[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 25 Juillet 2011

Etats-Unis: Le Ministère de la justice rejette une nouvelle reclassification du cannabis

Le 8 juillet dernier, aux Etats-Unis, la Drug Enforcement Administration (DEA), agence du Ministère de la Justice, a indiqué qu’elle considérait que le cannabis (ou marijuana) n’a pas « d’usage médical reconnu » et que la loi fédérale devrait donc le déclarer illégal. Le Time Magazine note que cette décision a été prise sans considération du conflit législatif existant avec les Etats qui autorisent l’usage thérapeutique du cannabis, et en dépit des innombrables études et des pratiques qui attestent des effets bénéfiques de ce produit.

Le jugement est une réponse à une pétition de 2002 en faveur du cannabis à usage thérapeutique, qui demandait au gouvernement la reclassification du cannabis afin d’en autoriser l’usage médical. En effet, ce produit est classé au tableau 1 des drogues comme l’héroïne, illégale quel qu’en soit l’usage. La DEA a statué que le cannabis « n’avait pas d’usage couramment accepté aux États-Unis, qu’il présentait un fort potentiel d’abus, et que son niveau de sûreté n’était pas suffisant, même sous surveillance médicale. »

Bien que ce jugement puisse sembler constituer un pas en arrière pour les partisans du cannabis médicinal, il s’agirait plutôt d’un avancement, indique le Time Magazine. En effet, le gouvernement a toujours renoncé de se prononcer sur la pétition. Dorénavant les avocats peuvent introduire un appel auprès de la Cour fédérale. « Maintenant le processus a démarré », et les avocats pour l’usage médical du cannabis ont déjà indiqué qu’ils vont poursuivre la procédure juridique.

Pour plus d’information :
- www.latimes.com/news/opinion/opinionla/la-ed-marijuana-20110713,0,3089477.story
- healthland.time.com/2011/07/11/u-s-rules-marijuana-has-no-medical-use-what-does-science-say/

Coalition pour la classification du cannabis
www.drugscience.org/about_coalition.html

Rejet de la pétition de la Drug Enforcement Administration
americansforsafeaccess.org/downloads/CRC_Petition_DEA_Answer.pdf

(Sources: Time Magazine du 11 juillet 2011, Los Angeles Times du 13 juillet 2011)

En bref

Hollande: usage médicinal du cannabis
Quatre variétés de cannabis médicinal sont dorénavant disponibles dans les pharmacies des Pays-Bas. Une étude indique que le cannabis a été prescrit 40 000 fois entre 2003 et 2010, soit à 6000 patients. Le nombre de patients augmente régulièrement : en 2006, 850 patients se sont fait prescrire ce produit et en 2010, plus de 1300. Cette augmentation résulte du fait que certaines pharmacies se sont spécialisées dans la distribution de cannabis médicinal, ce qui a entraîné une baisse des prix ainsi qu’une une meilleure information des patients. Pour plus d’information : www.sfk.nl/publicaties/farmacie_in_cijfers/2011/2011-20.html. (Source: Pharmaceutisch Weekblad nr. 20, 2011)

Science: Tolérance
Selon une étude menée au National Institute of Mental Health, à Bethesda, Etats-Unis, les consommateurs réguliers de cannabis présentent une réduction du nombre de récepteurs CB1 dans le cortex du cerveau. Après quatre semaines d’abstinence, ce nombre de récepteurs (densité des récepteurs) est revenu au niveau initial. (Source: Hirvonen J, et coll. Mol Psychiatry. 12 juillet 2011. [in press])

Science: Inflammation
Selon une expérimentation sur des cellules, menée à l’Université de Nottingham, Royaume-Uni, les endocannabinoïdes produits localement, qui agissent via les récepteurs CB1, jouent un rôle en augmentant la perméabilité intestinale inflammée. Ainsi, les cannabinoïdes THC et cannabidiol (CBD) pourraient présenter un potentiel thérapeutique en renversant la perméabilité présente suite à l’inflammation. (Source: Alhamoruni A, et coll. Br J Pharmacol. 11 juillet 2011. [in press])

Science: Arthrite
Selon une étude menée à l’Université Virginia Commonwealth, Richmond, Etats-Unis, le blocage de l’acide gras amide hydrolase (FAAH), qui dégrade l’endocannabinoïde anandamide, réduit le développement de l’arthrite. Il est aussi associé à une sensibilité supérieure à la douleur (hyperalgésie) chez la souris. Une concentration en anandamide accrue conduit à ce blocage. (Source: Kinsey SG, et coll. Pharmacol Biochem Behav. 29 juin 2011. [in press])

Science: Chimiothérapie
L’agent chimio-thérapeutique paclitaxel induit souvent chez les patients une neuropathie périphérique. Des chercheurs de l’Université Temple, Philadelphie, Etats-Unis, ont découvert que le cannabidiol CBD prévient cet effet secondaire chez la souris. (Source: Ward SJ, et coll. Anesth Analg.7 juillet 2011. [in press])

Science: SIDA
Les microglies sont des cellules immunitaires du système nerveux central, qui, lors d’une infection par le VIH, secrète un nombre de substances causant des inflammations, y compris la protéine spécifique au virus "Tat". La Tat est impliquée dans les lésions du système nerveux central associées au HIV. Des chercheurs de l’Université Virginia Commonwealth, Richmond, Etats-Unis, ont montré sur le modèle animal que le THC et un autre cannabinoïde synthétique inhibaient la migration des microglies vers la protéine Tat du VIH. (Source: Fraga D, et coll. J Neuroimmune Pharmacol. 7 juillet 2011. [in press])

Science: Dépendance aux opioïdes
Selon une étude menée à l’Université Virginia Commonwealth, Etats-Unis, le blocage des enzymes dégradant les endocannabinoïdes (FAAH) a atténué les symptômes de désintoxication des souris morphinomanes. (Source: Ramesh D, et coll. J Pharmacol Exp Ther. 5 juillet 2011. [in press])

Science: Anorexie
Selon une étude menée à l’Université de Louvain, Belgique, 14 patientes atteintes d’anorexie présentaient une densité du récepteur CB1 accrue dans le cortex cérébral et d’autres parties du cerveau. Les chercheurs en ont conclu que « l’accroissement du nombre de récepteurs CB1 chez les patients atteints d’anorexie est un mécanisme compensatoire possible sur le long terme à un système endocannabinoïde sous-actif. « Des observations identiques ont été faites sur 16 patientes atteintes de boulimie. (Source: Gérard N, et coll. Biol Psychiatry. 28 juin 2011. [in press])

Science: vieillissement
Selon une étude réalisée sur des souris, à l’Université de Bonn, Allemagne, les récepteurs CB1 jouent un rôle important dans le vieillissement du cerveau. Les souris sans récepteurs CB1 ont montré une accélération du déficit d’apprentissage lié à l’âge, accompagné par la perte des cellules de l’hippocampe. Les auteurs ont suggéré que l’activité des récepteurs CB1 dans l’hippocampe protège du déclin des facultés cognitives liées au vieillissement en réduisant l’inflammation du cerveau et la dégénération de la pyramide cellulaire. (Source: Albayram O, et coll. Proc Natl Acad Sci U S A 2011;108(27):11256-61.)

Science: Psychose
Selon une étude menée à l’Université de Maastricht, Pays-Bas, sur 6478 enfants suivis à l’âge adulte pour maltraitance pendant l’enfance, la consommation de cannabis à l’âge de 19 ans accroît de manière synergique le risque de psychose. Les effets psychiques induits par le cannabis sont plus puissants chez les individus exposés à des maltraitances physiques ou sexuels antérieures. (Source: Konings M, et cooll. Psychol Med 16 juin 2011:1-11. [in press])

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Nouvelle adresse

L'IACM a déménagé.
Nouvelle adresse:
Bahnhofsallee 9
32839 Steinheim

IACM Conference 2019

The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.