[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 19 Novembre 2009

Etats-Unis: le gouvernement fédéral ne poursuivra plus les patients qui consomment du cannabis à des fins médicales dans les États qui autorisent un tel usage

Le 19 octobre, le Département de la Justice a stipulé dans une directive, dont les implications légales et politiques sont fortes, que les personnes qui utilisent le cannabis à des fins médicales ainsi que celles qui le leur procurent ne devraient plus être poursuivies au niveau fédéral si elles agissent en accord avec la loi en vigueur dans leur État. Dans un mémorandum adressé aux procureurs des États qui disposent d'une loi sur le cannabis médical, le Département explique qu'il se sent responsable du bon usage de ses moyens disponibles et que, de ce fait, il fallait agir " rationnellement et efficacement " et que les patients ainsi que les fournisseurs jusqu'alors poursuivis " alors qu'ils ne sont pas en situation d'effraction " ne doivent plus faire l'objet de telles poursuites.

Le procureur général Eric H. Holder Jr. a indiqué " que d'utiliser les ressources fédérales à poursuivre des patients atteints de maladies graves ou leurs aides-soignants qui agissent conformément à la loi en vigueur dans leur État n'est pas une priorité ; en revanche, les trafiquants qui demandent une autorisation spécifique pour cacher leur activité illicite sont toujours à considérer comme des délinquants ". Graham Boyd, qui a dirigé la réforme de la Loi sur la Drogue de l'Union des Libertés Civiles, a remarqué que " ce changement du discours mené par le Département de la Justice constitue un énorme pas en avant et un réel soulagement pour les milliers d'Américains qui bénéficient d'une loi les autorisant à consommer du cannabis médical ". M. Boyd a annoncé en outre que les États et les villes " seront fortement incités à créer des structures pour les patients concernés afin de leur permettre de se procurer la marijuana de façons légale, sûre et adaptée ".

Plus d'informations sur :
- www.justice.gov/opa/documents/medical-marijuana.pdf
- www.reuters.com/article/domesticNews/idUSTRE59I3XD20091019
- www.nytimes.com/2009/10/20/us/20cannabis.html

(Sources : New York Times, le 19 octobre 2009 ; Reuters, le 19 octobre 2009)

Etats-Unis: les citoyens des États de l'ouest sont davantage favorables à une légalisation et à une taxation du cannabis qu'au cours des années passées

D'après un sondage représentatif, le soutien à la légalisation du cannabis atteint un niveau jamais enregistré auparavant et que la majorité des habitants de l'Ouest est favorable à une taxation de la vente du cannabis afin d'accroître les ressources de l'État. Le sondage de Gallup réalisé en octobre 2009 montre que 44 % des Américains sont pour une légalisation du cannabis contre 54 % qui y sont opposés. Le soutien public des Américains à la légalisation se situaient aux alentours 25% entre la fin des années 70 et le milieu des années 90. C'est en 2000 que le pourcentage des partisans de la légalisation a grimpé à 31 %, sans jamais redescendre depuis. Sur le site de Gallup, cette évolution est représentée par un graphique.

L'opinion publique quant à la légalisation du cannabis a évolué au cours des dix dernières années vers davantage de tolérance. Si le soutien des citoyens continue de croître à un rythme de 1 à 2% par an - comme cela a été le cas depuis l'an 2000 - la majorité des Américains pourrait être pour une légalisation d'ici à quatre ans. Les résultats du sondage effectué en octobre 2009 sont basés sur des questions posées par téléphone à 1013 personnes âgées d'au moins 18 ans.

Plus d'informations sur :
www.gallup.com/poll/123728/u.s.-support-legalizing-marijuana-reaches-new-high.aspx

(Source : Gallup, le 19 octobre 2009)

En bref

Monde: usage du cannabis
Deux chercheurs australiens ont estimé à 166 millions le nombre des personnes dans le monde qui ont déjà expérimenté le cannabis ou qui le consomment régulièrement, et ce malgré les résultats issus de la recherche scientifique indiquant ses effets néfastes sur la santé. Ce chiffre, enregistré par le Bureau des Nations Unies sur la Drogue et le Crime, signifie qu'une personne sur 25, âgée entre 15 et 64 ans, a consommé de la marijuana en 2006, écrivent les chercheurs dans un article publié dans The Lancet. (Source : Reuters, le 15 octobre 2009)

Etats-Unis: Californie
L'interdiction émise par la ville de Los Angeles au sujet des nouveaux dispensaires de cannabis médical est illégale, a indiqué le 19 octobre un juge dans une décision allant ainsi sévèrement à l'encontre du mouvement qui, depuis 4 mois déjà, ferme des centaines de centres de distribution. Le juge a délivré une injonction interdisant la mise en application du moratoire contre Green Oasis, un dispensaire de Play Vista qui a mis au défi l'interdiction en déposant une plainte. Des fonctionnaires ont admis que la décision bloquerait l'effort actuel qui consiste à mettre en application la fermeture d'autres dispensaires. (Source : Los Angeles Times, le 20 octobre 2009)

Science: schizophrénie
Des chercheurs de l'université de Bristol (Royaume-Uni) ont calculé le risque supplémentaire qu'encourent les consommateurs de cannabis de contracter la maladie, s'il existe un lien causal entre cannabis et schizophrénie. Ils ont découvert que pour une personne de sexe masculin, il existait un cas de schizophrénie supplémentaire sur 2800 consommateurs réguliers âgés de 20 à 24 ans. Le même résultat est observé sur un échantillon de 5470 consommateurs réguliers âgés de 35 à 39 ans. Pour les femmes, les chiffres sont : un cas supplémentaire sur 5470 consommatrices âgées de 25 à 29 ans et un cas supplémentaire pour les 10879 de l'échantillon des 35 à 39 ans. Les risques pour les consommateurs occasionnels sont encore plus faibles. (Source : Hickman M, et al. Addiction 2009;104(11):1856-61.)

Science: épilepsie
D'après des travaux menés à l'université de Rome (Italie), les taux de l'endocannabinoïde anandamide sont réduits dans le liquide cérébrospinal des patients non traités et dont on vient de diagnostiquer une épilepsie du lobe temporal. (Source : Romigi A, et al. Epilepsia 2009 Oct 5 [publication électronique avant impression])

Science: maladie de Huntington
Selon des chercheurs espagnols, l'activation des récepteurs CB2 des cellules de la microglie, cellules du système immunitaire du cerveau, sont neuroprotectives dans le modèle animal de la maladie de Huntington. (Source : Palazuelos J, et al. Brain 2009 Oct 5 [publication électronique avant impression])

Science: occlusion intestinale (iléus)
Les récepteurs cannabinoïdes sont impliqués dans l'iléus avec infection. L'occlusion intestinale est une perturbation du moteur propulsif des intestins. Les cannabinoïdes réduisent cette activité motrice, alors que les antagonistes des récepteurs cannabinoïdes évitent le retard du transit intestinal dans le modèle animal. Les chercheurs chinois ont conclu que " les antagonistes des récepteurs cannabinoïdes pourraient représenter des agents puissants pour traiter l'occlusion intestinale ". (Source : Li YY, et al. Neurogastroenterol Motil 2009 Oct 14 [publication électronique avant impression Electronic])

Science: cirrhose du foie
Des chercheurs de l'université de Bologne (Italie) ont observé que les taux de l'endocannabinoïde anandamide, et dans une plus large mesure de l'oleoylethanolamine (OEA) et de la palmitoylethanolamine (PEA), étaient significativement plus élevés chez les patients atteints d'une cirrhose du foie que chez les sujets en bonne santé. Les PEA et OEA étaient également davantage présents dans les tissus des foies atteints d'une cirrhose. Les chercheurs ont conclu que " le système endocannabinoïde est régulé à la hausse en présence d'une cirrhose du foie chez l'homme ". (Source : Caraceni P, et al. Liver Int 2009 Oct 14 [publication électronique avant impression])

Science: concentrations en THC
Une étude de l'institut national de l'abus des drogues de Baltimore (États-Unis) portant sur six consommateurs de cannabis, qui ont reçu des doses importantes de THC par voie orale pendant sept jours, a permis d'observer que les concentrations moyennes en THC, 22 heures et demi après la prise de la dernière dose étaient de 3,8 ng/ml et les concentrations de THC-COOH de 197 ng/ml. Les participants ont reçu des gélules (20 mg) par voie orale toutes les 4 à 8 heures en augmentant quotidiennement le dosage journalier global (40 à 120 mg). (Source : Schwilke EW, et al. Clin Chem 2009 Oct 15 [publication électronique avant impression])

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Webinare 2020

En octobre 2020, l'IACM organise une série de webinaires. Parmi les orateurs figurent Roger Pertwee, Raphael Mechulam, Manuel Guzman, Ethan Russo et Kirsten Müller-Vahl. Les webinaires seront sous-titrés dans plusieurs langues. L'accès est gratuit pour les membres réguliers de l'IACM. Veuillez trouver ici la brochure pour les sponsors. Vous trouverez ici des informations sur les frais d'inscription et un lien pour l'inscription.

IACM Conference 2020

L'IACM tiendra sa 11e conférence sur les cannabinoïdes en médecine en collaboration avec l'Asociación Mexicana de Medicina Cannabinodie du 5 au 7 novembre 2020 à Mexico. Il s'agira d'un congrès virtuel. Vous trouverez ici des informations sur les frais d'inscription et un lien pour l'inscription.

IACM Conference 2021

La 12eme Conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine se tiendra à Bâle, en Suisse, du 14 au 16 octobre 2021.

Members only

Regular members can sign up for the new member area of the IACM to access exclusive content.

You need to become a regular member of the IACM to access the new member area.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.