[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 14 Juin 2011

Allemagne: Sativex attendu dans les pharmacies pour le traitement de la spasticité associée à la sclérose en plaques en juillet

Selon un communiqué de presse des compagnies espagnole Almirall et anglaise GW Pharmaceuticals, le sativex a été approuvé par les autorités allemandes. Il indique que cela concerne le traitement de la spasticité associée à la sclérose en plaques des patients qui ne peuvent être soulagés par d’autres médicaments. Le sativex devrait être disponible en juillet 2011. Cet extrait de cannabis contient en quantité égale du THC (dronabinol) et du CBD (cannabidiol).

En Allemagne, cette approbation fait suite à une demande d’approbation commune, réalisée en mars 2011, via la Procédure de Reconnaissance Mutuelle de 6 pays EURopéens ; l’Allemagne, le Danemark, la Suède, l’Italie, la République tchèque et l’Autriche.. En plus de l’Allemagne, le Sativex est attendu avant la fin de 2011, au Danemark et en Suède. Pour l’Italie, la République Tchèque, et l’Autriche, la mise sur le marché est prévue en 2012. Il est possible qu’une soumission supplémentaire pour approbation sera effectuée avant la fin de 2011 par d’autres pays EURopéens. Le sativex est déjà disponible pour le traitement de la spasticité de la sclérose en plaques en Grande-Bretagne et en Espagne. Le sativex est un médicament qui a été développé par GW Pharmaceuticals et dont Almirall détient les droits de commercialisation en EURope (hors Grande-Bretagne).

Pour plus d’information:
www.gwpharm.com/media.aspx

(Source: communiqué de presse de GW Pharmaceuticals et d’Almirall du 26 mai 2011)

Hollande: le gouvernement interdit l’accès aux coffee-shops aux étrangers

Le gouvernement des Pays-Bas a indiqué son intention le 27 mai d’interdire aux touristes d’acheter du cannabis dans les coffee-shops, et d’imposer des restrictions aux consommateurs hollandais. Les Pays-Bas sont connus pour avoir, en EURope, les lois les plus libérales en matière de drogue douce, ce qui a fait des coffee-shops une attraction touristique, particulièrement à Amsterdam. Soutenue par la droite du parti extrémiste de Geert Wilders, la coalition gouvernementale nouvellement élue a annoncé des plans de réduction du tourisme lié à la drogue afin de promouvoir la santé et de combattre la délinquance.

Les nouvelles lois stipulent que seuls les ressortissants hollandais pourront s’inscrire comme membre des coffee-shops. Ils devront signer leur appartenance à un coffee-shop, pour une durée de un an minimum, et chaque coffee-shop ne sera pas autorisé à avoir plus de 1500 membres, a indiqué le porte-parole du ministre de la Justice. La police surveillera les provinces du sud, Limburg, Noord Brabant et Zeeland, d’ici la fin de l’année et le reste du pays l’année prochaine.

Pour plus d’information :
www.reuters.com/article/2011/05/30/uk-dutch-cannabis-idUSLNE74T00Y20110530

(Source: Reuters du 30 mai 2011)

Monde: la Global Commission on Drug Policy demande la légalisation du cannabis

Une commission internationale de haut niveau a déclaré que la guerre globale contre les drogues était une impasse et a demandé aux nations de considérer la légalisation du cannabis et d’autres drogues afin de combattre le crime organisé et de protéger la santé des citoyens. La Global Commission on Drug Policy a requis une nouvelle approche, afin de réduire la consommation abusive de drogues, et de modifier la stratégie de criminalisation des drogues et d’incarcération des consommateurs pour mieux combattre les cartels criminels qui contrôlent ce marché. « La guerre aux drogues n’a pas été efficace, a amené dans le monde des conséquences dévastatrices pour les personnes et les sociétés» a indiqué le rapport issu de la commission tenue le 2 juin.

L’étude demande aux gouvernements d’essayer « une expérience avec des modèles légaux de régulation des produits », et ajoute « que cette recommandation s’applique tout spécialement au cannabis, mais qu’elle n’exclut pas d’autres tentatives de décriminalisation et de régulation législative. » Les 19 membres de cette commission incluent Cesar Gaviria (ancien Président de la Colombie), Giorgos Papandreou (premier ministre grec), Kofi Annan ( ancien secrétaire général des Nations Unies), George Shultz ( ancien ministre des Affaires étrangères des Etats-Unis), Ernesto Zedillo ( ancien Président du Mexique), Ruth Dreifuss ( ancien Président de la Suisse), Fernando Henrique Cardoso ( ancien Président du Brésil), Mario Vargas Llosa ( écrivain péruvien), Thorvald Stoltenberg ( ancien commissionnaires aux réfugiés des Nations Unies, Norvège) et Javier Solana ( ancien Haut Représentant de l’Union EURopéenne pour la Police de Sécurité Commune Etrangère, Espagne). La commission ajoute que l’argent dépensé par les gouvernements, actuellement utilisé à de futiles efforts pour réduire l’approvisionnement et l’emprisonnement des délinquants, serait plus efficace pour réduire la demande et pallier les conséquences des abus de consommation.

La totalité du rapport peut être lue sur :
www.globalcommissionondrugs.org/Report

(Source: Reuters du 2 juin 2011)

En bref

Etats-Unis: Californie
Selon un communiqué de presse de California NORML, il y a entre 750,000 et 1 125 000 patients autorisés à consommer du cannabis à des fins médicales, ce qui représente entre 2 et 2,5 % de la population totale de Californie. Seule une petite partie de ces patients est répertoriée par le programme d’identification par carte de l’Etat. Par conséquent, le nombre de patients californiens doit être estimé à partir d’autres sources. Parmi les Etats où le nombre de patients enregistrés est le plus significatifs, on trouve le Colorado et le Montana, qui comptent respectivement 2, 5 et 3% de la population. Selon les données gouvernementales, le nombre total de consommateurs dans l’Etat de Californie, y compris ceux qui utilisent le cannabis pour un usage récréatif, serait de 6,7% de la population le mois dernier, ou 11,3 % l’année précédente, ce qui est légèrement supérieur aux moyennes nationales de 6% et 10,4%. (Source: communiqué de presse de California NORML du 30 mai 2011)

Etats-Unis: gouvernement fédéral
Le ministre de la Justice a promis, le 2 juin, de clarifier la position de l’Etat sur les lois relatives au cannabis à usage médical, après que les procureurs fédéraux ont récemment averti qu’ils pourraient poursuivre toute personne liée à cette consommation, des cultivateurs autorisés aux membres des organes de régulation. « Nous allons clarifier la situation pour que les gens comprennent ce que cette règle signifie et comment elle sera appliquée, » a indiqué Holder. Holder n’a pas apporté de détail quant au plan de clarification. Mais, il a indiqué que le ministère se méfiait des dispensaires de cannabis, car ils étaient perçus comme une forme de légalisation de fait. Le 27 mai, le procureur général de l’Arizona, Tom Horne, a poursuivi le ministère de la Justice, au nom de l’Etat et du gouverneur Jan Brewer, en demandant à un juge fédéral de dire si la loi sur le cannabis médicinal de l’Arizona protège de poursuites fédérales ou non. (Sources: Associated Press du 27 mai et du 2 juin 2011)

Science: Variantes du récepteur CB1
Un groupe de scientifiques d’Espagne et des Etats-Unis se sont intéressés au lien possible entre certaines souches du gène qui encode le récepteur CB1 et le diabète de type 2 et aux maladies coronaires. 2411 personnes, âgées en moyenne de 60 ans, issues de l’étude Framingham, participaient à cette étude. Aucune association entre certaines souches du gène du récepteur cannabinoïde et ces maladies n’a été mis en évidence. (Source: de Miguel-Yanes JM, et coll. Obesity (Silver Spring). 2 juin 2011. [in press])

Science: douleur
Selon une étude sur la recherche animale de l’Université du Minnesota, à Minneapolis, Etats-Unis, un agoniste sélectif du récepteur CB1 (arachidonylcyclopropylamide) et un agoniste sélectif du récepteur CB2 (AM1241) ont eu un effet sur les deux récepteurs et ont réduit de manière synergique la douleur due à la tumeur. Il a été conclu que les récepteurs cannabinoïdes périphériques constituent une voie prometteuse pour la gestion de la douleur due aux cancers et que les agonistes des récepteurs cannabinoïdes mélangés (CB1, CB2) peuvent présenter un avantage thérapeutique en comparaison d’agonistes sélectifs. (Source: Khasabova IA, et coll. Behav Pharmacol. 21 mai 2011. [in press])

Science: Inflammation
Selon une étude menée à l’Université de Catania, Italie, les endocannabinoïdes inhibent la libération du facteur croissance du nerf des mastocytes. Le facteur croissance du nerf induit une angiogenèse (formation de vaisseaux sanguins). Les chercheurs ont conclu que « les cannabinoïdes pourraient être considérés pour un traitement antiangiogénique des désordres caractérisés par une inflammation marquée. » (Source: Cantarella G, et coll. Biochem Pharmacol. 12 mai 2011. [in press])

Science: Anxiété
Selon une étude réalisée à l’Université de Georgia, Athènes, Etats-Unis, le blocage de l’enzyme qui dégrade l’endocannabinoïde 2-arachidonoylglycérol (2-AG) produit des effets anxiolytiques sur le rat. (Source: Sciolino NR, et al. Pharmacol Res. 11 mai 2011. [in press])

Science: Psychose
Les scientifiques de l’Université d’Utrecht, Pays-Bas, se sont intéressés à la relation entre la teneur en cannabidiol (CBD) du cannabis et des expériences psychiatriques subcliniques sur 1877 consommateurs de cannabis. Une relation négative entre les symptômes positifs (désillusion, hallucinations, etc.) et la teneur en CBD a été établie, mais pas avec les symptômes négatifs (lassitude, impossibilité à ressentir du plaisir, manque de motivation). Les chercheurs ont conclu que « bien que les effets observés sont légers, la consommation de cannabis à forte teneur en cannabidiol est associée à des degrés plus faibles de symptômes psychotiques, ce qui permet une possible considération pour le potentiel antipsychotique du cannabidiol. » (Source: Schubart CD, et coll. Schizophr Res. 16 mai 2011. [in press])

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Nouvelle adresse

L'IACM a déménagé.
Nouvelle adresse:
Bahnhofsallee 9
32839 Steinheim

IACM Conference 2019

The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.