[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 09 Mars 2007

Science: le sativex efficace pour traiter la spasticité chez des patients SEP dans une étude clinique

Les résultats issus d’une étude clinique avec l’extrait de cannabis sativex chez des patients atteints de la sclérose en plaque viennent d’être publiés dans le EURopean Journal of Neurology. Ces mêmes résultats avaient déjà été rendus publics sur le site Internet de GW Pharmaceuticals et dans les Bulletins de l'IACM. Le sativex contient duTHC et du CBD en quantités égales. L’étude fait partie de la demande d’autorisation de mise sur le marché pour le sativex comme traitement de la spasticité dans la SEP. Elle a été déposée en septembre 2006 dans quatre pays EURopéens.

Lors de cette étude, on a administré pendant six semaines soit le sativex (124 patients) soit un placebo (65 patients) à un total de 189 patients SEP souffrant de spasticité. Parallèlement, tous les participants ont poursuivi leur traitement médicamenteux initial. Les participants traités avec l’extrait de cannabis ont observé un effet réducteur de la spasticité plus significatif que les participants du groupe témoin. La valeur Ashworth (échelle clinique de spasticité) n’a pas été améliorée de manière notable, mais a tout de même révélé certains avantages en faveur du traitement actif, contrairement au placebo. 40 % des patients du groupe sativex ont rapporté une amélioration de plus de 30 % des symptômes. 8 personnes ont souhaité interrompre l’étude à cause des effets secondaires indésirables, dont six personnes du groupe sativex et 2 personnes du groupe témoin. Les chercheurs ont conclu que l'extrait de cannabis « pouvait représenter un nouveau moyen efficace pour obtenir une réduction symptomatique de la spasticité associée à la SEP ».

Le résumé est disponible sur www.cannabis-med.org/studies/study.php.
Pour en savoir plus sur cette étude, veuillez vous rendre sur le site Internet de GW Pharmaceuticals (www.gwpharm.com).

(Source : Collin C, Davies P, Mutiboko IK, Ratcliffe S, for the Sativex Spasticity in MS Study Group. Randomized controlled trial of cannabis-based medicine in spasticity caused by multiple sclerosis. EUR J Neurology 2007;14(3):290–296.)

Etats-Unis: des militants pour le cannabis médical portent plainte contre le gouvernement fédéral

Le 21 février, le groupe de militants Americans for Safe Access, se basant sur des résultats d’études avec du cannabis fumé dans le traitement des douleurs nerveuses associées au VIH, a déposé une plainte contre le gouvernement fédéral. L’objet de cette plainte est la déclaration du gouvernement selon laquelle le cannabis n’offrait pas d'utilité médicale suffisamment acceptable. L'étude menée à l’université de Californie de San Francisco a été publiée en février 2007. Les résultats ont démontré que l’utilisation du cannabis médical était bénéfique dans les cas cités ci-dessus. Les plaignants accusent le ministère fédéral de la santé de se comporter « de manière arbitraire et illégale » empêchant ainsi « l’accès à un médicament capable de procurer le soulagement nécessaire, voire pouvant sauver la vie, à des personnes gravement malades ou mourantes ».

Le groupe de soutien, avec siège en Californie, veut qu’un juge oblige le ministère et la FDA (Food and Drug Administration) à arrêter la publication d’informations qui mettent en doute l’efficacité du cannabis dans le traitement de diverses maladies. « La position de la FDA sur le cannabis médical n’est pas correcte, ni honnête d’ailleurs, et, par-dessus tout, est une violation effrontée des lois qui exigent que le gouvernement doit fonder sa politique sur des connaissances scientifiques solides », a déclaré un porte-parole d’Americans for Safe Access.

(Source : Associated Press du 21 février 2007)

En bref

Science: maladie de Parkinson
D’après des chercheurs de l'université de Stanford (Etats-Unis), l'administration combinée d’agonistes des récepteurs dopamine-2 et de substances augmentant la concentration d'endocannabinoïdes a diminué efficacement les déficits moteurs dans le modèle animale de la maladie de Parkinson. Les chercheurs en ont conclu que les résultats laissent supposer « une approche en faveur du développement de substances thérapeutiques pour le traitement » de la maladie de Parkinson et des maladies similaires. (Source : Kreitzer AC, Malenka RC. Nature 2007;445(7128):643-7.)

Economy: GW et Otsuka
GW Pharmaceuticals a annoncé le 14 février avoir accepté une alliance stratégique à long terme avec la société Otsuka Pharmaceutical. Leur relation commerciale avait commencé avec la signature d’une licence exclusive et l’accord pour le développement et la commercialisation du sativex® aux Etats-Unis. (Source : Communiqué de presse de GW Pharmaceuticals du 14 février 2007, www.gwpharm.com)

Science: Neuroprotection
Des études animales ont révélé que le THC permettait de développer une tolérance contre l’effet protecteur des nerfs du THC dans les troubles cérébraux et que le cannabidiol (CBD) ne le permettait pas. (Source : Hayakawa K, et al. Neuropharmacology, 20 février 2007; [publication électronique avant impression])

Science: Angoisses et dépressions
Dans une étude australienne, l’utilisation du cannabis avant l’âge de 15 ans a été associée à une augmentation du risque de développer des angoisses et des dépressions à l’âge de jeune adulte. Pour cette étude, les chercheurs ont accompagné 3239 personnes en commençant avant leur naissance et jusqu’à l’âge de 21 ans. (Source : Hayatbakhsh MR, et al. J Am Acad Child Adolesc Psychiatry 2007;46(3):408-417.)

Science: odorat
Dans des essais sur animaux, des chercheurs de l’université de Göttingen (Allemagne) ont découvert que les cannabinoïdes influençaient des cellules situées dans le nez, responsables de la perception des odeurs. L’inhibition des récepteurs CB1 par les antagonistes des récepteurs aux cannabinoïdes a réduit la sensibilité olfactive, tandis que l’administration de cannabinoïdes l’a augmentée. Le directeur de l’étude, le Dr. Dirk Czesnik, a expliqué dans un article publié dans la presse qu’il y avait une raison à cela. Si une personne a faim, son taux d’endocannabinoïdes est augmenté dans le cerveau et la personne perçoit mieux les odeurs. « Plus le cannabis est efficace, plus la sensibilité olfactive est accrue. » (Source : Die Welt du 26 février 2007; Czesnik D, et al. Proc Natl Acad Sci U S A, 14. Februar 2007; [publication électronique avant impression])

Un coup d'�il sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Events Online 2020

Toutes les informations sur les événements en ligne de l'IACM, y compris les vidéos gratuites des webinaires sous-titrées en français, sont disponibles ici.

IACM Conference 2022

La 12e conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine sera reportée à l'automne 2022 et se tiendra sous la forme d'un événement hybride en Suisse et en ligne.

Members only

Regular members can sign up for the new member area of the IACM to access exclusive content.

You need to become a regular member of the IACM to access the new member area.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.