[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 06 Octobre 2000

IACM: Principes et structure de l'association

Lors de la première réunion informelle de l'IACM à Wolfsburg, le 16 septembre, le Comité Directeur a présenté les principes de l'Association Internationale pour le Cannabis. Son but est de mettre en place un Comité de Conseil et un représentant des patients.

Les principes de l'IACM abordés au cours de la réunion sont :
1. L'IACM soutient l'utilisation médicale des cannabinoïdes et du cannabis naturel.
2. L'engagement de l'IACM porte sur l'amélioration des différents traitements médicaux.
3. L'IACM ne traite d'aucun autre usage du cannabis.

Le comité de conseil sera composé de scientifiques et autres personnes connues intéressées par l'utilisation médicale du cannabis et des cannabinoïdes. Parmi celles-ci : Antonio Zuardi (Brésil), Raphael Mechoulam (Israël), Dave Pate (Pays-Bas), Robert Gorter (Allemagne), Tod Mikuriya (Etats-Unis), Vinzenco di Marzo (Italie), Manuel Guzman (Espagne), Roger Pertwee (Royaume-Uni), Greg Chesher (Australie), Rik Musty (Etats-Unis) et bien d'autres encore.

Clare Hodges, Directrice de l'Alliance for Cannabis Therapeutics (Royaume-Uni) et Al Byrne, de l'association Patients out of Time (USA) sont parmi les personnes intéressées pour représenter les patients.

Le but de l'IACM n'est pas seulement d'encourager les efforts de recherche. L'association tient également à améliorer les options de traitements pour les patients qui pourraient bénéficier des produits dérivés du cannabis par d'autres moyens. Parmi ceux-ci il y a des informations en différentes langues, le développement des discussions et la promotion du débat politique.

Les situations nationales et les axes de discussion varient selon les pays. Ce fait est apparu clairement lors de la réunion du 16 septembre. Le Dr Franjo Grotenhermen, Président de l'IACM, a déclaré : "Il n'est pas concevable de simplement transférer notre expérience acquise avec l'Association pour le Cannabis Médical dans le monde germanophone vers une organisation internationale. Les nouvelles procédures de travail de coopération entre les différentes initiatives, les différents pays, les experts et les patients, sont nécessaires et elles sont amenées à se développer lentement. Nous voulons encourager ce processus et, par là même, utiliser ces différentes expériences."

Canada: De la marijuana disponible par l'intermédiaire du Ministère de la Santé d'ici un an

Un fournisseur officiel de marijuana sera sélectionné par le Ministère de la Santé canadien d'ici un à deux mois. La disponibilité de l'approvisionnement dépendra "du temps qu'il faudra pour produire la première récolte", a déclaré Allan Rock, Ministre de la Santé, lors d'une interview.

"Et d'ici un an, à condition d'être muni d'une autorisation pour de la marijuana médicale, vous pourrez l'obtenir par le Ministère de la Santé. Elle sera pure et de qualité constante." M. Rock a déclaré qu'aucune demande prouvant qu'un patient peut bénéficier de marijuana n'a été rejetée.

Pendant que le ministère met au point sa production, M. Rock en a appelé à la police pour "faire preuve de discrétion" avec les personnes qui fournissent de la marijuana aux patients.

"Et au même moment l'année prochaine, les essais cliniques seront en plein essor et permettront d'accumuler les preuves scientifiques sur les implications médicales comparées de l'action de fumer de la marijuana pour soulager les symptômes (...) Un jour viendra peut-être où la marijuana sera en vente libre dans les pharmacies ".

(Source : National Post du 25 septembre 2000)

Etats-Unis: Brevet pour un patch aux cannabinoïdes

Lawrence Brooke, fondateur de General Hydroponics et Cal Herrmann (tous deux de Californie) ont obtenu un brevet auprès de l'US Patent and Trademark Office pour un "patch aux cannabinoïdes et une méthode d'administration transdermique pour le cannabis" le 5 septembre 2000.

Le patch est censé délivrer des constituants de cannabis dans le sang. Selon le brevet, "le dispositif comprend une couche entoilée qui transporte le(s) composant(s) chimiques du cannabis. Ces derniers sont présents sur un film ou à l'intérieur d'une cavité sur la couche entoilée. Une ouverture sur une seconde couche qui recouvre la couche entoilée pourrait également être utilisée pour créer la cavité. La structure s'applique sur la peau de façon à ce que les composants chimiques du cannabis soient en contact avec celle-ci."

"Le tétrachlorure de carbone ou une solution alcoolique de résine et de pyrahexyl mêlé à du THC pourraient figurer parmi les gels ou les liquides efficaces transportant le cannabis. On pourrait également utiliser le Tween 80 ou l'éther. Dans tous les cas le matériau de transport doit être inerte par rapport au cannabis et permettre la migration facile de la préparation dans la peau du patient."

0.2 grammes d'huile de cannabis et environ 0.02 grammes de DMSO ont été utilisés dans un essai sur deux patients. Le patch a été appliqué sur la face interne des poignets de deux sujets humains. L'effet apaisant du médicament a été observé après dix minutes environ, et a duré de quatre à six heures.

(Sources : Communication personnelle de General Hydroponics, United States Patent 6.113.940)

En bref

Etats-Unis:
Un rapport du Maine's Task Force on Medical Marijuana publié le 27 septembre suggère différentes façons de distribuer le cannabis aux patients. En novembre dernier, les électeurs du Maine ont approuvé un référendum proposant de légaliser la marijuana pour certaines utilisations médicales. Le rapport requiert un registre répertoriant les patients volontaires et les soignants, comme il en existe dans l'état de Washington et en Oregon. Il servirait à créer un système de distribution permettant aux patients autorisés de cultiver de petites quantités de marijuana. Le rapport demande également l'établissement d'un centre unique à but non lucratif dédié à la vente de marijuana aux patients inscrits, similaire aux coopératives de marijuana autorisées en Californie. (Source : Associated Press du 27 septembre 2000)

Etats-Unis:
L'usage médical de la marijuana est à l'ordre du jour du scrutin de novembre dans le Colorado et le Nevada. L'article 9 de la proposition du Nevada permettrait aux médecins de prescrire de la marijuana aux patients gravement malades. Les électeurs du Nevada ont approuvé la marijuana médicale à 59 % en 1998, mais l'ajout de cette proposition à la Constitution de l'état nécessite le nouveau référendum du 7 novembre. Un récent sondage du Las Vegas Review-Journal a révélé que 63 % des électeurs potentiels soutiennent cette mesure. Dans le Colorado, un récent sondage du Denver Rocky Mountain News, indique que 71 % des électeurs inscrits sont en faveur de cette mesure. (Source : Associated Press du 28 septembre 2000).

Royaume-Uni:
Une patiente atteinte de sclérose en plaque à été relaxée de l'accusation de possession illégale de cannabis après avoir expliqué à la cour qu'elle avait besoin de cette substance pour soulager les symptômes dus à sa maladie. Lezley Gibson, 36 ans, habitante d'Alston, Cumbria, a été déclarée non coupable. Au cours du procès qui a duré quatre jours, le jury a appris que la police avait fouillé son domicile en août de l'année dernière et y avait découvert huit grammes de cannabis. (Source : PA News du 28 septembre 2000)

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

IACM Conference 2019

 The IACM Conference 2019 will be held on October 31 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Congrès soutenus

STCM Conference, 19 January 2019, University Hospital Bern, Switzerland

 

Cann10, 14-16 October 2018, Tel Aviv Israel.

 

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.