[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 08 Mars 2011

Science: le THC améliore le goût, l’odorat, l’appétit et le sommeil des patients souffrant de cancer

Une étude pilote a été conduite au Département de l’Agriculture, des Sciences de la Nutrition et de la Nourriture de L’Université d’Alberta, au Canada. Elle a porté sur les effets du THC (dronabinol) sur le goût, l’odorat, ainsi que sur l’appétit, la prise alimentaire et la qualité de la vie des patients atteints de cancer. Ces patients adultes, qui avaient peu d’appétit et subissaient des détériorations chimiosensorielles ont participé à l’étude menée en double aveugle. Ils ont reçu soit un placébo, soit du THC. Pendant 18 jours, 24 des participants ont pris 2.5 mg de THC, deux fois par jour. Les 22 autres, un placébo. 21 patients sont allés jusqu’à la fin de la période de test.

Les 2 groupes étaient comparables. Les patients traités avec du THC ont dit avoir amélioré leur sensibilité chimiosensorielle. La nourriture paraissait meilleure, l’appétit, et la prise alimentaire, notamment les protéines, ont augmenté par rapport au groupe qui a pris un placébo. Les patients prenant du THC ont aussi remarqué une meilleure qualité de sommeil et de relaxation. La qualité de la vie et la prise alimentaire ont augmenté dans les deux groupes. Les chercheurs ont conclu que « le THC pourrait être utile pour pallier aux altérations chimiosensorielles et pour augmenter le plaisir de se nourrir des patients atteints de cancer. »

(Source: Brisbois TD, de Kock IH, Watanabe SM, Mirhosseini M, Lamoureux DC, Chasen M, Macdonald N, Baracos VE, Wismer WV. Delta-9-tetrahydrocannabinol may palliate altered chemosensory perception in cancer patients: results of a randomized, double-blind, placebo-controlled pilot trial. Ann Oncol. 2011 Feb 22. [in press])

Espagne: Le Sativex sera remboursé aux patients atteints de spasticité dans la sclérose en plaques

En Espagne, la compagnie pharmaceutique Almirall a annoncé que le Ministère de la Santé assurerait le remboursement de l’extrait de cannabis Sativex. C’est un traitement destiné aux patients atteints de spasticité, et pour qui les autres traitements n’ont pas été efficaces. Le Sativex est administré en spray, par voie orale. L’approbation du Sativex par d’autres pays de la Communauté EURopéenne est attendue pour 2011.

En Espagne, il a été estimé que 40 000 personnes souffraient de sclérose en plaques, et 75% d’entre elles de spasticité. Le Sativex a été développé par la compagnie britannique GW Pharmaceuticals et est commercialisé en EURope (sauf au Royaume Uni) par Almirall. Le Sativex est déjà autorisé au Royaume-Uni où il est commercialisé par la compagnie Bayer.

(Source: communiqué de presse d’Almirall du 16 février 2011)

Science: effets des cannabinoïdes synthétiques (JWH-018) sur l’homme

Un scientifique Néo Zélandais s’est intéressé aux effets psychologiques du cannabinoïde synthétique JWH-018, que l’on trouve dans des préparations culinaires telles que "Spice". C’est ainsi que 15 personnes atteintes de sérieux troubles mentaux ont été interrogées. Tous connaissaient le produit « Aroma » qui contient le JWH-018, et 86% ont indiqué l’avoir utilisé.

Ils ont tous dit connaitre la psycho activité de ce produit, sa légalité, sa disponibilité, et l’impossibilité à le détecter, car il est très répandu. La plupart ont aussi indiqué qu’il remplaçait avantageusement le cannabis. Anxiété et symptômes psychotiques ont été aussi rapportés après la consommation. Mais aucun n’a noté s’être senti physiquement mal, ni y être dépendant. (Source: Every-Palmer S. Drug Alcohol Depend. 10 février 2011. [in press])

(Source: Every-Palmer S. Synthetic cannabinoid JWH-018 and psychosis: An explorative study. Drug Alcohol Depend. 10 février 2011. [in press])

En bref

Etats-Unis: soutien à la légalisation
Selon un sondage réalisé par l’Economist, une majorité d’Américains seraient favorables à la légalisation et à la taxation du cannabis. Même, sans exclure les réponses des non déterminés, une large majorité se déclare favorable à traiter le cannabis comme le tabac et l’alcool. Les sondés jeunes y sont très favorables et les participants plus âgés penchent aussi en faveur de la légalisation. Quand on examine le sondage en fonction des préférences politiques, il apparaît que les Démocrates comme les Républicains sont tous deux favorables à cette mesure, les Républicains dans une moindre mesure. (Source: The Economist du 10 février 2011)

Etats-Unis: Cannabis et conduite automobile
Les législateurs du Colorado envisagent d’établir un seuil limite pour la conduite sous l’effet du cannabis, mesuré par une prise de sang. Cela ferait du Colorado un des trois états établissant une telle législation. La proposition fait état d’un seuil de 5 nanogrammes (ng/ml) par millilitre de THC au-dessus duquel il serait interdit de conduire. (Source: Associated Press du 20 février 2011)

Science: Migraine
Selon une étude menée à l’Université de Pavia, Italie, sur le modèle animal, l’endocannabinoïde anandamide réduit la migraine. Les auteurs ont conclu qu’« une dysfonction du système endocannabinoïdal pourrait contribuer au développement de la migraine et qu’une modulation pharmacologique des récepteurs CB pourrait être utile au traitement de la migraine. (Source: Greco R, et al. J Headache Pain. 18 février 2011. [in press])

Science: culture du cannabis
Des chercheurs du National Institute for Health and Welfare à Helsinki, Finlande, ont comparé des plants de cannabis cultivés en Finlande et au Danemark afin d’en extraire les caractéristiques nationales. Ils ont mené une étude par internet, avec 401 participants danois et 1054 Finlandais. Le cannabis est cultivé pour un usage personnel, pour le partager entre amis et éviter les dealers. Les Finlandais préfèrent faire pousser leurs plants à l’intérieur, et les Danois en plein air. La culture pour un usage médical est deux fois plus répandue en Finlande qu´au Danemark. (Source: Hakkarainen P, et al. EUR Addict Res 2011;17(3):119-128.)

Science: Anandamide et THC
Les chercheurs de L’Université Virginia Commonwealth, à Richmond, Etats-Unis, se sont intéressés aux similarités des effets de l’endocannabinoïde anandamide et de la plante cannabinoïde sur les souris. Leurs résultats suggèrent qu’en l’absence de l’enzyme responsable de la dégradation de l’anandamide (acide gras hydrolase, FAAH), l’endocannabinoïde produit une intoxication comparable au THC, et par conséquent à la marijuana. (Source: Walentiny DM, et coll. EUR J Pharmacol. 2011 Feb 11. [in press])

Science: Cancer de l’estomac
Selon une étude menée à l’Université catholique de Séoul, Corée, le cannabinoïde synthétique WIN 55,212-2 arrête le cycle cellulaire des cellules gastriques cancéreuses dans la phase G1 et ainsi réduit l’avancée du cancer. (Source: Park JM, et al. J Cell Biochem. 2011 Feb 10. [in press])

Science: GPR55
Le récepteur GPR55 a été identifié originellement comme le troisième récepteur cannabinoïde putatif. Les chercheurs de l’Université Kyushu, à Fukuoka, Japon, ont essayé d’identifier le ligand de ce récepteur. A partir de leurs travaux, ils suggèrent que le 2-arachidonoyl lysophosphatidylinositol est probablement le ligand le plus probable de GPR55." (Source: Okuno T, Yokomizo T. J Biochem. 15 février 2011. [in press])

Science: maladie de Parkinson
Des chercheurs espagnols et britanniques se sont intéressés aux effets du Delta-9-tetrahydrocannabivarin (THCV) sur le modèle animal de la maladie de Parkinson. Ils ont conclu qu“étant donné les propriétés antioxydantes et la capacité d’activer le CB2, et de bloquer les récepteurs CB1, le Delta-9-THCV pourrait être utilisé comme un médicament permettant de retarder la progression de la maladie et d’améliorer les symptômes de celle-ci. » (Source: García Ce et coll. Br J Pharmacol. 16 février 2011. [in press])

Science: Pigmentation de la peau
Selon une étude menée à l’Université de Porto, Portugal, l’activation du récepteur CB1 réduit la pigmentation de la peau produite par la radiation à l’ultra violet B. Les scientifiques ont conclu que « le système endocannabinoïde de la peau pourrait être une cible pour de futures thérapies des désordres pigmentaires. » (Source: Magina S, et coll. Arch Dermatol Res. 5 février 2011. [in press])

Science: Inflammation
Selon une étude menée à Thomas Jefferson University, Philadelphie, un agoniste sélectif du récepteur CB2 (0-1966) a montré des effets neuro protectifs, sur le modèle animal, dans les cas d’accident cérébral traumatique. (Source: Elliott MB, et coll. J Neurotrauma. 20 février 2011. [in press])

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Webinare 2020

En octobre 2020, l'IACM organise une série de webinaires. Parmi les orateurs figurent Roger Pertwee, Raphael Mechulam, Manuel Guzman, Ethan Russo et Kirsten Müller-Vahl. Les webinaires seront sous-titrés dans plusieurs langues. L'accès est gratuit pour les membres réguliers de l'IACM. Veuillez trouver ici la brochure pour les sponsors. Vous trouverez ici des informations sur les frais d'inscription et un lien pour l'inscription.

IACM Conference 2020

L'IACM tiendra sa 11e conférence sur les cannabinoïdes en médecine en collaboration avec l'Asociación Mexicana de Medicina Cannabinodie du 5 au 7 novembre 2020 à Mexico. Il s'agira d'un congrès virtuel. Vous trouverez ici des informations sur les frais d'inscription et un lien pour l'inscription.

IACM Conference 2021

La 12eme Conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine se tiendra à Bâle, en Suisse, du 14 au 16 octobre 2021.

Members only

Regular members can sign up for the new member area of the IACM to access exclusive content.

You need to become a regular member of the IACM to access the new member area.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.