[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 28 Septembre 2003

IACM: Raphaël Mechoulam élu président

Le Dr Raphaël Mechoulam, professeur à l’Université Hébraïque de Jérusalem, découvreur du THC en 1964 et de l’anandamide en 1992, a été élu à la présidence de l’association lors de l’assemblée générale du 11 septembre à Cologne, Allemagne. Le Dr Franjo Grotenhermen, du Nova-Institut de Cologne, est maintenu dans ses fonctions de directeur exécutif. Comme proposé par l’association italienne ACT (Associazione per la Cannabis Terapeutica), le Dr Vincento Di Marzo a été élu membre du bureau, lequel se compose désormais de 10 membres.

Dans le contexte des menaces qui pèsent actuellement dans plusieurs pays, et en particulier aux Etats Unis, sur les médecins qui recommanderaient le cannabis à leurs patients ou qui aborderaient avec eux ses possibilités thérapeutiques, l’assemblée générale de l’IACM a adopté une résolution défendant "le droit des médecins de discuter avec leurs patients de l’utilisation médicale du cannabis."

Lors de la réunion du Bureau, il a été décidé que le congrès scientifique aura lieu tous les ans et que la 3e Conférence de l’IACM sur les Cannabinoïdes et la Médecine se déroulera fin septembre ou début octobre 2004. La Grande-Bretagne, les Pays-Bas ou l’Espagne sont les pays envisagés pour l’accueillir.

Royaume-Uni: Le gouvernement veut dépénaliser l’usage récréatif du cannabis

D’après les nouveaux plans du gouvernement britannique, fumer du cannabis ne sera plus puni par la loi. A partir du début de l’année 2004, l’usage récréatif de cannabis ne sera plus poursuivi. Le ministre de l’intérieur David Blunkett a rendu au parlement un projet de loi dans lequel il est question de faire passer les drogues de Catégorie B dans la Catégorie C, à faible risque, afin de permettre à la police de concentrer son action sur les drogues dures telles que l’héroïne.

"Suite à ce déclassement, la plupart des procédures engagées contre les adultes pour possession de cannabis se résumeront à un rappel à l’ordre et à une confiscation de la substance" précise M. Blunkett. L'affaire s'arrêtera là, à condition qu’il n’existe aucune plainte ou aucune preuve attestant d’une possession ou consommation répétée dans un lieu public. Cependant, les individus fumant à proximité d’établissements scolaires ou d’aires de jeux tomberaient sous le coup d’une arrestation.

S’inscrivant dans la lignée de cette nouvelle politique, les commissaires de police ont demandé à leurs agents d’adopter une attitude plus souple vis-à-vis du cannabis. Andy Haymann, porte-parole de l'Union des Commissaires de Police pour les questions relatives aux drogues, ajoute que les raisons qui justifient la loi actuelle - à savoir que les consommateurs de cannabis auraient plus de chance de passer aux drogues dures - ont été infirmées. "La théorie de l’escalade ne tient pas debout" conclut-il.

(Sources : UPI du 12 septembre 2003, Reuters du 12 septembre 2003)

IACM: Nouvelles de la 2e Conférence de l’IACM sur les Cannabinoïdes et la Médecine (I)

Quelques 120 personnes ont participé les 12 et 13 septembre à la conférence au Centre Hospitalier Universitaire de Cologne, organisée par l’IACM en coopération avec la clinique de psychiatrie et psychothérapie et la clinique d’anesthésiologie de l’Université de Cologne. Les deux directeurs de clinique, le Dr Joachim Klosterkoetter et le Dr Walter Buzello, ont assisté en qualité de présidents de séance à la conférence du Dr Mechoulam sur les propriétés neuroprotectrices des cannabinoïdes, et à celle du Dr Di Marzo sur l’utilisation possible de médicaments à base de cannabinoïdes endogènes pour lutter contre la croissance des tumeurs.

Quelques-unes des interventions :

* Le THC efficace contre la spasticité des traumatismes de la moelle épinière
Au REHAB de Bâle, Suisse, 15 patients souffrant de traumatismes de la moelle épinière et de spasticité sévère ont participé à une étude en double aveugle contre placebo avec du THC par voie orale et rectale. La dose quotidienne moyenne par voie orale s’élevait à 31 mg. Le THC a réduit de manière significative la spasticité après une dose unique de 10 mg, ainsi qu’après 6 semaines de dosage individuel. (Conférence de Ulrike Hagenbach)

* L’inhalation de cannabis réduit les douleurs névropathiques du VIH
Une étude pilote avec 16 patients souffrant de douleurs névropathiques persistantes liées au VIH, et ce malgré un traitement a base d’opioïdes, a été menée à l’Université de Californie de San Francisco. 10 participants sur 16 ont ressenti une diminution de plus de 30% des douleurs après 7 jours de traitement avec du cannabis fumé. Une étude contre placebo sur un échantillon de 50 patients est en cours. (Conférence de Donald Abrams)

* Des dérivés du Cannabidiol (CBD) pourraient être efficaces contre les inflammations intestinales
Des dérivés du CBD ont été administrés à des souris afin d'étudier leurs effets thérapeutiques potentiels sur les maladies de l’intestin. Le CBD lui-même et plusieurs analogues ont inhibé la mobilité intestinale. Les chercheurs concluent que "les analogues du CBD dépourvus d’effets directs présentent un potentiel thérapeutique anti-inflammatoire pour le système gastro-intestinal, notamment dans le cas d’inflammations intestinales ou de la maladie de Crohn". (Conférence d’Ester Fride)

* Les cannabinoïdes stimulent la formation des os
D’après les résultats des recherches menées à l’Université Hébraïque de Jérusalem, les cannabinoïdes endogènes interviennent dans la formation des os. Les précurseurs des cellules à l’origine de la formation des os (ostéoblastes) montrent une augmentation progressive des récepteurs CB2 mais aucune pour les CB1. En outre, les souris ordinaires traitées systématiquement avec le cannabinoïde endogène 2-AG ou avec un agoniste spécifique au CB2 ont montré une progression de la formation des os proportionnelle au dosage. Les chercheurs supposent alors que "les cannabinoïdes endogènes stimulent la formation des os". (Conférence de Raphaël Mechoulam)

* Succès de l’utilisation du dronabinol sur des enfants souffrant de troubles neurologiques graves
Huit cas d’enfants âgés entre 3 et 14 ans et souffrant de troubles neurologiques graves comprenant spasticité, dystonie (convulsions) et crises ont été présentés. Ils ont été traités avec succès en consultation privée avec du Dronabinol.

(Source : Recueil de la 2e Conférence de l’IACM sur les Cannabinoïdes et la Médecine,
www.cannabis-med.org/meeting/cologne2003/home.htm)

Belgique: La Belgique pourrait suivre les Pays-Bas en rendant le cannabis disponible pour les patients

Le gouvernement belge a déclaré le 3 septembre qu’il n’aurait pas d’objection à suivre les mesures néerlandaises pour rendre le cannabis disponible sur prescription dans les pharmacies. Le Ministre de la Santé, Rudy Demotte, a confirmé que la Belgique pourrait être le prochain pays EURopéen à légaliser la vente de cannabis dans les pharmacies.

"C’est un domaine dans lequel la santé publique doit prévaloir, la recherche a montré que le cannabis peut être utilisé en médecine," d’après la déclaration du Ministère de la Santé. Des recherches sont menées actuellement dans plusieurs universités de Belgique pour démontrer les avantages médicaux du cannabis avant que cette substance puisse être donnée aux patients.

Depuis le 1er septembre, deux variétés de cannabis ayant un taux élevé de dronabinol (THC) sont disponibles dans les pharmacies néerlandaises, le SIMM 18 avec environ 15% de dronabinol et 0,7% de cannabidiol produit par le Stichting Institute of Medical Marijuana au prix de 8,80 EURos le gramme, et le BEDROCAN avec environ 18% de THC et 0,8% de CBD, produit par la société Bedrocan au prix de 10 EURos le gramme. Cela représente un prix de 0,056 EURos (environ 0,05 US dollars) ou 5-6 centimes pour un milligramme de dronabinol.

(Sources : Expatica.com du 4 septembre 2003, conférence de Willem Scholten à la Conférence de l’IACM)

Etats-Unis: Un tribunal fédéral n’a pas annulé la décision d’un tribunal d’état californien dans une affaire de cannabis médical

Pour la première fois, un juge fédéral a clairement indiqué que les shérifs locaux ne peuvent pas aller devant un tribunal fédéral pour contourner la décision d’un juge d’état leur ordonnant de rendre à son propriétaire du cannabis médical saisi.

Dans une décision stupéfiante, le juge du Tribunal d’Instance Marilyn Hall Patel a déclaré le 29 août que les tribunaux fédéraux n’ont pas autorité pour autoriser les shérifs à saisir du cannabis contrôlé, après qu’un juge d’état ait ordonné au shérif de rendre l’once de cannabis à son propriétaire, Christopher Giauque. "Les autorités fédérales ne peuvent pas s’immiscer dans les actions de l’état pour obtenir le contrôle sur les biens saisis par la police d’état," a écrit Patel.

"C’est un événement important," a déclaré Dale Gieringer, coordinateur en Californie du NORML (National Organization for the Reform of Marijuana Laws). C’est la première fois qu’un tribunal fédéral ordonne de rendre la marijuana dans une affaire de marijuana médicale, a-t-il déclaré. Les autorités fédérales pourraient faire appel de sa décision auprès de la Cour d’Appel.

(Source : Los Angeles Daily Journal du 2 septembre 2003)

En bref

Science: Enquête
Un questionnaire a été envoyé par des chercheurs de l’Université de Calgary à 780 Canadiens souffrant de sclérose en plaques. 62% de questionnaires remplis ont été retournés. 72% des répondants supportent la légalisation à des fins médicales, 43% ont essayé le cannabis à un moment de leur vie, 16% pour raisons médicales. D’après ce qui a été rapporté, les symptômes qui ont été améliorés comprennent anxiété/dépression, spasticité et douleur chronique. (Source : Page SA, et al. Can J Neurol Sci. 2003 Aug;30(3):201-5.)

Etats-Unis: Re-légalisation en Alaska
La loi qui interdit la possession de cannabis en Alaska a été déclarée inconstitutionnelle par une cour d’appel d’état le 19 août. La décision confirme la décision de la Cour Suprême d’Alaska de 1975 qui déclarait légal de posséder jusqu’à 112 grammes de cannabis chez soi. En 1990, les électeurs de l’Alaska ont approuvé une loi qui pénalisait la possession de n’importe quelle quantité de drogue n’importe où. Le Gouverneur Frank H. Murkowski a déclaré qu’il était "très inquiet" concernant la re-légalisation de cette drogue et que les "habitants de l’Alaska qui utilisent de la marijuana doivent se rappeler que son usage ou sa possession demeure illégal dans la loi fédérale." (Sources : Guelph Mercury du 30 août 2003, Capital Weekly du 2 septembre 2003)

Science: Epilepsie
Dans un modèle animal d’épilepsie, le THC et un cannabinoïde synthétique ont supprimé les crises d’épilepsie. Les crises ont été induites dans les animaux par pilocarpine. Un antagoniste du récepteur aux cannabinoïdes (SR141716A) a augmenté la durée et la fréquence des crises, ce qui suggère que le système des cannabinoïdes endogènes est actif en ce qui concerne l’activité des crises. (Source: Wallace MJ, et al. J Pharmacol Exp Ther. 2003 Sep 3 [publication électronique avant impression].)

Science: Cancer colorectal
Les niveaux de cannabinoïdes dans les tissus des carcinomes colorectaux étaient 2 à 3 fois supérieurs à ceux du tissu du colon normal. Les tissus ont été obtenus chez 21 patients par biopsie pendant une coloscopie. Les chercheurs concluent que les niveaux de cannabinoïdes endogènes sont stimulés dans les cellules du cancer du colon "peut-être pour contrecarrer la prolifération". (Source : Ligresti A, et al. Gastro-entérologie. 2003 Sep;125(3):677-87)

Argentine: Soutien pour l’usage médical
Dans une longue interview pour La Capital, Aquiles Roncoroni, un professeur émérite de pneumologie de l’Université de Buenos Aires, s’est déclaré pour l’usage médical du cannabis dans de nombreuses indications. La marijuana est devenue victime des attitudes morales, a-t-il déclaré. Roncoroni a également évoqué ce problème lors d’une réunion de l’Association Argentine pour la Réduction des Risques. Bien que d’autres médicaments soient disponibles pour des indications possibles du cannabis, elles ne sont pas toujours efficaces ou peuvent avoir des effets secondaires intolérables. (Source : La Capital du 24 août 2003)

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

The Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.