[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 21 Février 2011

Science: lors d’une étude clinique, le cannabidiol a amélioré les symptômes liés à des troubles d’anxiété

Des scientifiques de l’Université de São Paulo, Brésil, se sont intéressés aux effets du cannabinoïde naturel cannabidiol (CBD) sur des patients souffrant de troubles d’anxiété, dans un test de simulation de discours. Trois groupes ont été comparés: un groupe de 12 personnes en bonne santé auxquelles aucune médication n’a été administré, un groupe de 12 patients souffrant d’anxiété à qui l’on a donné une dose de CBD (600 mg),et un groupe de 12 patients qui ont un reçu un placebo en double aveugle.

Le traitement avec le CBD a réduit l’anxiété de manière significative, ainsi que les erreurs cognitives et le malaise pendant le discours. Il a aussi produit un apaisement pendant le discours préparatoire des patients souffrant d’anxiété. Le groupe ayant reçu un placebo s’est montré plus anxieux, a commis des erreurs cognitives, et a montré un malaise et des signes de vigilance. Il n’a pas été noté de différence significative entre le groupe ayant reçu du CBD et le groupe de patients sains.

(Source: Bergamaschi MM, Queiroz RH, Chagas MH, de Oliveira DC, De Martinis BS, Kapczinski F, Quevedo J, Roesler R, Schröder N, Nardi AE, Martín-Santos R, Hallak JE, Zuardi AW, Crippa JA. Cannabidiol Reduces the Anxiety Induced by Simulated Public Speaking in Treatment-Naïve Social Phobia Patients. Neuropsychopharmacology. 9 février 2011. [in press])

En bref

Etats-Unis: Montana
Le 10 février, les députés du Montana ont voté l’abrogation de la loi (datant de 2005) sur le cannabis médicinal de l’Etat. Les républicains sont majoritaires dans cet Etat. Le porte-parole, Mike Milburn, Républicain et sponsor de l’abrogation de cette loi, a indiqué que les arguments en faveur de l’usage médical constituaient un prétexte qui encourage l’usage récréatif et crée une voie visant à la légalisation de ce produit. Le Sénat du Montana, également en majorité républicaine, se penchera sur la mesure. Au Montana, la loi sur le cannabis médicinal avait été adoptée en 2004, et on compte à ce jour 27,000 patients enregistrés. (Source: New York Times du 11 février 2011)

Science: composition en cannabinoïdes du cannabis
Les chercheurs de la Corporation RAND, à Santa Monica, Californie, se sont penchés sur les changements de niveau de THC et de CBD dans 5000 échantillons de cannabis prélevés entre 1996 et 2008. Les auteurs ont indiqué que “ la taux de THC moyen a augmenté de 4,56% en 1996, à 11,75 % en 2008. “ Ils ont observé une tendance opposée pour le CBD. “La moyenne du taux de CBD est tombée de 0,24 % en 1996 à 0,08% en 2008. “ Ce qui signifie que la quantité en CBD, déjà basse, a encore diminué. (Source: Burgdorf JR, et al. Drug Alcohol Depend. 31 janvier 2011. [in press])

Science: dépendance au cannabis
A l’Institut psychiatrique d’Etat de New York, Etats-Unis, il a été réalisé une étude contrôlée, pendant 12 semaines, sur 156 sujets adultes dépendants au cannabis. Ils ont reçu, soit 2x 20 mg de dronabinol (THC) quotidiennement, soit un placébo. Aucune différence significative n’a été notée entre les deux groupes de participants qui se sont abstenus de consommer pendant deux semaines, à la fin de la période de maintien (dronabinol: 17,7 %; placebo: 15,6 %). Le THC a été bien toléré, et a amélioré les symptômes d’abstinence. (Source: Levin FR, et coll. Drug Alcohol Depend. 8 février 2011. [in press])

Science: Dysfonction du coeur
Des chercheurs de l’Université de l’Hôpital de Genève, Suisse, ont trouvé que des niveaux élevés dans le plasma de l’anandamide et du 2-AG sont associés à une dysfonction circulatoire de la coronaire chez les sujets obèses. Les niveaux dans le plasma de l’anandamide des patients obèses sont plus élevés que ceux des sujets dont le poids est normal. (Source: Quercioli A, et al. EUR Heart J. 8 février 2011. [in press])

Science: Sativex
Des chercheurs du National Institute on Drug Abuse, à Baltimore, Etats-Unis ont comparé les effets du THC à ceux du sativex, qui contient des quantités égales de THC et de CBD. 9 fumeurs de cannabis ont reçu soit un placebo, soit 5 ou 15 mg de THC (dronabinol ou sativex). Ils ont conclu que “le THC par voie orale produit cliniquement des accélérations insignifiantes du coeur, de l’anxiété, et l’effet agréable des drogues sans manifestation indésirable. Le THC oral et oromucosal est absorbé plus lentement, donne moins de THC au cerveau, et moins d’effets contraires associés quand on le compare à du cannabis fumé.” (Source: Karschner EL, et al. Clin Pharmacol Ther. 2 février 2011. [in press])

Science: acides gras Oméga-3 et endocannabinoïdes
Des chercheurs français se sont intéressés, sur le modèle animal, à la relation entre les acides gras Oméga 3 polyinsaturés et les endocannabinoïdes. Ils ont trouvé que la carence en acide gras Oméga 3 “ supprime spécifiquement la dépression synaptique à long terme transmise par les endocannabinoïdes” dans certaines zones du cerveau. Ils ont aussi remarqué un dysfonctionnement des récepteurs CB1 chez ces souris. Ils ont conclu que “ ces résultats indiquent une cause plausible pour des altérations du comportement causées par l’insuffisance des n-3 PUFAs, souvent observée dans les habitudes alimentaires des pays industrialisés.” (Source: Lafourcade M, et coll. Nat Neurosci. 30 janvier 2011. [in press])

Science: huile de krill et endocannabinoïdes
Des sujets obèses ont reçu 2g par jour soit d’huile de krill, ou d’huile de poisson, ou d’huile d’olive, afin d’observer les effets sur les niveaux d’endocannabinoïdes. Les sujets obèses présentaient des niveaux endocannabinoïde 2-AG plus élevés que les sujets sains. L’huile de krill, qui contient de grandes quantités d’acides gras Oméga 3 à chaine longue, contrairement aux autres huiles, a fait diminuer les niveaux de 2-AG en quatre semaines. (Source: Banni S, et coll. Nutr Metab (Lond). 2011;8(1):7.)

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Webinare 2020

En octobre 2020, l'IACM organise une série de webinaires. Parmi les orateurs figurent Roger Pertwee, Raphael Mechulam, Manuel Guzman, Ethan Russo et Kirsten Müller-Vahl. Les webinaires seront sous-titrés dans plusieurs langues. L'accès est gratuit pour les membres réguliers de l'IACM. Veuillez trouver ici la brochure pour les sponsors. Vous trouverez ici des informations sur les frais d'inscription et un lien pour l'inscription.

IACM Conference 2020

L'IACM tiendra sa 11e conférence sur les cannabinoïdes en médecine en collaboration avec l'Asociación Mexicana de Medicina Cannabinodie du 5 au 7 novembre 2020 à Mexico. Il s'agira d'un congrès virtuel. Vous trouverez ici des informations sur les frais d'inscription et un lien pour l'inscription.

IACM Conference 2021

La 12eme Conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine se tiendra à Bâle, en Suisse, du 14 au 16 octobre 2021.

Members only

Regular members can sign up for the new member area of the IACM to access exclusive content.

You need to become a regular member of the IACM to access the new member area.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.