[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 08 Août 2012

Science/Homme: une étude clinique indique que le cannabis améliore les symptômes de la sclérose en plaques

279 patients souffrant de sclérose en plaques ont participé à l’étude clinique MUSEC (Multiple Sclerosis and Extract of Cannabis). L’extrait de cannabis a amélioré la rigidité musculaire, la douleur, les spasmes et le sommeil des patients. Le docteur John Zajicek, professeur à l’université de Plymouth, a mené cette étude à travers 22 hôpitaux au Royaume Uni.

Chaque capsule de l’extrait contient 2.5 mg de THC et 1.25 mg de CBD (cannabidiol). La phase de titrage a duré 2 semaines. Les participants pouvaient augmenter les doses quotidiennes et passer de 5 mg à un maximum de 25 mg de THC. Les 10 semaines suivantes ont constitué une phase de suivi. Après 12 semaines, avec le THC, le taux de soulagement quant à la rigidité musculaire était presque 2 fois supérieur à celui obtenu avec un placébo (29,4% contre 15,7%). Pour la douleur, les spasmes et la qualité du sommeil, les résultats sont similaires. Les auteurs ont conclu : « L’étude a pu démontrer la supériorité de l’effet de l’extrait de cannabis sur le placébo dans le traitement de la rigidité musculaire dans les cas de sclérose en plaques. Les résultats de l’efficacité sont confirmés. »

Zajicek JP, Hobart JC, Slade A, Barnes D, Mattison PG; on behalf of the MUSEC Research Group. MUltiple Sclerosis and Extract of Cannabis: results of the MUSEC trial. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 12 juillet 2012. [in press]

Science/Homme: selon une étude, le Sativex améliore un ensemble de symptômes de la sclérose en plaques

L’extrait de cannabis Sativex facilite la réalisation de plusieurs activités fonctionnelles, réduit la prise simultanée d’un médicament du traitement de la spasticité et la consommation d’autres produits de santé. Ces données sont la réponse des patients et de leurs soignants au docteur William Notcutt de l’hôpital universitaire James Paget à Great Yarmouth, Royaume-Uni, qui a mené l’étude.

L’étude était constituée d’un court questionnaire à choix multiple et de questions auxquelles il fallait répondre. Ce questionnaire a été envoyée aux médecins prescrivant du Sativex au Royaume-Uni en leur demandant de le faire suivre aux patients à qui ils avaient prescrit du Sativex dans les dernières 16 semaines. Il a été distribué aux patients et à leurs soignants. Les patients souffraient de sclérose en plaques, et la première des raisons pour laquelle ils prenaient du Sativex était le soulagement de leurs douleurs et de la spasticité. 124 questionnaires ont été retournés, et le taux de réponse était de 57%.

Notcutt WG. A questionnaire survey of patients and carers of patients prescribed Sativex as an unlicensed medicine. Prim Health Care Res Dev. 12 juillet 2012:1-8. [in press]

Science/Homme: selon une étude expérimentale, le THC pourrait améliorer la disparition de la peur dans les cas de trouble de l’anxiété

Le THC a empêché le retour de la peur lors d’une expérience de disparition de la capacité d’apprentissage. Ceci est le résultat d’une étude contrôlée contre placébo sur 29 sujets sains du département de psychiatrie de l’université du Michigan à Ann Arbor, Etats-Unis. Dans cette étude, les participants étaient soumis au paradigme de la disparition de la capacité d’apprentissage. L’expérience d’un conditionnement classique, un stimulus neutre, par exemple un son est suivi par un autre stimulus déplaisant, par exemple, une douleur. Si on recommence cette expérience, le premier stimulus neutre provoquera une réaction physique, puisque le sujet s’attend à ce qu’une douleur suive. Dans la fin de la capacité d’apprentissage, la réponse apprise au premier stimulus disparait quand ce stimulus est présenté sans le second. La fin de la capacité d’apprentissage est une des premières tentatives de traitement des troubles de l’anxiété.

Dans l’étude, il a été administré à 14 participants du THC sous forme orale deux heures avant la fin de l’apprentissage, et 15 ont reçu un placébo. 24 heures après la fin de l’apprentissage, les sujets ont de nouveau été testés. Comparés aux sujets à qui il a été administré un placébo, les sujets à qui il a été administré du THC ont présenté un meilleur résultat relativement à la fin de la peur. Ainsi, le THC pourrait être utile pour améliorer les traitements des troubles de l’anxiété tel que le trouble du stress post-traumatique. Les scientifiques ont conclu que « ces résultats donnent à penser que l’amélioration pharmacologique quant à la fin de la capacité de l’apprentissage est possible chez l’homme, en utilisant les modulateurs du système cannabinoïde et pourraient justifier plus de développement et de plus nombreux tests cliniques.

Rabinak CA, Angstadt M, Sripada CS, Abelson JL, Liberzon I, Milad MR, Phan KL. Cannabinoid facilitation of fear extinction memory recall in humans. Neuropharmacology.13 juillet 2012. [in press]

Science/Homme: le cannabis réduit les symptômes d’un patient atteint d’un trouble de stress post-traumatique

Les symptômes d’un trouble de stress post-traumatique d’un jeune homme ont bien diminué après qu’il se soit administré du cannabis, comme l’indique un rapport de cas du département de psychiatrie de l’Hannover Medical School, Allemagne. De quatre à quinze ans, ce patient a été abusé sexuellement par son père et son oncle, jusqu’à ce qu’il commette une seconde tentative de suicide.

Les auteurs du rapport ont vu ce patient plusieurs années après son admission au service de psychiatrie pour des raisons de sécurité et de stabilisation après une crise de flashbacks sévères et incontrôlés, d’attaques de panique et des impulsions d’auto mutilation. Il s’était déjà auto- mutilé dans le passé (lacérations nombreuses avec un couteau). Après quelques jours de traitement, il avait été reconduit au centre de traitement de psychothérapie. Les semaines suivantes, son état s’était bien amélioré. Quand on lui a demandé ce qu’il pensait de cette amélioration, il a confessé fumer du cannabis, ce qui lui avait été recommandé par d’autres patients du centre de psychothérapie. Il a découvert qu’il pouvait prévenir différents états de dissociation en fumant du cannabis quand il sentait venir la réactivation et l’intensification des souvenirs traumatiques connus comme flashbacks. Bien que ce phénomène de flashback ne disparaisse pas complètement, la consommation de cannabis en modifiait leur tournure et l’intensité. Les auteurs ont écrit un article sur ce sujet et ont conclu : « il est de plus en plus évident que les cannabinoïdes pourraient jouer un rôle relativement à la fin de la peur et avoir des effets antidépresseurs. »

Passie T, Emrich HM, Karst M, Brandt SD, Halpern JH. Mitigation of post-traumatic stress symptoms by Cannabis resin: A review of the clinical and neurobiological evidence. Drug Test Anal. 26 juin 2012.[in press]

En bref

France: journée de conférences sur l'utilisation thérapeutique des Cannabinoïdes et du Cannabis
Les associations Icare (Strasbourg) et Action Sida Ville (ASV-Strasbourg) sont heureuses de vous inviter à une journée de conférences sur le thème de l'utilisation thérapeutique des Cannabinoïdes et du Cannabis. Cet évènement aura lieu le 19 Octobre 2012 dans les locaux du parlement EURopéen de Strasbourg et des personnalités de plusieurs pays d'Europe seront présents dont le Dr Vaney (Service de réadaptation neurologique, clinique Bernoise à Montana, Suisse), le Dr Marco Van de Velde (Directeur du Bureau du Cannabis Médicinal, Ministère de la Santé des Pays-Bas), le Dr Bernard Bucher (Laboratoire de pharmacologie des récepteurs cannabinoïdes, CNRS Université de Strasbourg), le Dr Millet (Institut de chimie pharmaceutique Albert Lespagnol, Lille) et TJ Erkelens (Bedrocan BV). Le vaporisateur médical Volcano Medic de Storz Bickel sera aussi présenté.
Avancées pharmacologiques et utilisations thérapeutiques des cannabinoïdes

Science/Homme: le cannabis améliore la cognition en cas de trouble de la bipolarité
Les sujets qui présentent un trouble de la bipolarité, et qui consomment du cannabis, présentent des résultats plus performants quant à l’attention, la vitesse de traitement de l’information, et la mémoire que ceux qui ne consomment pas de cannabis. L’étude a comparé 50 patients présentant un trouble de la bipolarité et consommateurs de cannabis (CUD) à 150 autres patients non consommateurs. Les scientifiques ont écrit : « les patients consommateurs de cannabis présentent des performances neurocognitives meilleures que ceux qui n’en consomment pas. »
The Zucker Hillside Hospital, Glen Oaks, New York, USA.
Braga RJ, et al. Psychiatry Res. 2012 Jul 17. [in press]

Science/Homme: la consommation de cannabis n’altère pas la fonction de la thyroïde
24 consommateurs de cannabis présentaient des niveaux sanguins des hormones de la thyroïde normaux. Les scientifiques ont conclu : « ces résultats vont contre la croyance de l’influence du cannabis sur la fonction de la thyroïde, chez l’homme. »
Department of Psychiatry, Psychotherapy and Psychosomatics, Evangelisches Krankenhaus Castrop-Rauxel, Germany.
Bonnet U. Pharmacopsychiatry. 20 juillet 2012 . [in press]

Science/Homme: la consommation de cannabis est associée à un risque accru de naissance prématurée
Une étude clinique sur 3234 femmes enceintes et en bonne santé a montré que la consommation de cannabis accroissait le risque de naissance prématurée de l’ordre de 4,9%. Les scientifiques ont indiqué plusieurs facteurs risques, comme la consommation de cannabis, mais le risque de naissance prématurée reste faible dans ce cas précis.
Lyell McEwin Hospital, Adelaide, Australia.
Dekker GA, et al. PLoS One, 2012;7(7):e39154.

Science/Cellules: les endocannabinoïdes soulagent les conditions proinflammatoires
L’application d’endocannabinoïdes sur des cellules immunes de la rétine aide les cellules de la rétine à survivre dans des conditions inflammatoires en créant un milieu anti-inflammatoire. Les scientifiques ont conclu : « que les cannabinoïdes pourraient causer une permutation moléculaire pour influer le système immunitaire de telle manière que l’équilibre de cytokine anti-inflammatoire crée un milieu favorable à la survie. La rétine est un tissu sensible à la lumière qui tapisse la surface interne de l’œil.
Department of Ocular Pathology, Vision Research Foundation, Chennai, India.
Krishnan G, Chatterjee N. Glia.17 juillet 2012. [in press]

Science/Animal: L’activation du récepteur CB2 inverse la déficience mémorielle cause par l’amyloïde
L’injection d’amylioïde dans le cerveau de rats a entrainé quelques changements typiques de la maladie d’Alzheimer. Le traitement avec un cannabinoïde qui se lie au récepteur CB2 a inversé ces effets et restauré la cognition et la mémoire.
Institute of Anesthesiology, Cleveland Clinic, USA.
Wu J, et al. Neurobiol Aging. 12 juillet 2012. [in press]

Science/Animal: l’Angiotensine II entraine la libération d’endocannabinoïdes
L’angiotensine II fait augmenter la pression sanguine. Il est maintenant démontré que cette hormone entraine aussi la libération de l’endocannabinoïde 2-AG d la barrière de vaisseaux sanguins, ce qui atténue l’effet vasoconstricteur de l’Angiotensin II en activant les récepteurs CB1.
University, Budapest, Hungary.
Szekeres M, et al. J Biol Chem.11 juillet 2012. [in press]

Science/Animal: de fortes concentrations d’anandamide pendant la période d’allaitement entraine un surpoids à l’âge adulte
Des rats nouveaux nés à qui il a été administré de l’anandamide pendant la période d’allaitement sont en surpoids et développent un comportement de prise de nourriture trop important à l’âge adulte. Ils présentent aussi des risques pour le développement du diabète.
Aguirre CA, et al. Diabetol Metab Syndr, 2012;4(1):35.

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Nouvelle adresse

L'IACM a déménagé.
Nouvelle adresse:
Bahnhofsallee 9
32839 Steinheim

IACM Conference 2019

The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.