”, une journée de formation et d’éducation médicale. Pour plus de renseignements, consulter le site web ici.

Monde: la consommation de cannabis est stable
Le cannabis est la substance illégale la plus largement consommée dans le monde. 119 à 224 millions de personnes en consomment et cette consommation est stable, comme l’indique le World Drug Report des Nations unies.

Science/Animal: les cannabinoïdes pourraient réduire les douleurs neuropathiques liées au traitement par le cisplatine
La recherche sur un modèle animal montre que l’administration locale des agonistes du récepteur CB1 ou l’administration systémique des agonistes des récepteurs CB2 « pourraient constituer de nouvelles alternatives thérapeutiques de la gestion des symptômes de douleur neuropathique associés au traitement par le cisplatine. » Le cisplatine est utilisé pour le traitement des cancers.
Departamento de Farmacología y Nutrición, Facultad de Ciencias de la Salud, Universidad Rey Juan Carlos, Madrid, Espagne.
Vera G, et al. Pharmacol Biochem Behav. 27 février 2013. [in press]

Science/Animal: l’anxiété due au blocage des récepteurs CB1 est transmise par le système nerveux sympatique
Des expériences menées sur les souris ont montré que d’importants effets du blocage des récepteurs CB1, incluant une diminution de l’appétit et une anxiété accrue, sont exprimés via l’activation de l’activité périphérique sympatique. Les chercheurs ont noté que « les récepteurs CB1 modulent les circuits bidirectionnels entre le cerveau et la périphérie afin de réguler la nutrition et d’autres comportements. »
School of Biology, Complutense University-Instituto Universitario de Investigación Neuroquímica, Madrid, Espagne.
Bellocchio L, et al. Proc Natl Acad Sci U S A 2013;110(12):4786-91.

Science/Animal: l’acide cannabidiolique et l’ondensetron agissent en synergie pour réduire les nausées
L’acide cannabidiolique (CBDA), à de très faibles doses, réduit la nausée chez des rats. En combinaison à de très faibles doses d’ondansetron, médicament efficace contre la nausée, l’effet est synergique. Les auteurs ont conclu « que la combinaison de faibles doses de CBDA et de OND traiterait de façon plus efficace la nausée des patients en chimiothérapie. »
Department of Psychology, University of Guelph, Canada.
Rock E and Parker L. Br J Pharmacol. 12 mars 2013. [in press]

Science/Animal: les cannabinoïdes réduisent l’inflammation de la vessie
Un cannabinoïde synthétique, qui active le récepteur CB2, a réduit l’inflammation expérimentale de la vessie. Les auteurs ont écrit : « l’étude actuelle indique que le CB2 est une cible thérapeutique potentielle pour le traitement de l’inflammation de la vessie et de la douleur des patients. »
School of Veterinary Medicine, University of Wiscosin-Madison, USA.
Wang ZY, et al. Am J Physiol Regul Integr Comp Physiol. 20 mars 2013. [in press]

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Nouvelle adresse

L'IACM a déménagé.
Nouvelle adresse:
Bahnhofsallee 9
32839 Steinheim

IACM Conference 2019

The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.