[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 14 Février 2009

Allemagne: les premiers patients autorisés peuvent désormais acheter du cannabis naturel dans les pharmacies

C’était le 7 février dernier que la première patiente allemande a pu se procurer du cannabis médical dans une pharmacie. Une telle mesure d’exception concerne à ce jour sept patients. Ces derniers ont en effet obtenu une autorisation spéciale de l’Institut fédéral des produits pharmaceutiques et médicaux (BfArM) les autorisant à acheter en pharmacie du cannabis importé des Pays-Bas où il est cultivé et également commercialisé dans les pharmacies. L’information nous est parvenue de Bonne, plus précisément via un communiqué du Dr. Winfried Kleinert, directeur du Comité fédéral de Contrôle des Stupéfiants auprès du BfArM. À ce jour, 27 patients supplémentaires sont autorisés à utiliser un extrait de cannabis fabriqué à base de ces mêmes plantes.

Les sept patients souffrent de douleurs chroniques, de la sclérose en plaques, du Syndrome de la Tourette et d’autres maladies graves. Le cannabis, présentant une teneur en dronabinol de 18%, leur est vendu au prix d’environ 15 EURos le gramme, c’est-à-dire quasiment deux fois le prix pratiqué par les pharmacies néerlandaises. La procédure d’admission reste encore assez laborieuse du fait que les médecins traitants sont tenus à fournir un avis médical complexe justifiant notamment de la nécessité d’obtenir un traitement à base de cannabis. Dans un récent rapport d’expertise, établi conjointement par le Dr. Lorenz Bölligner, professeur en droit à l’université de Brême, et le Dr. Harald Hans Körner, procureur de Francfort et commentateur réputé de la Loi sur les stupéfiants, les deux auteurs ont indiqué qu’il est indispensable de simplifier la procédure de demande d’autorisation afin de pouvoir répondre adéquatement aux besoins des patients atteints d’une maladie grave.

Plus d’infos sur:
www.aachener-zeitung.de/sixcms/detail.php?template=az_druckversion&id=809829&_wo=Lokales:Euregio

Le rapport d’expertise juridique est disponible en allemand sur:
www.cannabis-med.org/german/gutachten_boe-koe.pdf

(Sources : communiqués personnels ; rapport d’expertise du professeur Lorenz Böllinger et du Dr. Harald Hans Körner ; dpa, du 14 février 2009)

Etats-Unis: en matière de politique de cannabis médical, des changements sont à attendre de la part du gouvernement fédéral

Il est probable que la politique de cannabis médical menée par le gouvernement fédéral sera modifiée. « Le nouveau Président des États-Unis pense que les moyens financiers de la Fédération ne devraient pas être utilisés pour lutter contre des lois en vigueur dans les États ; en nommant des personnes pour servir le gouvernement fédéral, il attend d’eux, en contrepartie, la conduite d’une politique qui va dans ce même sens», a déclaré Nick Shapiro, porte-parole de la Maison Blanche, en s’appuyant sur des prises de position ultérieures.

Le 6 février, des fonctionnaires de l’Agence américaine de lutte contre la drogue (DEA) ont refusé de se positionner à ce sujet. Une semaine avant, quelques-uns de leurs fonctionnaires ont dirigé quatre descentes dans des dispensaires de cannabis à Los Angeles. Au mois de mars 2008, le candidat à la Présidence, Barak Obama, a déclare aux journalistes « je pense que le concept de base, selon lequel l’utilisation de la marijuana prescrite par des médecins à des fins et sous une surveillance équivalentes à celles des autres médicaments, semble être tout à fait justifiée ». Puis, à d’autres occasions, il a ajouté « je ne souhaite pas que le ministère de la Justice poursuive des consommateurs de marijuana ni qu’il organise des razzias chez des patients ». Aujourd’hui, élu Président, B. Obama ne modifiera certainement pas tout de suite sa politique, mais attendra qu’un nouveau directeur de la DEA et un nouveau commissaire fédéral aux drogues soient nommés. En attendant, des spécialistes se disent convaincus d’un prochain changement de stratégie par l’administration Obama.

Plus d’infos sur:
- hosted.ap.org/dynamic/stories/O/OBAMA_MEDICAL_MARIJUANA?SITE=FLTAM&SECTION=HOME&TEMPLATE=news_generic.htm
- www.washingtontimes.com/news/2009/feb/05/dea-led-by-bush-continues-pot-raids/

(Source : Associated Press, du 7 février 2009)

Canada: la Cour suprême de la Colombie-Britannique statue que le programme de cannabis médical est anticonstitutionnel

Un juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique a soutenu la décision récente d’une cour fédérale en déclarant que le programme national de cannabis médical était anticonstitutionnel. Le juge Marvyn Koenigsberg a accordé au gouvernement fédéral un délai de douze mois pour modifier les prescriptions régissant l’accès au cannabis médical de façon à ce que les producteurs ou les clubs de cannabis soient légalement autorisés à se réunir et à cultiver du cannabis en commun.

Pour l’instant, le gouvernement fédéral maintient les limitations qui consistent primo à ce que chaque cultivateur ayant obtenu une licence ne puisse fournir du cannabis qu’à un seul patient, licencié lui-aussi et, secundo, à interdire que plus de trois cultivateurs se réunissent pour exploiter conjointement leurs ressources. Les deux restrictions sont anticonstitutionnelles, a déclaré le juge Koenigsberg. Cette décision a été prononcée lors du procès de Mathew Beren de Victoria, accusé pour avoir cultivé et distribué illégalement du cannabis. Le juge a prononcé l’acquittement en expliquant qu’il comprenait ce qui avait poussé Mathew Beren à agir ainsi. Les avocats de Monsieur Beren avaient plaidé non coupable en mettant en avant les services indispensables rendus par leur client aux patients ainsi que les règlementations sur le cannabis médical qui limitent l’accès au médicament à des patients qui, pourtant, en ont besoin.

Plus d’infos sur :
www.vancouversun.com/news/court+rules+medical+marijuana+program+unconstitutional/1245136/story.html

(Source : Vancouver Sun, du 2 février 2009)

Science: baisse de la consommation de cannabis chez les jeunes au cours des dernières années

La consommation de cannabis semble avoir baissé entre 2002 et 2006 chez la plupart des jeunes issus d’Europe et d’Amérique du Nord. C’est ce qu’affirment des déclarations faites par des chercheurs suisses. Emmanuel Kuntsche et son équipe de l’Institut suisse de prévention de l’alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) de Lausanne ont analysé des informations concernant 93 297 élèves âgés de 15 ans et qui ont participé à l’étude « Enquête sur la santé des élèves ».

Les participants à l’enquête issus de 31 pays différents – principalement d’Europe et d’Amérique du Nord – ont été questionnés d’abord en 2002, puis à nouveau en 2006 sur, entre autres, leur consommation de cannabis et le nombre hebdomadaire de soirées passées avec des amis. L’enquête a révélé que la consommation de cannabis a diminué dans la plupart des cas, enregistrant les baisses les plus fortes en Angleterre, au Portugal, en Suisse, en Slovénie et au Canada. Des hausses de la consommation ont été enregistrées en République d’Estonie, en Lituanie, à Malte et parmi les jeunes filles en Russie. « Généralement, les jeunes qui ont déclaré le plus de sorties hebdomadaires avec des amis ont aussi le plus souvent consommé du cannabis ou de la marijuana », ont expliqué les auteurs de l’étude dans un communiqué.

Plus d’infos sur:
- archpedi.ama-assn.org/cgi/content/full/163/2/119
- www.upi.com/Health_News/2009/02/03/Marijuana_use_among_teens_down/UPI-25191233687552/

(Sources : UPI, du 3 février 2009 ; Kuntsche E, Simons-Morton B, Fotiou A, ter Bogt T, Kokkevi A; Health Behavior in School-Aged Children Study. Decrease in adolescent cannabis use from 2002 to 2006 and links to evenings out with friends in 31 EURopean and north american countries and regions. Arch Pediatr Adolesc Med 2009;163(2):119-25)

En bref

Science: colite ulcéreuse
Des chercheurs de l’université d’Erlangen-Nürnberg ont étudié les effets de l’endocannabinoïde anandamide sur la colite chez la souris chez qui la maladie a été provoquée à l’aide d’un produit chimique. L’anandamide a réduit significativement l’inflammation. (Source : Engel MA, et al. J Physiol Pharmacol 2008;59(4):673-89.)

Science: cancer du testicule
Selon une étude épidémiologique conduite par le centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson à Seattle (États-Unis), incluant 369 hommes chez qui un cancer du testicule a été diagnostiqué, les consommateurs de cannabis ont montré un risque plus élevé de contracter la maladie que les non consommateurs. En comparaison avec ces derniers, les hommes qui consommaient encore du cannabis au moment de l’étude révélaient un facteur de risque de 1,7 fois plus élevé de contracter cette forme de cancer, généralement plutôt rare. De plus, une consommation de cannabis précoce et fréquente a encore davantage multiplié le facteur de risque. Les auteurs de l’étude ont conclu que d’autres études seront nécessaires afin de confirmer cette observation. (Source : Daling JR, et al. Cancer, du 9 février 2009 [publication électronique avant impression]

Science: structure cérébrale
Une étude menée à l’université de Göttingen (Allemagne) n’a pu révéler de différences dans la structure cérébrale chez des patients souffrant de psychoses qui soient consommaient du cannabis, soient n’en consommaient pas. Dans le groupe des consommateurs de cannabis, une apparition précoce des symptômes de la psychose a été observée et qui ne pouvait pas s’expliquer par des modifications de la structure cérébrale. (Source : Wobrock T, et al. EUR Arch Psychiatry Clin Neurosci, du 4 février 2009 [publication électronique avant impression])

Science: cancer de la thyroïde
Des expériences sur des cellules en culture ont révélé qu’un dérivé synthétique de l’endocannabinoïde anandamide a inhibé la croissance de lignées cellulaires. Ces lignées, favorisées par le cancer de la thyroïde, ont une capacité d’induction de la mort cellulaire programmée. L’effet d’inhibition a été associé au récepteur CB1. (Source : Cozzolino R, et al. Invest New Drugs, du 3 février 2009 [publication électronique avant impression])

Science: cirrhose du foie
Selon des études conduites à l’université de Bologne (Italie), l’antagoniste des récepteurs endocannabinoïdes rimonabant a retardé notablement le développement de la rétention d’eau au niveau abdominal dans le modèle animal (rats) de la cirrhose du foie. (Source : Croci T, et al. Gastroenterology, du 14 janvier 2009 [publication électronique avant impression])

Science: risque de se blesser
Une étude conduite à l’université de Lausanne (Suisse), incluant 486 patients soignés pour des blessures diverses, a montré que la consommation d’alcool dans un espace de 6 heures avant la blessure a été associée à une augmentation du risque multipliée par trois (risque relatif: 3,0), tandis que la consommation de cannabis à réduit ce même risque (risque relatif: 0,33). Toutefois, il convient d’ajouter que le nombre de personnes du groupe « consommateur de cannabis » était restreint. (Source : Gmel G, et al. BMC Public Health 2009;9(1):40.)

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Events Online Gratuits

Vous pouvez trouver toutes les informations ici.

L'IACM organise une série de webinaires gratuits et une réunion d'anniversaire en ligne gratuite d'octobre à novembre 2020.

Tous les webinaires se dérouleront en anglais et seront sous-titrés en allemand, français, espagnol et portugais. Tous les webinaires seront disponibles en ligne jusqu'en mars 2021.

La réunion en ligne pour célébrer le 20e anniversaire de l'IACM et pour honorer le 90e anniversaire de Raphael Mechoulam sera une session en direct seulement le 5 novembre 2020.

Les intervenants de la série de webinaires sont Donald I. Abrams, Bonni Goldstein, Franjo Grotenhermen, Manuel Guzmán, Raphael Mechoulam, Kirsten Müller-Vahl, Roger Pertwee, Daniele Piomelli et Ethan Russo.

Vous pouvez trouver toutes les informations ici.

 

IACM Conference 2021

La 12eme Conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine se tiendra à Bâle, en Suisse, du 14 au 16 octobre 2021.

Members only

Regular members can sign up for the new member area of the IACM to access exclusive content.

You need to become a regular member of the IACM to access the new member area.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.